Aller au contenu principal
Publicité
© Sedrik Nemeth

Tout le secret est dans le geste

Publié lundi 15 octobre 2018 à 09:01
.
Publié lundi 15 octobre 2018 à 09:01 
.
Chaque jour, un photographe sélectionne et raconte les coulisses d’une image qui l’a marqué.  
Publicité

Découvrez toutes les images marquantes, insolites, inattendues, dures, drôles, touchantes, commentées par des photographes professionnels. ---->


Sedrik Nemeth
Soutirage de Païen chez Thierry Constantin, vigneron éleveur à Sion, août 2018.
sedrik nemeth
Photographe gourmand qui sillonne la Suisse en général et le Valais en particulier.

L’ANALYSE DE SEDRIK NEMETH
Photographe gourmand qui sillonne la Suisse en général et le Valais en particulier.

«Le geste technique est parfaitement maîtrisé chez lui et chez moi»

J'aime vraiment le milieu du vin. Les gestes liés à son élaboration me fascinent. J'avais un autre rendez-vous quand Thierry m'a demandé de faire une image de ce moment fugace quand le vigneron ouvre le tonneau où son vin a gagné en maturité durant 18 mois pour le filtrer et le transvaser dans les bouteilles.
Je suis couché à même le sol en ciment, Thierry est accroupi. J'ai sa jambe tatouée d'un amortisseur de moto au premier plan, souvenir de jeunesse. Il retire le bouchon du fût pour le remplacer par un robinet. Jaillit le nectar de ce vin magnifique qu'on nomme Païen en français et Heida en allemand.
Je déclenche et je fige. Le geste technique est parfaitement maîtrisé chez lui et chez moi. Je suis heureux. Après bien sûr nous goûtons le fond de la bassine, l'équivalent de deux verres. C'est à chaque fois un émerveillement des papilles. Et puis les bouteilles iront garnir les belles tables de Suisse et d'ailleurs. 

Suivez Sedrik Nemeth sur:
Web: www.neva-images.com
Websta. one: @nemethsedrik
Facebook:@Sedrik Nemeth


Jean Revillard/Rezo.ch
Des pyrales mortes, dans les environs d'Ansage dans la Drôme le 30 septembre 2018.
Anna Pizzolante
Fondateur l’agence Rezo.ch, il est une des grandes voix de la photographie documentaire suisse aux multiples récompenses. 

L’ANALYSE DE JEAN REVILLARD
Fondateur de l’agence Rezo.ch, il est une des grandes voix de la photographie documentaire suisse aux multiples récompenses.

«Pour faire un beau voyage il suffit de piller sa nourriture en route»

Arrivées de Chine, dans un container transportant du buis à destination des jardineries. Elles ont débarqué dans le port de Bâle, transbordées dans un batelet. 
De là, envolées pour ratiboiser l’Europe, elles ont largué en escadrille leurs chenilles rongeuses dans les buis autochtones, ravageant des pans entiers de montagne.
Pour faire un beau voyage il suffit de piller sa nourriture en route. En bon forban, les lépidoptères le savent. 
Nous sommes dans la Drôme. Au fin fond d’une gorge, les pyrales viennent de terminer leur troisième cycle annuel de reproduction. Elles sont mortes. Ce qui frappe, c’est l’ordonnancement de leur dernier atterrissage. Cette catastrophe écologique forme une terrifiante mosaïque. Pas une aile ne se touche.

Suivez Jean Revillard sur
Web: www.rezo.ch
Instagram: @jean_revillard
Twitter: @JRevillard
Facebook:@Jean Revillard

Rolf Neeser Fotograf
Vendredi 28 septembre 2018, 15h40: chez Ruth Leuthard, 85 ans, un jour après l’annonce du départ du Conseil fédéral de Doris Leuthard.
Rolf Neeser est à l'aise des deux côtés de la Sarine pour mettre en scène des histoires uniques et des personnages hauts en couleur.

L’ANALYSE DE ROLF NEESER
Rolf Neeser est à l'aise des deux côtés de la Sarine pour mettre en scène des histoires uniques et des personnages hauts en couleur.

Chez les Leuthard mère et fille, c'est donnant-donnant 

«Je repasse toujours le linge de Doris. En échange, elle s’occupe de mes factures»

«Madame Leuthard est très vive, ouverte et amusante. En un sens, elle ressemble beaucoup à sa fille. Nous avons passé deux heures avec elle, dans sa maison de Merenschwand (AG), pour évoquer son aînée de 55 ans. Nous lui avons demandé de nous raconter ses liens avec sa politicienne de fille.
Depuis toujours, c’est Ruth qui repasse le linge propre de Doris. Là, elle repassait une veste. Quand Doris passe chez sa mère, elle prend sa pile de vêtements repassés et en échange, embarque la pile de factures et de bulletins de versement posés juste à côté. Ruth ne s’est jamais occupée de l’administratif.
Au décès de son mari, le père de Doris, c’est sa fille qui a repris cette tâche. Sur le frigo, dans la pièce voisine, sont aimantées toutes les photos de ses quatre enfants, Doris et ses trois frères. Et dans la bibliothèque derrière la planche à repasser, se trouvent des livres photos, créés par Doris, avec les clichés des voyages politiques de la conseillère fédérale.
Durant cette après-midi, j’ai travaillé avec mon Nikon D750 et un flash. Nous voulions une ambiance de reportage, rien de trop travaillé ou léché. Nous sommes partis au moment où le chauffeur de sa fille lui signifie que Doris vient de rentrer de Berne».

Suivez Rolf Neeser sur
Web: www.rolfneeser.ch
Instagram: @neeserfotograf
Facebook:@rolf.neeser


KEYSTONE/Marcel Bieri
KEYSTONE-ATS. La Suisse Rahel Kiwic en corps à corps avec la belge Tine De Caibn lors des play-off féminins pour la Coupe du monde FIFA 2019 au stade Tissot à Bienne le 9 octobre 2018.
DR
Laurent Gilliéron

L’ANALYSE DE LAURENT GILLIÉRON

Photographe professionnel depuis 20 ans et chef photographe adjoint de l’agence Keystone-ATS

Combat au sommet, pour un ballon

«Le football féminin est peu connu et également peu médiatisé»

Le football féminin est peu connu et également peu médiatisé sauf quand il s’agit de l’équipe nationale suisse.
Les contacts physiques étant moins poussés que chez leurs confrères masculins, il n’est pas toujours facile d’effectuer une belle image.
Malgré cela Marcel a parfaitement réussi son travail. Ce cliché montrant les deux footballeuses à la lutte pour le ballon avec leurs queues de cheval en l’air est parfait, dynamique et original. Le photographe a ici parfaitement montré que le football féminin s’est grandement amélioré ces dernières années.

Suivez Marcel Bieri photographe freelance chez Keystone-SDA
Web: bieri-foto.ch


KEYSTONE/Marcel Bieri
KEYSTONE – ATS. Acrobaties aériennes d'un hélicoptère Puma lors du Swiss Air Force Show à Axalp près de Meiringen, Suisse, le 10 octobre 2018.
DR
Laurent Gilliéron

L’ANALYSE DE LAURENT GILLIÉRON

Photographe professionnel depuis 20 ans et chef photographe adjoint de l’agence Keystone-ATS

Mais quel est donc cet étrange phénomène?

«Une fois arrivé au sommet, le plus dur est fait»

Chaque année, les Forces aériennes de l’armée Suisse effectuent des démonstrations sur la place de tir d’Axalp-Ebenfluh au-dessus de Brienz.
A chaque fois près de 6000 spectateurs effectuent entre une et trois heures de marche pour atteindre ces lieux situés à quelque 2200 mètres d’altitude. 
Une fois arrivé au sommet, le plus dur est fait (pour le spectateur car le photographe lui a été transporté en hélicoptère).
Les images sont toutes plus impressionnantes les unes que les autres, explosions, vitesse, paysage montagneux, tirs lumineux et figures acrobatiques se succèdent pour le plus grand plaisir des yeux et des fans d’aviation.

Suivez Marcel Bieri photographe freelance chez Keystone-SDA
Web: bieri-foto.ch


 

Keystone/Anthony Anex
KEYSTONE – ATS. Performance de l 'artiste suisse Pipilotti Rist unique dans le monde entier intitulée "Toi comme le corail symbiotique", à Berne, le 7 octobre 2018. 
DR
Laurent Gilliéron

L’ANALYSE DE LAURENT GILLIÉRON

Photographe professionnel depuis 20 ans et chef photographe adjoint de l’agence Keystone-ATS

Ne pas avoir la langue dans sa poche

«Nos regards s’arrêtent»

Cette image d’Anthony de l’artiste helvétique Pipilotti Rist a tout pour faire un excellent portrait.
Ceci pour plusieurs raisons: l’ambiance lumineuse crée par la piscine en arrière-plan, l’attitude de l’artiste (connue pour son extravagance) ainsi que la lumière modulant son visage. Lumière simplement ajoutée par une petite lampe LED équipant la camera d'une collègue journaliste vidéo. 
Ces trois critères font de ce cliché une image où nos regards s’arrêtent. A ceci s’ajoute une anecdote peu banale, la langue tirée en direction du carrelage qui a la forme et la couleur d’une belle plaque de chocolat !

Suivez Anthony Anex photographe Keystone-ATS
Web:  anthonyanex.com 
Instagram: a_anex 
Facebook: @anthony.anex


KEYSTONE/Jean-Christophe Bott
KEYSTONE – ATS. Un théâtre antique en carton de 15 mètres de haut. La pièce et la performance sont organisées pour le 150e anniversaire du théâtre "Le Reflet" à Vevey, le 6 octobre 2018. 
DR
Laurent Gilliéron

L’ANALYSE DE LAURENT GILLIÉRON

Photographe professionnel depuis 20 ans et chef photographe adjoint de l’agence Keystone-ATS

Un théâtre antique pour le moins insolite

«Ne pas penser uniquement au côté esthétique de son image»

J’ai choisi cette image principalement pour illustrer que le photographe de presse doit en permanence être à la recherche de ses sujets et non pas penser uniquement au côté esthétique de son image.
Jean-Christophe a ici su prendre du recul et a placé des personnes sur l’image, il a ainsi pu mettre en valeur le paysage et la mise en grandeur de l’œuvre monumentale en carton.
Le fait d’avoir travaillé au téléobjectif a également éliminé le ciel blanc et peu agréable dans ce genre de prise de vue. La principale force de cette image reste simplement le fait d’avoir trouvé le sujet et donc pu l’immortaliser afin de le rendre visible à un maximum de public. 

Suivez Jean-Christophe Bott photographe Keystone-ATS
Instagram: bottjc
Facebook: @jeanchristophe.bott


Newsletter L'Illustré Recevoir la newsletter L'Illustré