Main Image
Jean-Christophe Bott/Keystone
Amélie Reymond pratiquait le ski alpin avant de choisir le télémark à l'âge de 16 ans. Personne n'aurait l'idée de lui reprocher ce choix audacieux.
Ski

Amélie Reymond, la femme aux 34 globes de cristal

28 mars 2017

La skieuse a remporté son 11e titre de championne du monde de télémark.

Lorsqu’on lui demande le nombre exact de médailles d’or qu’elle a gagnées, il lui faut une bonne minute de réflexion. «Alors, 2, 3, 4… 11 au total, je crois!» Mais vu la montagne de trophées qu’a accumulés Amélie Reymond au fil des ans, on lui pardonne. Le 18 mars dernier, aux Mondiaux de La Plagne, la Sédunoise de 29 ans a ajouté trois médailles d’or à son palmarès. Elles accompagnent sa collection de 34 globes de cristal. «Réussir dans cette discipline, c’est comme construire un château de cartes: cela se fait petit à petit et demande plein de petites contributions. Mon ami m’aide beaucoup.» En couple avec Christoph depuis huit ans, ils partagent la même passion du ski et du sport en général. Plutôt utile lorsqu’on s’entraîne une vingtaine d’heures par semaine. Un rythme effréné, qu’elle arrive pourtant à concilier avec son travail au Service de la santé publique. M. S.