Main Image
Céline Michel
Le comédien de 50 ans est une vraie pile électrique. Enfant déjà, Benjamin Cuche savait qu'il voulait faire rire les gens!
Formation

Benjamin Cuche ouvre sa propre école de spectacle

18 juillet 2017

Le comédien ouvre un établissement qui lui ressemble, un hybride socio-artistique.

C’est qui, Benjamin Cuche? Le Cuche du duo d’humoristes Cuche et Barbezat, des Neuchâtelois qui jouent ensemble depuis 1986.

Pourquoi on parle de lui? Parce que le comédien et humoriste originaire du Val-de-Ruz vient de réaliser un rêve qui le poursuivait depuis longtemps: ouvrir une école de spectacle à Vevey.

C’est quoi? La Fabrik Cucheturelle est «un lieu de rêve pour que les gens puissent se rencontrer autour de plusieurs disciplines: le cinéma, la comédie musicale, l’impro, la magie… Ce que j’aime, c’est le spectacle, c’est ma vie, je crée des trucs sur scène, alors j’ai voulu ouvrir un lieu où toutes ces disciplines fonctionneraient en synergie.»

C’est destiné à qui? A tous ceux qui veulent venir. «Je donne des cours à des enfants de 4 ans comme à des séniors.»

C’est quoi, son truc avec la comédie? «A 14 ans, je savais déjà que je voulais être comédien parce que j’aimais être applaudi. C’est hypervalorisant. Je faisais du théâtre dans mon village et je trouvais ça dingue de me faire applaudir par le voisin, le laitier, et tout ça parce que j’avais fait des trucs trop fun! J’écrivais des sketchs comme les autres enfants écrivaient leur journal intime.»

A côté, il fait quoi? Du théâtre, pardi! Il monte avec Jean-Luc Barbezat un spectacle que l’humoriste François Silvant avait écrit avant de mourir mais n’a jamais joué. «Il ne l’avait pas fini, nous l’adaptons à notre sauce.» La première aura lieu à L’Echandole, à Yverdon, le 19 septembre. M. S.