Julie de Tribolet
Brigitte Hool, Bernard Richter (à gauche) et Rubén Amoretti se sentent déjà à l’aise au château de Cormondrèche.
Musique

Des Suisses font vibrer les murs de l'opéra

13 juin 2017

Après leur triomphe international, trois chanteurs neuchâtelois se produisent à Cormondrèche.

Ils sont passés sur les plus prestigieuses scènes du monde. Après la Scala de Milan et le Metropolitan de New York, Brigitte Hool, Bernard Richter et Rubén Amoretti renouent avec leur région. Les trois chanteurs indépendants et amis feront vibrer les murs du château de Cormondrèche les 17 et 18 juin, lors de l’Opera Open Air. Ils ont grandi ensemble, de 12 à 25 ans, à l’école de chant de Neuchâtel, mais ne sont montés sur les planches ensemble qu’une fois, il y a dix ans. Pour ces retrouvailles, ils ont choisi d’interpréter des grands airs issus du répertoire français et italien, comme Verdi, Puccini ou Rossini. Des classiques particulièrement exigeants pour toutes les voix. «Quand on donne la réplique à quelqu’un qu’on connaît, on se retrouve dans les yeux de l’autre sur scène, il y a toute l’amitié, la complicité, l’histoire personnelle qui ressort. On se sent très fort, rien ne peut nous arrêter.» Voilà qui promet beaucoup d’émotion.

Billetterie:

Le Strapontin, tél. 032 717 79 07