Mathilde Bresson
La chanteuse Shana Pearson espère se qualifier dimanche pour la grande finale de l'Eurovision, qui se déroulera en mai à Kiev.
Chanson

Eurovision: Shana Pearson espère le soutien des Romands

02 février 2017

La Vaudoise participera dimanche soir à Zurich à la finale suisse du concours Eurosong, diffusée en direct sur RTS2. Elle aura besoin de vos votes pour pouvoir aller chanter à Kiev au mois de mai.

Il faut du cran pour se lancer dans l’aventure de l’Eurovision - Eurosong comme on dit maintenant -, un brin d’inconscience et bien sûr du talent. La Vaudoise Shana Pearson possède tout cela, à commencer par du charme et une très belle voix au grain unique. Notre petite princesse du r’n’b tentera d’obtenir dimanche son billet pour la grande finale de l’Eurosong, qui se disputera au mois de mai à Kiev, avec sa chanson, intitulée Exodus. Pour l’emporter lors de la finale suisse, présentée dimanche en direct sur RTS2, dès 20h05, Shana aura besoin de votre soutien, par téléphone. Et il s’agira d’être patient, puisqu’elle sera l'avant-dernière à chanter, parmi les six finalistes.

Le concours Eurosong, anciennement l'Eurovision, inspire des sentiments mitigés. Il faut dire que la dernière fois que la Suisse l’a emporté, c’était en… 1988, le siècle passé donc, grâce à une certaine Céline Dion et la chanson Ne partez pas sans moi.

Nombreux sont les artistes suisses à avoir regretté leur participation au concours. On pense à DJ Bobo déguisé en vampire dont la sortie en demi-finale à Helsinki, en 2007, avait quelque chose de vraiment pathétique. On se souvient aussi de la malheureuse Bernoise Gunvor, classée dernière (!) en 1998.

En toute objectivité, on peut constater que le concours lui-même, que ses détracteurs ont enterré mille fois, est plus vivant que jamais.

Pour Shana Pearson, qui a déjà eu le privilège de se produire en première partie de Justin Bieber, il s’agit d’un nouveau défi en ce début 2017. La trentaine rugissante, elle aspire à convaincre le plus grand nombre et de ce point de vue, impossible de trouver meilleure opportunité que le concours Eurosong.

Pour avoir une chance de chanter devant des dizaines de millions de téléspectateurs européens, il faut commencer par convaincre les Suisses en s’imposant dimanche lors de la finale helvétique à Zurich. Shana Pearson défendra seule les chances romandes face à l’Argovienne Freshta et sa chanson Gold, la Tessinoise Gina Binku avec Cet air-là, la Bâloise Michèle qui interprétera Two Faces, la Saint-Galloise Nadya qui présentera The Fire in the Sky et enfin Timebelle, du canton de Berne, et sa chanson intitulée Apollo.

Le public de RTS 2 désignera par télévote le ou la gagnante suisse. Il s’agira donc pour les Romands de faire l’effort d’appeler pour soutenir Shana Pearson.

Ne craint-elle pas les pièges du concours Eurovision dans lesquels tant d’artistes, en devenir ou confirmés, sont tombés? Sereine, Shana Pearson répond que non. “L’Eurovision est un énorme show télévisé. Je n’y vois pas un risque, mais plutôt une occasion rare de toucher un large public. Cela peut être un vrai tremplin. Je pense au Suédois Mans Zelmerlow, vainqueur en 2015, qui a accédé à un statut international grâce à ce concours et se produit maintenant dans toute l’Europe.” L’exemple à suivre en somme.

 

Découvrez Exodus la chanson de Shana Pearson ci-dessous: