YouTube
Arabella a livré une belle prestation méritant un A+ selon Xi Jinping.
Politique

La petite fille de Trump soigne les relations USA-Chine

09 novembre 2017

Mercredi 8 novembre, Arabella Kushner, petite-fille du président américain Donald Trump a entonné une chansonnette en mandarin à l’attention du chef d’Etat chinois Xi Jinping.

Lors de sa visite à Pékin, le locataire de la Maison blanche a montré à son homologue chinois Xi Jinping une vidéo d'Arabella Kushner, la fille d'Ivanka Trump.

Après avoir salué en mandarin «papi Xi» et «mamie Peng», la fillette de 6 ans a entonné une chanson et récité un poème ancien en mandarin, le tout vêtue d'une robe traditionnelle. «Une performance qui mérite un A+», a estimé Xi Jinping. «Nos enfants nous rappellent si souvent notre commune humanité et notre véritable dignité», a renchéri le président américain de 71 ans en hommage à sa petite-fille. 

«Cela aide au rapprochement des peuples chinois et américains»
La vidéo a ensuite été largement été diffusée sur le web et de nombreux internautes ont salué sa performance. Hua Chunying, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, a même fait une déclaration publique: «En tant que petite ambassadrice de l'amitié sino-américaine, Arabella reçoit l'amour profond des Chinois». Et de poursuivre: «Ce type de dispositions spéciales est vraiment adorable et fait chaud au coeur. Je suis persuadé que cela aide au rapprochement des peuples chinois et américains». Ou quand les enfants deviennent des outils diplomatiques de premier plan.