Sedrik Nemeth
Goku est danseur depuis l’âge de 5 ans, grâce à son père. «J’ai aussi une formation en gymnastique artistique. Ce qui me permet de tenir sur la tête, indéfiniment», rigole-t-il. Adepte de la street dance, il est établi à Vevey.
Hip-hop

Le Veveysan Goku, un juré renversant!

20 juillet 2016

Gagnant 2014 et 2015 du Red Bull Beat It, le danseur veveysan Goku passe côté jury.

La photo n’est pas truquée, Mamadou Kalombo, 28 ans, alias Goku, est capable de tenir sur la tête, sans les mains, tout en souriant. Danseur chevronné et même styliste, il pratique tous les genres. «Le hip-hop, la house dance, le break dance, le jazz moderne, le dancehall et le locking, issu du funk des années 70. Je suis aussi chorégraphe à l’année au Casino de Montreux.» Le double vainqueur du Red Bull Beat It – 2014 et 2015 – passe du côté du jury cet été avec deux pointures locales, Branca et Young Steph. La finale sur un thème musical imposé des années 70 et 80 se tient à Lausanne, samedi 20 août, place de l’Europe, après les sélections (inscription: www.redbull.ch/beatit). Goku rouvrira ensuite LesZarts, son école à Vevey. «On y pratique la danse, mais également la vidéo, la musique, la photo et la couture.» Un souhait? «Obtenir la nationalité suisse. Je suis ici depuis vingt-sept ans, arrivé du Congo à l’âge de 1 an. J’ai un permis C. J’ai formé tant d’élèves à Vevey! Le passeport à croix blanche? C’est mon rêve le plus cher!»