Christoph Köstlin
Ces Suisses de 2017

Lea Sprunger, toujours plus vite

20 décembre 2017

Ces Suisses d'exception qui ont marqués l'année: Lea Sprunger, sur le tour de piste, elle ne tourne plus en rond.

Qu’il s’agisse du 400 mètres ou du 400 mètres haies, la gazelle nyonnaise a désormais le tour de piste pour royaume circulaire. Cinquième des Européens en salle en mars et surtout cinquième des Mondiaux de Londres en août, après trois courses sans tache, elle s’est débarrassée des angoisses qui l’assaillaient souvent lors des grands rendez-vous. L’athlète débouche à longues enjambées dans l’élite internationale. En guise de ponctuation, un jour de juillet à La Chaux-de-Fonds, elle bat le mythique record national du 400 mètres d’Anita Protti, que la Lausannoise détenait depuis 1990. «Juste pour l’anniversaire de ma maman», sourit alors cette femme-enfant de plus en plus certaine que l’avenir lui permettra de s’offrir quelques médailles, rondes et brillantes. «Je ne suis plus la même athlète», glisse-t-elle désormais. L’an prochain, les Européens de Berlin pourraient la couvrir de bouquets, elle qui aurait rêvé de devenir fleuriste.

Son année:

02.07: En 51’09, elle bat le record de Suisse du 400 m. Il datait de vingt-sept ans.
10.08: Cinquième du 400 m haies aux Mondiaux, meilleur résultat d’un athlète suisse depuis dix ans.