Matt Sayles/Getty Images
Roger Deakins sur la scène du Théâtre Dolby de Los Angeles, dimanche soir. Le cinéaste y a reçu l'Oscar de la meilleure photographie pour Blade Runner 2049
Oscars 2018

Roger Deakins enfin oscarisé après 14 nominations

06 mars 2018

Il aura fallu attendre longtemps avant que le travail du chef de la photographie anglais, Roger Deakins, ne soit reconnu par l’académie des Oscars. Cela fait pourtant des années qu’il est considéré comme étant l’un des meilleurs dans son domaine. Retour sur 35 ans de travail.

La 14e nomination était la bonne. Roger Deakins, 68 ans et presque autant de films à son actif, a été récompensé dimanche soir, lors de la 90e cérémonie des Oscars, pour son travail dans le film de science-fiction Blade Runner 2049, réalisé par le Canadien Denis Villeneuve. Très connu dans le monde du cinéma, son nom l’est moins pour le grand public, comme beaucoup de directeurs de la photographie dont le rôle est pourtant essentiel.

 

 

Leur boulot? Les directeurs de la photographie, aussi appelés chefs opérateur, travaillent l’image. Par l’éclairage, les mouvements de caméra, les détails de la scène ou encore les angles de vue, ces techniciens créent l’atmosphère du film et assurent sa continuité tout au long d’un tournage et du montage. Lors des cérémonies de remise de prix, leur travail est toujours récompensé. Pendant près de trente ans, la catégorie fut même scindée en deux aux Oscars et récompensait les chefs opérateur ayant travaillé en couleurs et ceux ayant travaillé en noir et blanc.

Dans Blade Runner 2049, tourné à Budapest en Hongrie, les prodiges visuels sont au rendez-vous. Les conditions météo y sont extrêmes et les images troubles et orangées, dans une ambiance où le désert a repris ses droits sur la ville. S’il n’avait jamais été récompensé par un Oscar, Roger Deakins n’en est pas à son premier coup d’essai. Chef opérateur fétiche des frères Coen, il s’est déjà illustré dans des films comme Fargo, O’Brothers, No country for old men ou encore dans le James Bond Skyfall.

Pour sa troisième collaboration avec Denis Villeneuve après Sicario et Prisoner, Roger Deakins est enfin monté sur la scène du Théâtre Dolby de Los Angeles, dimanche soir. Il n’a d’ailleurs pas oublié d’être drôle dans son discours de remerciement. «Je vais quand même dire quelque chose, dire merci, de toute façon je me vois mal sur un jet-ski», a ironisé le chef opérateur. Le jet-ski ou le fameux prix décerné par le maître de cérémonie, Jimmy Kimmel, pour le discours de remerciement le plus court et remporté par Mark Bridges, costumier de Phantom Thread grâce à son discours de 30 secondes. «J’adore mon travail, je le fais depuis si longtemps et l’une des principales raisons sont les rencontres que j’y fait devant et derrière la caméra.»

927329758.jpg
Crédit: Eric McCandless/Getty Images