Getty Images
Un jardin japonais à Hawaï.
Main verte

Tokyo envoie ses jardiniers à travers le monde

05 octobre 2017

Les Nippons prennent des mesures pour sauver leurs jardins japonais. Délaissés, ces derniers ont besoin d’un coup de frais pour retrouver leur dignité.

Il existe quelque 500 jardins traditionnels japonais à l'étranger, de la France aux Etats-Unis en passant par la Thaïlande, l'Argentine ou encore la Suisse. Une quarantaine d'entre eux ont un besoin immédiat de soins après des années de négligence. Les arbres ont poussé sans limite, les lanternes de pierre se sont renversées.

Inquiètes de voir la situation nuire à l'image du pays, les autorités nipponnes ont décidé de prendre les choses en main en envoyant des jardiniers spécialisés, à commencer par une équipe de cinq personnes, en Roumanie. Une prochaine mission en Californie étant déjà agendée.

japan1.jpg
Ce jardin japonais dans le Maine, aurait-t-il besoin d'une petite taille? Photo: Getty Images

Un savoir-faire unique

Les jardins japonais se distinguent par une esthétique unique faite de ponts de pierre, allées bordées de délicates mousses, plans d'eau, lanternes et de petits arbres taillés avec minutie. La plupart sont entretenus avec un soin extrême mais un grand nombre de ceux qui ont été créés hors du Japon depuis la fin du XIXe siècle, souvent dans le cadre d'expositions, manquent d'un personnel expérimenté.

Ce projet fait suite à des demandes émises par les ambassades du Japon et par des jardiniers ne se sentant pas à la hauteur de la tâche."Nous espérons que ces jardins pourront devenir des lieux propices au rayonnement de la culture japonaise à l'étranger", a indiqué le responsable du ministère.