DR
L'équipe de "Demain Genève", emmenée notamment par lers deux réalisateurs Elisabete Fernandes et Gregory Chollet (à dr.).
Environnement

Un film écolo 100% genevois financé par les internautes

24 février 2017

Un documentaire genevois inspiré du remarquable Demain, sorti en 2015, sera monté grâce au crowdfunding. Les initiateurs de ce projet, baptisé Demain Genève, ont déjà obtenu 84 000 frs et ce n’est pas fini. Epatant.

Nous avons déjà souligné sur notre site l'intérêt de la plateforme de financement participatif – de crowdfunding si vous avez choisi de saborder notre langue – We Make It. Faisons-le: un slogan plein de promesses grâce auquel nombre de projets artistiques, sportifs ou autres ont vu le jour.

Par l'entremise de We Make It, l’artiste ajoulot Yves Hänggi a pu financer son expo de dessins, la chanteuse vaudoise Shana Pearson a réussi à boucler le budget de production de son minialbum. We Make It, c’est une solution originale pour lever des fonds et impliquer le public. Tout le monde ne parvient pas à ses fins, évidemment. Les internautes décident seuls s'ils mettent la main à la poche, mais s'ils sont séduits, tout peut aller très vite. Et rappelons-le: s’impliquer dans un chantier artistique, même modestement, ça fait du bien!

L’association Demain Genève a été créée en septembre 2016 en écho au film Demain. Vous vous souvenez? Réalisé par Mélanie Laurent et Cyril Dion, ce film important, sorti fin 2015, avait pris le parti de traiter d’un sujet sombre – la destruction de l’environnement – de façon optimiste, en proposant une vision positive de l’avenir. Evitant le piège du catastrophisme, il était question d’initiatives originales – en matière d’agriculture, d’énergie, d’éducation, etc. - menées dans une dizaine de pays face aux défis environnementaux et sociaux. Un film fort, récompensé du césar 2016 du meilleur documentaire.

Ce film a marqué le public, notamment à Genève, où une jeune équipe pleine d’enthousiasme, constituée de vidéastes, de preneurs de son et de journalistes convaincus par le pouvoir de l’action citoyenne, a souhaité reprendre et adapter l’idée de Demain à la cité de Calvin, d’où Demain Genève l'association et, bientôt, le film. Le principe du documentaire Demain Genève sera donc le même que celui de Demain: il mettra l’accent sur diverses solutions durables préconisées par des Genevois précurseurs en leur domaine.

L’idée, précise l’association sur la page de présentation du projet, consiste à proposer «une vision positive de l’avenir, un aperçu de ce à quoi pourrait ressembler notre région demain». Si tout va bien, ce documentaire 100% genevois sera tourné ce printemps et présenté cet automne.

Seulement voilà, pour produire un film, fut-ce un documentaire sans stars ni effets spéciaux, il faut de l’argent. L’association Demain Genève a choisi de faire appel au public, en exposant le projet sur la plateforme de financement participatif We Make It. Les internautes allaient-ils jouer le jeu et s’engager, même de façon modeste? La réponse a dépassé toutes les attentes.

La somme minimale de 75 000 francs, fixée comme objectif, a été atteinte en 18 jours seulement! Jamais un projet romand n’avait suscité autant d’enthousiasme sur la plateforme We Make It. Avant même le premier clap, le documentaire Demain Genève a déjà battu un record!

Pas moins de 505 contributeurs ont choisi de s’impliquer financièrement dans l’aventure. 83785 francs ont déjà été collectés, soit de quoi produire un film de 80 minutes et sa musique et ce n'est pas fini: il reste encore 22 jours pour réunir davantage. Tant que la page reste active, chacun peut s'engager. Si l’aventure Demain Genève vous intéresse, rejoignez la plateforme We Make It.

 

Ci-dessous, une vidéo de présentation des initiateurs du projet Demain Genève: