Getty Images
La tour Eiffel n'a jusqu'à présent jamais été la cible directe d'un attentat terroriste, mais à Paris, les autorités préfèrent prévenir que guérir.
Terrorisme

Un mur de verre viendra protéger la Tour Eiffel

09 février 2017

Une grande enceinte en verre pare-balles sera bientôt érigée autour du plus célèbre monument de Paris. L’idée? Protéger la tour Eiffel des actes terroristes.

Au moment où le président Donald Trump ne fait plus rire personne avec son projet délirant d’ériger un mur infranchissable le long de la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique, voilà que la Société d’exploitation de la tour Eiffel, à Paris, s'apprête à mettre le plus célèbre monument de Paris à l’abri des balles, derrière un mur de verre de 2,50 m de haut.

Ne riez pas, le projet est tout ce qu’il y a de plus sérieux. Il se trouve que depuis la mise en place, pendant l’Euro 2016 de football, de barrières pour le moins disgracieuses autour de la tour Eiffel, l’idée de la protéger plus durablement d’éventuels actes terroristes a fait du chemin, souligne la mairie de Paris.

C’est le journal Le Parisien qui, ce matin, a présenté le dispositif permanent de sécurité imaginé par les autorités municipales pour la tour Eiffel. Il s’agit donc d’une clôture - le mot mur n’ayant plus très bonne presse depuis la disparition de celui de Berlin - en verre pare-balles, donc plutôt épais, qui, selon Bernard Gaudillères, président de la Société d'exploitation de la tour Eiffel, qui "englobera l'essentiel des jardins de la tour Eiffel". Le danger, rétorquent les sceptiques, sera de transformer le monument en forteresse.

"Nous allons remplacer les grilles métalliques sur les axes nord et sud par des panneaux de verre, qui permettront aux Parisiens et aux visiteurs de retrouver une vue très agréable sur le monument depuis le Champ de Mars et le pont d'Iéna”, précise Jean-François Martins, adjoint au Tourisme d'Anne Hidalgo, maire PS de Paris. Et M. Martins d’ajouter que le nouveau dispositif doit pouvoir empêcher "les intrusions et les projections sur le parvis, d'individus ou de véhicules".

L'accès au parvis de la tour Eiffel restera en principe gratuit. Pas moins de 6 millions de visiteurs grimpent chaque année sur la tour Eiffel, ce qui en fait le monument payant le plus visité de la planète.