Alain Wicht/La Liberté
Céline Zufferey fonce dans le décor. Son livre évoque un photographe désenchanté travaillant pour un catalogue de meubles.
Littérature

Un premier roman pour la Valaisanne Céline Zufferey

06 septembre 2017

La jeune femme n’a que 25 ans et la voici déjà publiée chez Gallimard. Sacré talent!

Qui est Céline? Une jeune écrivaine valaisanne visiblement douée; certains de ses instituteurs, en primaire, doutaient qu’elle ait écrit toute seule ses compositions tant c’était déjà très bon. Publier si jeune dans la prestigieuse maison d’édition parisienne tient de la prouesse. Mais Céline Zufferey a déjà fait parler d’elle en recevant par deux fois le prix du jeune écrivain francophone en 2014 et  2015.

Ça parle de quoi? Sauver les meubles est un bouquin au ton caustique, cru et bourré d’humour, qui raconte les péripéties d’un photographe qui met son talent au service d’un catalogue de meubles, du genre Ikea. On y évoque la société de consommation, la solitude contemporaine, les clichés, les faux-semblants, bref, un roman de notre temps écrit par une fille qui connaît son sujet.

Elle fait quoi dans la vie? Elle a obtenu un master en création littéraire à Berne, le roman est d’ailleurs son mémoire de fin d’études. Elle le dédicacera le 21 septembre à la librairie Albert le Grand à Fribourg, ville où elle habitait avant de déménager ces jours-ci à Lyon où vit son amoureux.

Son futur? Ecrire, écrire, écrire, pour l’heure elle ne conçoit pas une autre activité professionnelle et veut saisir sa chance. Publier chez Gallimard, c’était un rêve d’enfant, elle n’espérait pas y arriver avant l’âge de 50 ans. Le destin l’a bien poussée dans le dos, il faut en profiter! P. Ba.