LE BON GOÛT DES TRADITIONS
Après une collecte de plusieurs années à travers tout le pays, la Suisse a arrêté la liste de ses traditions qu’elle verrait bien inscrites au patrimoine de l’humanité. Trésors immatériels.

Par Jean-Blaise Besençon - Mis en ligne le 12.09.2012

Oin-Oin recalé. Ses histoires drôles n’iront pas égayer les couloirs de l’UNESCO. Sennentuntschi non plus, la poupée de paille grandeur nature, belle-de-nuit des bergers solitaires, ne sera pas fichée au patrimoine des trésors immatériels de l’humanité.

En ratifiant, en 2008, cette convention visant la préservation de savoir-faire, de pratiques, de rituels, la Suisse s’engageait dans un processus à la fois populaire et intime, délicat et passionnant: recenser ses traditions vivantes. Des trésors parfois impalpables comme les histoires de revenants racontées dans le secret des familles, d’autres fois assommants comme la Fête-Dieu des canonniers de Lucerne, retenue, ou le Paléo Festival, une autre suggestion vaudoise refusée.

En premier, les cantons ont été chargés de collecter les propositions. Débats publics, appels aux sociétés locales et aux historiens, différents moyens ont été mis en œuvre pour répertorier toutes ces richesses liées «à la transmission orale, à l’héritage musical, aux coutumes et aux fêtes, à tout ce qui fait vivre la culture au quotidien dans toutes les contrées de notre pays», résume Katrin Rieder, responsable scientifique du Musée de Ballenberg.

Quelques centaines de séances plus tard, 384 propositions sont remontées jusqu’à l’Office fédéral de la culture, qui a coordonné la recherche et organisé le dernier écrémage. Sont retenues en fin de compte 167 traditions qui, toutes, racontent un petit bout de ce pays. Et peu importe si l’UNESCO n’inscrit finalement qu’une petite dizaine de ces trésors aux côtés du tango argentin, de la gastronomie française et de la calligraphie chinoise.

LE FEUILLU (GE)

Au XVIe siècle, le protestant Calvin avait interdit cette vieille tradition païenne, probablement d’origine celtique. Mais au XIXe siècle, le rythmicien Emile Jaques-Dalcroze encouragera sa renaissance et, aujourd’hui encore, chaque premier dimanche de mai, à Avusy, Bardonnex, Cartigny, Onex et Plan-les-Ouates (communes catholiques), les enfants coiffés de couronnes végétales s’en vont en cortège annoncer le retour du printemps. En tête marchent un roi et une reine et puis la Bête, le Feuillu, figure de branchages et de jeunes feuilles emblématiques du renouveau.

WILDHEUEN (NW, OW, SZ, UR)

C’est la meilleure herbe du monde. Elle pousse haut dans la montagne, elle n’est jamais piétinée ni fumée par le bétail qui n’y a pas accès. Quand vient l’époque des foins, les hommes des vallées alpines n’ont d’autre choix que de faucher ces parcelles de manière traditionnelle, à la faux, à la main. L’herbe est ensuite rassemblée en ballots de quelque 50 kilos qui sont alors précipités vers la plaine suspendus à des câbles. Vitesse de descente du foin sauvage: près de 100 km/h!

NÜÜNICHLINGLER (BL)

Personne ne s’est risqué à traduire en français le nom de cet étrange cortège qui, à Ziefen, dans le district de Liestal, le soir du 24 décembre, au neuvième coup de la neuvième heure, se met en chemin à travers le village. Derrière l’homme au balai à suie, les suivants sont coiffés d’invraisemblables chapeaux tubes qui rivalisent de hauteur. Jusqu’à 4 mètres pour les plus spectaculaires! Les lourdes cloches pendues autour du cou rythment la procession; trois quarts d’heure plus tard, elles doivent se taire. On attend alors au bistrot l’heure de la messe de minuit.

LES FÊTES DES JEUNESSES CAMPAGNARDES (VD)

La tradition remonte au Moyen Age et, aujourd’hui encore, les jeunes hommes et femmes non mariés du Pays de Vaud se regroupent et participent aux fêtes qui rythment le quotidien rural (lotos, abbayes, 1er Août). Une manière de structurer les relations entre célibataires et aussi de lutter contre l’exode rural. Chaque année, quatre girons regroupent les délégations des différents villages et l’on se mesure au cours de joutes sportives toujours bien arrosées de bière. Tous les cinq ans, la cantonale remplace les girons et la fête dure alors trois semaines… En 2008, plus de 120 000 personnes ont participé à celle organisée à Bavois.

LES MOTOS DE HAUENSTEIN (SO)

La tradition la plus récente, mais dont l’attrait ne faiblit pas depuis sa création en 1968. De mi-mars à octobre, tous les jeudis, des motards venus de toute la Suisse, mais aussi d’Allemagne et d’Italie, se retrouvent autour du restaurant Isebähnli, à Trimbach, dans le canton de Soleure. Saucisse grillée dans une main, un coca dans l’autre, juste pour le plaisir d’admirer les bécanes et de parler moto devant le restaurant du Chemin de fer!

FLOTTAGE DU BOIS SUR LE LAC D’ÄGERI (ZG)

Sur la rive sud du lac d’Aegeri, quelque 55 hectares de forêt sont inaccessibles: aucune route ne traverse ce terrain abrupt. Alors, depuis toujours, le bois abattu y est «châblé», assemblé en grand radeau (175 mètres de long pour 1000 tonnes de troncs) et transporté ainsi à travers le lac jusqu’à Unterägeri ou Oberägeri.

LE PATINAGE SUR LE DOUBS (NE)

A la frontière entre les Juras français et suisse, le Doubs, quand il gèle, devient pour quelques jours ou semaines la plus grande patinoire naturelle d’Europe. Les autorités ne voulant pas prendre la responsabilité d’un éventuel accident, l’activité est spontanée, autogérée, aux risques et périls de chacun. Mais deux familles du village des Brenets sont dépositaires d’une technique sans âge pour tester l’épaisseur de la glace en y jetant, selon un angle particulier, un caillou choisi… Dès lors que ces familles chaussent les patins, des centaines de personnes, mais aussi des luges, des motos, des chevaux osent s’aventurer sur le miroir gelé qui serpente au milieu de la forêt.

LE BRACONNIER (NW)

Comment, après avoir, le 14 octobre 1899, tué les deux gardes-chasses, le Nidwaldien Adolf Scheuber a-t-il pu échapper à la justice du canton d’Obwald où les malheureux l’avaient surpris en flagrant délit de braconnage? Trois romans, deux pièces de théâtre, plusieurs études historiques explorent aujourd’hui encore de nouvelles pistes à propos de ce fait divers qui non seulement a longtemps nourri la méfiance entre les deux petits cantons, mais qui touche aussi à des questions essentielles à l’âme humaine, telles que la culpabilité, la justice ou le pardon.

HISTOIRES DE REVENANTS (LU, NW, OW, SZ, UR, ZG)

Une chaise qui se renverse toute seule. Une poignée de porte qui s’abaisse sans que personne ne l’ait touchée. Des bruits de pas dans une maison déserte. En Suisse centrale plus que nulle part ailleurs, les revenants, les fantômes et autres âmes en peine se sont manifestés auprès de personnes existant ou ayant existé. Dès lors, on se raconte ces histoires extraordinaires mais, attention, il est absolument tabou de le faire en public.

CHALANDAMARZ (GR)

En romanche, Chalandamarz désigne le début du mois de mars. En faisant sonner les cloches, les enfants en blouse paysanne annoncent la fin de l’hiver. Dès lors, les coutumes varient selon les villages. A Scuol, on fait claquer les fouets. A Ftan, les garçons frappent les filles avec des vessies de porc gonflées. A Poschiavo et à Misox, on brûle le bonhomme hiver sur un bûcher.

LA GANSABHAUET (LU)

Une coutume obscure, probablement ancienne comme le Moyen Age. Aujourd’hui encore, tous les 11 novembre, jour de la Saint-Martin, quelque 3000 personnes assistent à un rituel joliment barbare: la décapitation au sabre d’une oie pendue par la tête! Pour corser ces joutes (auxquelles des femmes se risquent désormais), la lame est émoussée et le bourreau est aveugle derrière son masque de soleil! Ensuite on défile à la lueur de betteraves creusées en lampion et on mange de l’oie à travers toute la ville.

EIERLÄSET (AG, BL, SO)

Une course aux œufs opposant deux équipes de personnages déguisés, l’une incarnant l’hiver, l’autre le printemps: l’Eierlässet est une très ancienne coutume dédiée à la fécondité et au renouveau. Dès lors, dans le cas où l’hiver ferait mine de gagner, il arrive que les spectateurs doivent intervenir pour s’assurer que le printemps l’emporte bel et bien!

 

 


 

- BONUS: découvrez la liste complète des traditions vivantes et accédez aux informations relatives à chaque tradition en cliquant sur son intitulé -


Expressions orales

Betruf in der Zentralschweiz – la prière sur l’Alpe en Suisse centrale

Bilinguisme à Biel/Bienne

Braconnier

Chant aux fontaines de la confrérie de saint Sébastien

Chant choral des Fribourgeois

Chanteurs à l’étoile et rois mages

Culture du consensus et démocratie directe

Esprit de Genève

Guet de la cathédrale de Lausanne

Histoires de revenants en Suisse centrale

Patois du Valais romand en scène

Patois jurassiens

Patrimoine culturel juif dans le canton d‘Argovie

Plaisanterie et satire en Appenzell

Prière des alpages de Sargans

Ranz des vaches

Surnoms de Suisse centrale

 

 

Arts du spectacle

Cor des Alpes et büchel

Danse populaire dans la Suisse du nord-ouest

Danse populaire en Suisse centrale

Fête des Vignerons à Vevey

Fifres et tambours du Valais

Mani Matter et la chanson en dialecte bernois

Musique de cuivres

Musique populaire en Appenzell et au Toggenburg

Musique populaire et youtze en Suisse centrale

Orchestres et chorales de Glaris

Tambours de Bâle

Théâtre amateur en Suisse centrale

Théâtre musical argovien

Vogel Gryff (le Griffon)

 

 

Pratiques sociales

Abbayes vaudoises

Alpenverlosung ? les alpages tirés au sort

Anna Göldi

Arbre de mai des fontaines

Bachfischet à Aarau

Bechtelistag Frauenfeld

Bénichon

Bochselnacht

Bruder-Klausen-Fest

Carnaval de Bâle

Carnaval de Soleure

Carnaval du chabot

Carnaval en Suisse centrale

Carnaval jurassien

Chalandamarz

Chienbäse

Chiffre 11 à Soleure

Chlaus-Chlöpfe dans le district de Lenzburg

Commémoration de la bataille du col de Stoss

Concentration de motos d‘Hauenstein

Corso fleuri de Neuchâtel

Cortège aux lanternes de betterave

Coupe horlogère

Coutumes de saint Nicolas en Suisse centrale

Dimanches d’automne à Hallau

Eierläset

Escalade

Fête d'Unspunnen

Fête de la Gansabhauet

Fête de la Saint-Alban

Fête des enfants de Saint-Gall

Fête des Fontaines

Fête-Dieu à Savièse

Fête-Dieu des canonniers

Fêtes de la jeunesse en Argovie et à Soleure

Fêtes de la Saint-Martin et de la Saint-Provin

Fêtes des Jeunesses campagnardes vaudoises

Feuillu

Foire d’automne de Bâle

Fondue

Greiflet

Hornuss

Hürna et Mazza Cula

Italianità en Valais

Jass

Jeu de quilles neuchâtelois

Kermesse des armaillis (Älplerchilbi)

Knabenschiessen (le concours des jeunes tireurs)

Landsgemeinde de Glaris

Landsgemeinde d’Appenzell Rhodes-Intérieures

Lutte

Marché aux oignons

Marche du 1er mars

Meitlisunntig

Milices historiques du Val Blenio

Montée aux mayens et Gita a Selva

Montées à l’alpage en Appenzell et au Toggenbourg

Munot et ses traditions

Mythes historiques de libération

Noël dans les Rhodes Intérieures

Nüünichlingler

Ours bernois

Patinage sur le Doubs

Pélerinage à Mariastein

Pélerinage d‘Einsiedeln

Pfingstblitter (Pfingstblütter, Pfingstsprützlig)

Procession de la Fête-Dieu en Appenzell

Procession de Näfels

Procession équestre de l’Ascension à Beromünster

Processions de la Semaine Sainte à Mendrisio

Promotions

Pschuuri

Rabadan et le carnaval au Tessin

Saint-Martin en Ajoie

Saint-Nicolas à Fribourg

San Giuseppe à Laufenburg

Scheibenschlagen ou le lancer de palets

Sechseläuten

Sérénade aux beignets

Silvesterchlausen

Sociétés de lecture

Stäcklibuebe

Tir fédéral en campagne

Torrée

Troccas (tarot)

Vie associative

Voyages Belle Epoque dans la région du Léman

Woldmanndli (les hommes des bois)

 

 

Nature et univers

Acheminement du bois sur le lac d‘Ägeri

Baignade dans le Rhin

Botanique genevoise et le marronnier de la Treille

Consortages en Valais

Cueillette et la culture des plantes sauvages

Culture de la châtaigne

Culture des cerises

Elevage du cheval des Franches-Montagnes

Elevage et les combats de reines

Gestion du risque d‘avalanches

Herboristerie dans les couvents de Suisse centrale

Illumination des chutes du Rhin et feux d’artifice

Jardins paysans à Osterfingen

Marché aux taureaux et exposition de bétail en Suisse centrale

Messager boiteux

Paysages de Suisse centrale s‘ouvrent au tourisme

Prairies irriguées

Prière de guérison

Production et transformation des pommes

Saison d’alpage en Gruyère

Secret

Temps qu’il fait

Thérapies naturelles à Appenzell Rhodes-Extérieures

Weidling, un bateau plat typiquement schaffhousois

Wildheuen en Suisse centrale

 

 

Artisanat traditionnel

Broderie sur machine de Saint-Gall

Céramique paysanne bernoise

Charbonniers dans l’Entlebuch

Confection de masques dans la région de Sargans

Construire en pièrres sèches

Couverture et réfection des toits

Découpages du Pays-d'Enhaut

Dentelle de Neuchâtel

Design graphique et typographie

Fabrication d’automates et de boîtes à musique

Fabrique

Illustration, la bande dessinée et l’affiche genevoises

Industrie zurichoise de la soie

Peinture paysanne autour du Säntis

Poyas

Rubans de soie et tissage de rubans

Savoir-faire horlogers

Sculpture sur bois de Brienz

Tavillonnage

Tressage de la paille

Tschäggättä