1. Home
  2. Actu
  3. «L’illustré» s’écoute en 2021

La nouveauté

«L’illustré» s’écoute en 2021

Le magazine se lance dans l’audio en vous proposant dès le 27 octobre trois podcasts, qui sortiront toutes les deux semaines en alternance. Découvrez les coulisses de ces trois revues audios qui vous accompagneront dans vos écouteurs : «Cash ma Queen», «Immersif» et «Y a pas d’âge».

Partager

Conserver

podcast

En haut à gauche, Jade Albasini et Raphaël Girardin pour «Immersif», en bas à gauche Pascaline Sordet avec son podcast «Y a pas d'âge» et finalement Meryl Brücker à droite, la créatrice de «Cash ma Queen».

Julie de Tribolet et Blaise Kormann

Vous allez nous dire: «L’illustré lance des podcasts, mais quelle drôle d’idée!» C’est vrai que le magazine repose sur une longue histoire journalistique autour de l’image. Y insuffler un nouvel élan sonore peut étonner; toutefois, cela a du sens, non seulement pour toucher d’autres audiences, mais aussi pour que nous, les journalistes, puissions expérimenter ces formats narratifs qui s’imposent en véritable success-stories.

Aux Etats-Unis, Serial, une contre-enquête journalistique en 12 épisodes sur un fait divers de 1999, bat tous les records depuis sa sortie. Elle a été téléchargée plus de 40 millions de fois. En Suisse romande, Brise Glace, un podcast du Temps réalisé par Célia Héron et Virginie Nussbaum – dont la nouvelle saison arrive début novembre –, cumule 1,2 million d’écoutes. Et ce n’est que le début d’un phénomène en expansion. Le géant du streaming musical Spotify a investi plus de 800 millions de dollars dans l’industrie du podcast depuis trois ans, rachetant Anchor et d’autres plateformes similaires. En 2020, deux nouveaux podcasts ont été créés dans le monde chaque minute. Et la tendance explose davantage en 2021. On veut en être!

Mais au fait, à quoi ressemble un podcast? C’est une narration multiple qui peut prendre la forme d’un épisode conversationnel, d’une fiction, d’une création sonore et bien d’autres choses. A L’illustré, pour commencer, on a choisi trois projets aux ADN bien distincts mais liés par une envie forte de vous raconter la société autrement. On vous dévoile en quelques mots les coulisses.


1. «Y a pas d’âge» vu par Pascaline Sordet

Pour lancer des podcasts, il faut d’abord apprendre: écouter, monter, couper, mettre en musique et enrichir au passage les compétences de la rédaction. Y a pas d’âge a été pensé comme un podcast ouvert, dans lequel tous les journalistes de L’illustré pourront proposer des sujets. Cette ouverture est aussi un gage de richesse, puisqu’elle permet de parler autant de sport que de musique, de politique ou d’identité. Conversation franche entre deux personnes qu’une génération sépare, mais liées par une relation d’amitié ou de filiation, Y a pas d’âge est un podcast qui construit des ponts, devant et derrière le micro. Le premier duo est composé d’une mère blanche et de sa fille métisse. Ensemble, elles reviennent sur les défis que cette différence représente dans leurs relations, les obstacles qu’elles ont dû surmonter et l’amour qui les lie, y compris lorsque leurs regards sur le monde diffèrent.


2. «Cash ma Queen» raconté par Meryl Brucker


Tout commence au mois de mars, lorsque mon rédacteur en chef, Stéphane Benoit-Godet, me prête un livre. Il s’intitule Why Women Are Poorer Than Men and What We Can Do About It, c’est-à-dire «Pourquoi les femmes sont plus pauvres que les hommes et ce que l’on peut faire à ce propos». Après avoir lu et relu les mots d’Annabelle Williams qui me donnent une base solide d’informations passionnantes sur le sujet, je commence à me demander pourquoi on entend peu – voire pas – les femmes parler d’argent. Est-ce tabou? Est-ce que les clichés nous collent à la peau? Sûrement un peu des deux; pourtant, il y a tout un lot d’entrepreneuses et de dirigeantes fortes en Suisse romande qui doivent en posséder, de l’argent. Mais alors, qu’est-ce qu’elles en font? De là, je pars à la recherche de femmes fortes, inspirantes et prêtes à se dévoiler au sujet de leurs finances à la fois personnelles et professionnelles, ainsi que de leur façon de gérer parfois les choses de manière non conventionnelle.

Premier épisode

Cash ma Queen - «Qui vous dit que j'ai de l'argent ?»
Pour ce tout premier épisode, Meryl Brucker accueille Babette Keller Liechti au micro de Cash ma queen. La fondatrice de Keller Trading, leader mondial de la microfibre dans le secteur du luxe, explore sa vision de l'argent en tant que femme qui s'est faite toute seule, sans tabou!

 

 


3. «Immersif» expliqué par Jade Albasini

Ce podcast est né d’une impulsion toute naturelle au cœur de la pandémie. Un besoin de retrouver le travail de terrain et de ne plus réaliser des sujets en solo vissée à ma chaise et à mon écran. J’ai donc fait appel à un ancien camarade d’uni, Raphaël Girardin, journaliste radio à RTN, pour qu’on collabore. Il avait l’expérience et moi l’envie de donner la parole à celles et ceux qui n’apparaissent pas forcément dans les médias traditionnels. Ensemble, on s’est mis à conceptualiser un projet un peu alternatif, des plongeons sonores qui cherchent à emmener les oreilles des auditeurs et auditrices dans des lieux peu ou pas accessibles. Des univers où les gens refusent souvent d’être photographiés, ce qui nous libère de la contrainte «image» du magazine. C’est donc l’occasion de dévoiler d’autres facettes de la Suisse romande et de rencontrer des gens qui privilégient la discrétion à l’exposition médiatique.

 


 

Où nous trouver gratuitement...

Sur le site web de «L’illustré»: illustre.ch/podcast
Une fois que le podcast est mis en boîte, il faut bien le diffuser en ligne! Il existe un nombre de plateformes d’hébergement impressionnant et qui ne cesse de grandir. C’est-à-dire que l’on peut écouter son podcast à peu près partout, désormais, sur son ordinateur comme sur son smartphone, via une application. La manière la plus classique de retrouver nos productions consiste à se rendre sur l’onglet de notre site consacré au podcast, où la page sera régulièrement mise à jour, toutes les deux semaines, avec l’ajout de nouveaux épisodes.


Sur Spotify, sur le compte «L’illustré audio»
L’une des manières les plus simples de retrouver les podcasts de L’illustré, avec la possibilité de s’abonner à notre compte et d’enregistrer les épisodes dans une playlist ou dans une liste de favoris. On peut taper directement le nom du podcast, de l’épisode ou du compte pour retrouver tous les contenus. Lors de la lecture, on peut aussi s’arrêter quand on le souhaite et reprendre exactement là où on s’est arrêté. Idéal pour un trajet en transports ou lorsqu’on marche, puisque à portée de son smartphone.


Sur Apple Podcasts, Pocket Casts ou Google Podcasts
Toujours sur smartphone et pour celles et ceux qui n’auraient pas de compte Spotify mais souhaitent écouter les podcasts également de manière mobile, n’importe où. Que ce soit pour Android ou pour iPhone, le choix de la plateforme est varié.

Par Jade Albasini, Meryl Brucker et Pascaline Sordet publié le 27 octobre 2021 - 07:46