Aller au contenu principal
Publicité
© Rene et Elisabeth Buehler/DUKAS

Fêtes de vignerons, l’heure des comptes

Jamais une Fête des vignerons n’avait attiré autant de spectateurs. Le manque à gagner annoncé de quelque 16 millions de francs fait d’autant plus mal que la fête fut belle. Mauvaise gestion, folie des grandeurs, erreurs systémiques? En l’absence de chiffres, gardés secrets, L’illustré tente d’analyser cette déroute financière avec l’aide de Daniel Rossellat, le patron de Paléo.

Newsletter L'Illustré Recevoir la newsletter L'Illustré

Découvrez votre nouveau magazine L'illustré et profitez d'une offre d'abonnement exceptionnelle!