1. Home
  2. Publireportage
  3. «Je pense qu’une e-ID sécurisée est indispensable»

Publireportage

«Je pense qu’une e-ID sécurisée est indispensable»

Nous faisons de plus en plus de choses en ligne et avons besoin de dizaines de logins pour le faire. C’est dangereux et compliqué. L’identité électronique vérifiée (e-ID) présente de nombreux avantages, comme le montrent les exemples suivants.

digitalswitzerland
digitalswitzerland

Il s'agit ci-dessous d'une publicité politique.

Pour Vincenza Trivigno, chancelière du canton d’Argovie, une chose est claire: «Avant le coronavirus, j’étais déjà convaincue que l’e-ID était nécessaire. Maintenant, je pense qu’elle est essentielle.» La pandémie l’a rendue très numérique: «Je n’utilise pratiquement plus de papier et je m’énerve quand je dois me présenter quelque part en personne pour des services ou imprimer quelque chose et le signer à la main.» Dans le même temps, elle est déstabilisée par les nombreux identifiants et mots de passe qu’elle doit utiliser, ajoute-t-elle. 

En réalité, il faut s’inscrire à de plus en plus de services en ligne. Dans de nombreux endroits, on peut le faire avec Facebook, Google ou l’Apple ID. C’est pratique, mais c’est dangereux. La protection des données n’est pas garantie. Les données sont stockées on ne sait où et souvent utilisées à des fins commerciales. 

L’identité électronique vérifiée au niveau fédéral (e-ID) empêche cela. Les données doivent être gérées et stockées en Suisse conformément au droit suisse. La commercialisation est interdite et les utilisateurs et utilisatrices de l’e-ID déterminent eux-mêmes qui peut consulter quelles données et quand.

De nombreuses applications 

Dans le canton d’Argovie, il est déjà possible d’effectuer certaines tâches officielles de manière purement numérique. Mais c’est la loi sur l’e-ID qui rend toutes les transactions possibles en ligne. 

Andri Silberschmidt, entrepreneur et conseiller national PLR zurichois, est également convaincu des avantages de l’e-ID: «Chaque jour, nous sommes confrontés à des applications potentielles. En tant que personne privée, par exemple, pour signaler un déménagement ou se connecter à un compte bancaire. En tant qu’entrepreneur lorsqu’il s’agit de créer une entreprise ou de conclure des contrats importants en ligne. Grâce à l’e-ID, il est possible de le faire en toute sécurité et en toute confiance. Le télétravail, en particulier, montre l’importance d’une identification en ligne reconnue par le gouvernement.»

Le tourisme et les transports publics en bénéficient

Pour Thomas Küchler, président de la direction générale de Südostbahn, l’identification est l’argument gagnant: «Il s’agit d’obtenir une simplification des enregistrements numériques, en particulier pour les clients.» En tant qu’émetteur d’abonnements, il est important de savoir qui est le titulaire. Toutefois, Küchler souligne que l’e-ID n’est pas une condition préalable pour les clients du rail. «L’e-ID est facultative.» Pour sa part, Küchler utiliserait l’identité électronique: «Je dispose de plus de 150 accès à différents canaux numériques. Sans eux, mon monde personnel cesserait de fonctionner.» Pour lui, l’e-ID serait donc un gain. 

La Suisse, en tant que destination de vacances, y gagnerait également selon Pascal Jenny, le directeur de l’office du tourisme d’Arosa: «L’e-ID nous permet de faire des affaires et des transactions touristiques purement en ligne et sans avoir besoin de se reconnecter.» Le tourisme, en particulier le tourisme alpin en Suisse, a besoin d’autres innovations numériques, affirme Jenny.  «Nos hôtes veulent recevoir toutes les informations pertinentes avant leurs vacances. Ce n’est possible que si des canaux numériques sont disponibles.»

Une protection stricte des données

Le conseiller national PLR Silberschmidt dit à propos de la protection des données: «Nous avons récemment révisé la loi suisse sur la protection des données et l’avons adaptée aux exigences actuelles. La loi sur l’e-ID va même plus loin et a imposé des exigences encore plus strictes aux fournisseurs d’e-ID. Même le préposé à la protection des données est derrière le projet de loi.

Votation sur la loi sur l’e-ID

La loi sur l’identité électronique reconnue et vérifiée par l’Etat crée la base d’une identification uniforme et sûre dans l’espace numérique.  Le Conseil fédéral, le Parlement, les cantons et les communes soutiennent la loi sur l’e-ID. Un référendum a été lancé contre cette loi. La votation populaire aura lieu le 7 mars 2021.

Plus d’informations sur l’e-ID

Logo
Logo
publié le 15.02.2021
Nous vous proposons aussi