1. Home
  2. Actu
  3. 11 films rafraîchissants à (re)voir cet été

Cinéma

11 films rafraîchissants à (re)voir cet été

Comment prendre le frais en voyant un film divertissant, sans pour autant regarder un opus de Noël en pleine canicule? Voici notre sélection totalement subjective de longs métrages à voir pour faire baisser la température. Avec, à chaque fois, une note pour le film et une note pour le froid ressenti.

Partager

Conserver

regarder un film à la maison
Shutterstock

The Thing

Le chef-d'œuvre de John Carpenter se déroule dans une station de recherche en Antarctique. Tout tourne mal quand, dans cet environnement confiné, un être venu d'ailleurs s'en prend à l'équipe sur place. Le film fête ses 40 ans cette année et il faut préférer l'original au remake sorti en 2011. Détesté par la critique, «The Thing» est vite devenu culte, d'abord en bénéficiant du boom de la vidéo dans les années 1980, mais aussi en gagnant ses lettres de noblesse sur la durée. L'intrigue est bien menée, la musique d'Ennio Morricone est moins «cheap» que dans d'autres films du réalisateur et les effets spéciaux, bien que vintage, tiennent le coup.    
Disponible sur Apple TV
Note du film: 8/10
Froid ressenti: -30 degrés (autant pour la température extérieure que pour les sueurs froides de terreur)
 

Black Crab

Dans un futur proche, la Suède doit combattre une force étrangère, mais la résistance s'organise. Pour frapper au cœur le pouvoir, une équipe de soldats d'élite doit transmettre deux mystérieuses capsules à une base reculée. Pour ce faire, il faut envoyer un commando de patineurs capable de se déplacer sur une mer gelée sans se faire repérer. Avec l'excellente Noomi Rapace et des scènes de patinage dans la nuit produisant une forte impression. Les critiques ont détesté, ce sera un film culte dans vingt ans. 
Disponible sur Netflix
Note du film: 7/10
Froid ressenti: -15 degrés (le patin, ça réchauffe)   
 

Whiteout

Que ne regarderait-on pas pour les beaux de Kate Beckinsale? L'actrice est l'héroïne principale de ce polar des pôles. Membre des US Marshals, elle enquête sur un meurtre dans une station de recherche en Antarctique qui résonne avec une affaire vieille de 50 ans opposant Russes et Américains. Le tueur ne s'en laisse pas conter et poursuit son parcours jalonné de sang, dans un milieu très masculin où la jeune femme doit s'imposer. Pas le meilleur film du lot, mais il vous fera passer un bon moment au frais.
Disponible sur Apple TV
Note du film: 6/10
Froid ressenti: -60 degrés (à cause du métal glacé qui reste accroché à la main de l'héroïne)
 

Meurs un autre jour

James Bond a souvent aimé batifoler par temps froid, ne serait-ce que dans le dernier opus, dont la scène d'ouverture se situe dans une maison au bord d'un lac gelé. L'espion britannique a en effet eu l'occasion de faire de la motoneige ou du ski, mais c'est vraiment dans «Die Another Day» avec Pierce Brosnan qu'il donne tout son potentiel hivernal, dans une course poursuite en voiture sur la glace islandaise. Une approche originale qui change des scènes d'action similaires qu'il a déjà eu l'occasion d'expérimenter dans toutes les capitales du monde depuis ses débuts. Ce film est le vingtième épisode de la saga des «James Bond», sorti il y a tout juste vingt ans.
Disponible sur Amazon Prime et Apple TV
Note du film: 7/10
Froid ressenti: +19 degrés (il fait bon dans l'Aston Martin Vanquish V12 de 007)
 

Le jour d'après

Les scientifiques ne peuvent que constater le dérèglement climatique: alors que les pôles fondent, un froid glacial s'empare de New York. Bienvenue dans une des meilleures dystopies à gros budget de Hollywood. Avec un Dennis Quaid qui traverse un  bon bout de l'hémisphère Nord pour sauver son fils – joué par un jeune Jake Gyllenhaal –, qui doit lutter contre des loups en plein Manhattan. Tout ça est assez improbable mais peu importe, on en a pour son thermos de thé (froid ou chaud, à vous de voir). Il y a même une jolie leçon de morale à la fin, avec le gouvernement mexicain qui accueille son voisin états-unien dont le territoire n'est plus habitable.
Disponible sur Disney+ et Apple TV
Note du film: 7/10
Froid ressenti: -40 degrés (il faut bien cela pour congeler New York)        
 

Insomnia

C'est un petit thriller comme on les aime. Une histoire de meurtres en Alaska, un inspecteur (Al Pacino) envoyé sur place, qui colle aux baskets d'un suspect bien tordu (le regretté Robin Williams). Ce dépaysement de stars que l'on a plus l'habitude de voir dans des films à environnement urbain donne un grand bol d'air frais à l'ensemble. Bonne idée aussi que cet état second du flic soumis aux rudes conditions d'un lieu et d'une saison où il fait jour tout le temps, ce qui crée un trouble sensoriel permanent.
Disponible sur Apple TV
Note du film: 8/10
Froid ressenti: +10 degrés (le film se déroule au printemps)    
 

Hunter Killer

Vous aimez les films de sous-marin? Si ce n'est qu'à moitié le cas, ce film est pour vous, car il ne se déroule qu'à 50% sous l'eau, en l'occurrence dans le Grand Nord. Les scénaristes ont eu la bonne idée de faire aussi évoluer l'action sur terre, ce qui enlève le côté étouffant de ce type de film de genre. On y retrouve Gerard Butler, le héros guerrier de cette décennie qui dézingue des méchants russes, comme John Rambo et d'autres avant lui en leur temps. Film de guerre à regarder en mangeant une glace pour refroidir le canon de votre M16 posé à côté de vous. 
Disponible sur Amazon Prime et Apple TV
Note du film: 6/10
Froid ressenti: +15 degrés (ça tire de tous les côtés)
 

The Shining

Le chef-d'œuvre de Stanley Kubrick n'a pas pris une ride. Un couple accompagné de leur jeune fils garde l'hôtel Overlook le temps de la saison d'hiver, mais le père, écrivain, plonge petit à petit dans la folie. Tout est glaçant ici, à commencer par la situation terrifiante liée à la proximité du patriarche devenu incontrôlable. Il faut relever aussi des seconds rôles marquants qui entretiennent une tension aussi froide que continuelle: les petites jumelles flippantes, le barman au regard vide (l'acteur Joel Turkel, décédé ce mois-ci), la mystérieuse femme de la chambre 237 (une Suissesse!) et le cuisinier médium qui a compris que quelque chose se tramait.  
Disponible sur Apple TV
Note du film: 10/10
Froid ressenti: -50 degrés (le minimum pour garder Jack Nicholson au frais)
 

Wind River

Un polar un peu passé inaperçu mais qui mérite un détour. Dernier film produit par la compagnie de Harvey Weinstein, il sort en plein scandale lié à ce dernier et en pâtit. C'est pourtant un thriller neigeux avec l'acteur Jeremy Renner tout à fait intéressant, une enquête du FBI sur un meurtre sordide commis dans une réserve indienne du Wyoming par un rude temps d'hiver. Fait troublant, le film emprunte plusieurs figures marquantes du casting de la série «Yellowstone» avec Kevin Costner (où il peut faire froid aussi, par ailleurs).
Disponible sur Apple TV
Note du film: 8/10
Froid ressenti: -30 degrés (la température qu'il doit effectivement faire sur place à cette saison et qui gèle les pieds de l'héroïne) 
 

Misery

Et s'il valait mieux rester au froid? C'est ce que doit se dire le personnage de Paul Sheldon joué par le génial James Caan, qui vient de disparaître. Dans cette histoire écrite d'abord par Stephen King avant de devenir un film de Rob Reiner, un accidenté de la route, en plein hiver dans le nord des Etats-Unis, se voit recueillir par une femme (jouée par une Kathy Bates hallucinée) qui semble au départ pleine de bons sentiments. Mais très vite, elle décide de séquestrer celui qui n'est autre que son écrivain préféré pour le contraindre à écrire comme elle l'entend la suite de sa saga littéraire. Ici, la chaleur du chalet en bois qui recueille le héros n'a rien de réconfortant.
Disponible sur Apple TV
Note du film: 9/10
Froid ressenti: -40 degrés (il faut au moins cela pour calmer la douleur que vous ressentirez aux chevilles) 

Eurovision Song Contest: The Story of Fire Saga

Nanar ou chef-d'œuvre? Très difficile de se faire un avis. Avec cette histoire d'un duo islandais engagé dans l'Eurovision, soit vous allez adorer et garderez longtemps en mémoire scènes et répliques que vous finirez par trouver cultes, soit vous allez détester et arrêter le film en moins de cinq minutes. Will Ferrell et Rachel McAdams sont les Fire Saga, un duo du Nord qui souhaite rééditer l'exploit d'ABBA – leurs idoles – en remportant le célèbre concours de chanson. Ils se retrouvent en phase finale de manière totalement inattendue et croisent sur le chemin des compétiteurs aguerris qui ne leur feront pas de cadeau.
Disponible sur Netflix
Note du film: 7/10
Froid ressenti: entre -25 degrés sur le port de pêche et +25 dans les bars islandais 
 

Par Stéphane Benoit-Godet publié le 26 juillet 2022 - 08:55