1. Home
  2. Actu
  3. Conseil: Ados: sortir où, avec qui et jusqu’à quelle heure?

Conseil

Ados: sortir où, avec qui et jusqu’à quelle heure?

Les ados ont besoin d’aller à la découverte du monde. Y compris la nuit. Cela inquiète bien des parents. Que faut-il faire?

Partager

Conserver

file71htnl5180m1dcfndk78
Adrienne Barmann

La bande de copains plutôt que papa et maman: en grandissant, les ados entendent passer de plus en plus de temps avec les copains du même âge.

Ils font ainsi leurs premiers pas dans la vie sociale et cherchent un style de vie qui leur est propre. Il va de soi que cela ne fonctionne pas toujours à la perfection. L’idéal est que les parents prévoient pour leurs enfants des espaces de liberté mais leur en indiquent aussi les limites. C’est le moyen de les soutenir dans le processus compliqué consistant à devenir adulte. Cela dit, beaucoup de parents éprouvent un sentiment mitigé à l’idée que leur progéniture s’aventure seule dans le grand monde. Mais la «contrôlite aiguë» n’est pas une solution: espionner ses ados, c’est leur donner l’impression qu’on ne leur fait de toute façon pas confiance. Du coup, pourquoi se donneraient-ils la peine de respecter leurs engagements? Inutile aussi d’attendre le soir sur le pas de porte que les jeunes soient de retour. 

Quelles règles appliquer?

Prenez votre ado entre quatre yeux et fixez ensemble des règles à respecter. Parlez avec lui (elle) de ce qui est à exclure absolument: monter en voiture avec un inconnu, monter en voiture avec quelqu’un qui a bu, etc. Parlez de l’alcool et du cannabis et ayez à ce propos une attitude claire, sans ambiguïté. Par ailleurs, le thème de la sexualité devrait avoir été discuté auparavant déjà, indépendamment des sorties. Faites en sorte d’être atteignable par téléphone en cas de nécessité, surtout lorsque votre enfant en est à ses premières sorties.

Jusqu’à quelle heure?

C’est à discuter avec les enfants. Les ados formulent souvent des propositions raisonnables quant à leurs horaires de sortie. La première sortie au ciné avec les copains ne doit pas forcément débuter à 20 heures si ça va tout aussi bien à 18 heures. Les recommandations suivantes du Bureau de prévention des addictions de Zurich peuvent servir de ligne de conduite.

12 à 14 ans: pendant la semaine jusqu’à 21 heures, le week-end et pendant les vacances jusqu’à 23 heures.
15 et 16 ans: pendant la semaine jusqu’à 22 heures, en fin de semaine et pendant les vacances jusqu’à minuit.

Où?

Familiarisez progressivement votre enfant avec la question des sorties. Que vivra-t-il à 16 ans s’il a déjà tout vécu à 14 ans? Nul besoin qu’il fréquente d’emblée la dernière disco à la mode. Une soirée au cinéma, une rencontre entre copains, une invitation chez des camarades de classe, la fête du village ou celle du quartier constituent un bon début. 

Et s’il y a eu des problèmes?

Votre fille a trop bu? Votre fils n’est pas rentré en bus à l’heure prévue? Supprimer désormais toute sortie n’est pas une solution. Les ados peuvent apprendre de leurs erreurs. Parlez de la situation créée et insistez sur le fait que les règles fixées n’ont pas été respectées. «Ce que les parents disent et font laisse toujours une trace chez les enfants, même si cela ne donne pas immédiatement le résultat espéré», souligne le fameux thérapeute de la famille Jesper Juul. Dans une telle situation, il peut être utile de parler de soi plutôt que d’accabler l’enfant de reproches: «Je me suis fait du souci, parce que tu n’es pas rentré à la maison dans le cadre que nous avions prévu ensemble.» Essayez de savoir ce qui n’a pas joué et demandez à votre enfant quelles solutions il propose. «Que vas-tu faire pour que ça joue la prochaine fois?» Et demandez-lui quelles répercussions il trouve lui-même justifiées. Les jeunes sont souvent plus sévères avec eux-mêmes que les parents le seraient.

Retrouvez des conseils, des propositions de sortie et d'autres articles sur le thème de la famille sur notre groupe Facebook Familles romandes.

Par Beobachter publié le 5 avril 2018 - 00:00