Aller au contenu principal
Publicité
© Shutterstock

Aïe! Séquence épilation

Publié vendredi 15 mai 2020 à 09:50
.
Publié vendredi 15 mai 2020 à 09:50 
.
Les beaux jours pointent le bout de leur nez et les poils aussi, la chaleur et la lumière leur donnant la pêche. Voici les méthodes les plus courantes pour en venir à bout momentanément ou définitivement.
Publicité

Comme d’habitude, sur le front de l’esthétique, deux extrêmes s’affrontent au niveau du poil. Le mouvement «laissez-les vivre» et le «tout doit disparaître». Pour la première tendance, aucun conseil à donner. Pour la seconde, il existe plusieurs degrés d’efficacité. A vous de choisir celui qui convient le mieux à votre philosophie de vie, à votre sens de l’esthétique et malheureusement aussi à votre portemonnaie.

Le rasoir
Même si cela peut vous paraître fou, certaines femmes n’utilisent pas le rasoir que pour les aisselles, le bikini ou les jambes. En effet, il y a environ trois ans, la tendance était au glabre absolu! Certaines ont donc commencé à se raser le duvet du visage avec des espèces de coupe-choux qui pullulaient sur les réseaux sociaux. Le résultat, trois ans après? Une peau qui pique et des poils renforcés… Impossible de revenir en arrière, à part en passant à l’épilation électrique.

● Ses points forts: Peu onéreux, rapide et efficace
● Ses points faibles: Durcit et renforce le poil, doit être fait fréquemment pour un effet nickel et risque fréquent de poil incarné, d’infection et d’irritation

La cire
C’est un excellent moyen pour ôter les poils. D’ailleurs, elle a fait ses preuves depuis la nuit des temps. Ensuite, il y a cire froide et cire chaude. La froide est parfaite si vous décidez de vous épiler toute seule et que vous n’êtes pas une experte. Au pire, vous pouvez vous engluer, mais il n’y a aucun risque de se faire mal. La cire froide est aussi recommandée pour les femmes qui veulent ôter le duvet de leur visage et ne pas risquer ensuite d’avoir des taches de cicatrices.

Pour la cire chaude, à moins d’être très dégourdie, il faut mieux avoir affaire à une esthéticienne car, en principe, elle maîtrise bien la matière et passe dans des endroits auxquels vous n’avez pas forcément accès!

● Ses points forts: Aucun risque d’infection, à la longue, le follicule du poil s’épuise et ce dernier s’affine au fil des ans et peu onéreuse si faite soi-même ou achetée en supermarché
● Ses points faibles: Doit s’entretenir tous les mois et demi, on n’est jamais impeccable à partir de la deuxième semaine et peut revenir cher si c’est tous les mois chez une esthéticienne

L’IPL («intense pulse light» ou lumière pulsée)
La lumière pulsée est un système d’épilation essentiellement proposé par les esthéticiennes. Sont en vente également dans certaines grandes surfaces, au rayon électronique, des appareils que vous pouvez utiliser vous-même sur toutes les parties à épiler de votre corps, il suffit de changer d’embout et d’intensité pour le visage, les aisselles, etc. Que vous fassiez ça vous-même ou chez votre esthéticienne, les résultats ne sont pas définitifs. De plus, les protocoles sont fastidieux et longs.

● Ses points forts: Facile à manier si on le fait soi-même et indolore
● Ses points faibles: Onéreux, long (deux ans en moyenne pour un résultat), fastidieux, pas radical, déconseillé pour les peaux foncées (risque de brûlure) et pas recommandé en été à cause des risques de taches

Le laser
C’est la technique la plus efficace, la plus définitive et la plus courante aujourd’hui. Le procédé est somme toute assez simple, le laser pénètre via le poil, qui se fait conducteur jusqu’à sa racine, et l’annihile. L’idéal, pour que ce soit le plus efficace possible, c’est d’avoir la peau claire et les poils foncés puisque plus le gradiant entre la couleur de la peau et celle du poil est élevé, mieux ça fonctionne. Donc l’été n’est pas une bonne saison pour se lancer dans l’épilation au laser classique.

Cependant, il existe un nouveau laser, le Nd-Yag, adapté aux complexions mates, foncées ou noires et au résultat performant. Du coup, il permet aux peaux claires d’y avoir recours toute l’année. Il faut compter entre six et dix séances selon la surface à enlever et la robustesse du poil. Le prix est fixé en fonction du nombre de shoots de laser (le nombre de fois où l’on appuie sur la gâchette). Il faut compter environ 450 fr. pour une demi-jambe, environ 600 fr. pour une jambe complète et plus ou moins 100 fr. pour la moustache.

● Ses points forts: Efficace, définitif, rentable sur le long terme et toujours impeccable une fois le traitement fini
● Ses points faibles: Légèrement douloureux (picotement) et une grosse somme à sortir d’un coup

L’électrique
C’est la méthode parfaite pour de toutes petites surfaces ou pour venir à bout d’un duvet sur le visage. On pique dans chaque poil et ce dernier reçoit une petite décharge qui brûle son bulbe. L’épilation électrique est pratiquée le plus souvent par des esthéticiennes qui maîtrisent parfaitement l’outil, car cette méthode n’a pas besoin de supervision médicale. Enfin, cette technique est idéale pour les toisons trop claires, les duvets ou les poils résiduels qui ont résisté au laser.

● Ses points forts: Définitif, excellent rapport qualité-prix, précis et excellent résultat
● Ses points faibles: Uniquement pour les petites surfaces, long car on fait poil par poil et pas agréable du tout, voire un peu douloureux (mais uniquement sur le moment)


Les conseils de l’experte

«Le laser doit toujours être pratiqué sous supervision médicale»

Sandrine Grept-Locher, spécialiste médecine esthétique SSME, micronutrition SSM, médecine interne FMH, attire l'attention sur quelques aspects des différentes techniques d'épilation.

dr
Dr Sandrine Grept-Locher.

● Pour les adolescentes, il faut attendre d’être réglée au moins depuis deux ans pour entreprendre une méthode définitive car le poil n’a pas atteint sa maturité et le traitement perdrait toute son efficacité.
● C’est vrai que le rasage est très pratique mais il renforce le poil et, surtout, entraîne des risques d’infection, de petits points rouges et de poils incarnés.
● Si vous décidez de pratiquer le laser chez une esthéticienne, vérifiez qu’elle a reçu une formation pour, et qu’elle le fait sous une supervision médicale.
● Pour le visage, le laser reste à l’heure actuelle la meilleure technologie. Mais là encore, il faut que les poils soient foncés et la peau claire, sinon les risques de brûlure sont importants. Si l’écart de couleur n’est pas assez prononcé, il faut plutôt opter pour l’épilation électrique.


Newsletter L'Illustré Recevoir la newsletter L'Illustré