1. Home
  2. Actu
  3. Exposition: Aloïse Corbaz: une femme qui s'est dessiné un destin de folie

Exposition

Aloïse Corbaz: une femme qui s'est dessiné un destin de folie

Les œuvres de l'artiste et figure majeure de l'art brut Aloïse Corbaz sont exposées au Musée cantonal des Beaux-Arts à Lausanne. Retrouvez-y le coup de crayon d'une femme au destin douloureux et romanesque. 

A. Corbaz

Retrouvez l'exposition: «Aloïse Corbaz. La folie papivore», jusqu’au 23 janvier 2022 au Musée cantonal des Beaux-Arts.

Aloïse Corbaz

Pommettes hautes, cheveux gris ramassés en chignon, visage lisse et enfantin malgré son âge avancé et des yeux foncés perdus à jamais dans une autre vie. C’est la photo en noir et blanc la plus connue d’Aloïse Corbaz. Derrière elle, un de ses tableaux joyeux dont on devine qu’il est en couleurs, mais avec un personnage lui aussi au regard noyé dans le vide. Toute la vie de cette figure majeure de l’art brut est dans ce cliché.

A. Corbaz
Aloïse Corbaz

Née en 1886 à Lausanne, Aloïse a eu un destin que l’on peut qualifier de romanesque même s’il est peu enviable. Elle perd sa mère à 11 ans et est élevée par sa sœur aînée. De cette période, l’artiste garde de jolis souvenirs qu’elle retracera dans ses œuvres. Elle aime chanter, rêve de devenir cantatrice, mais finalement, après un certificat d’études, intègre une école de couture avant de s’éprendre d’un étudiant en théologie. On l’envoie en Allemagne, elle devient institutrice puis gouvernante. Elle croise le Kaiser, en tombe folle amoureuse. Retour à la case Lausanne et internement en asile psychiatrique. Diagnostiquée schizophrène, elle restera enfermée jusqu’à sa mort, en 1964. Mais son monde extérieur, elle le crée avec ses crayons de couleur sur de grands papiers de récupération et des cahiers où elle idéalise le couple et l’enfance. Une exposition incontournable.

>> L'exposition: «Aloïse Corbaz. La folie papivore», jusqu’au 23 janvier 2022, Musée cantonal des Beaux-Arts, place de la Gare 16, Lausanne: www.mcba.ch

Par Laurence Desbordes publié le 5 novembre 2021 - 14:08