1. Home
  2. Actu
  3. Amarella: des macarons suisses aux airs orientaux
Talents d'ici

Amarella: des macarons suisses aux airs orientaux

Kleeja, qahwa et cardamome, mais aussi läckerli, caramel ou chocolat noir: voilà quatre ans qu’Alia Adi décline ses origines helvético-orientales dans des bouchées «croustimoelleuses». On fond!

Partager

Conserver

Partager cet article

Les macarons sont les spécialités de la maison Amarella.

Les macarons sont les spécialités de la maison Amarella.

Blaise Kormann

C’est cliché, mais c’est vrai: avant de trouver son local de production à Saint-Aubin (FR), Alia Adi créait ses macarons dans sa petite cuisine ménagère. C’était en 2018, mais en Arabie saoudite! «Je travaillais dans le marketing d’une entreprise agroalimentaire, se souvient-elle. Mais cela faisait longtemps que j’avais envie de créer ma marque, mon propre produit. Lorsque j’ai constaté l’engouement des Saoudiens pour les macarons, je me suis dit que c’était le marché idéal pour lancer ma propre marque.»

Mais pour cela, il faut se distinguer. L’astuce d’Alia, c’est de décliner la spécialité parisienne «aux saveurs de là-bas». On apprécie notamment le macaron au kleeja, ce biscuit saoudien à base de dattes et d’épices, «mon préféré, qui rappelle doucement Noël», s’enthousiasme Alia. Alors qu’elle arrive à confectionner 300 macarons par jour, l’entrepreneuse rencontre deux personnes prêtes à investir dans son projet…

Alia débarque alors en Suisse et s’installe à Saint-Aubin. Puis, elle fait appel à des producteurs locaux, pour les œufs de ferme ou le packaging, par exemple. Pour se démarquer encore et encore, elle continue sa gamme orientale «Désert sucré» et imagine des éditions limitées à partir de spécialités sucrées helvétiques. L’une des dernières en date? Le macaron au läckerli! En 2021, elle et sa petite équipe ont proposé un coffret «Guillaume Tell» 100% suisse, mêlant pièces à la cuchaule, au vin cuit, à la crème double et au Ricola classique. Dans une recherche extrême de qualité, Alia Adi mise sur une préparation pensée jusqu’au bout, en torréfiant et moulant les amandes sur place.

La prochaine étape pour la Maison Amarella est de créer de nouvelles gammes aux saveurs diverses: asiatiques, sud-américaines, encore autre chose peut-être… Vous faites des macarons? Petite astuce signée Alia: laissez-les maturer au frigo un à deux jours dans une boîte en plastique, ils n’en seront que meilleurs!

>> Découvrez la maison Amarella d'Alia Aldi sur: www.maisonamarella.ch
>> Vous connaissez une ou un Romand-e qui a un talent particulier? Signalez-le nous à courrier@illustre.ch

Siméon Calame
Siméon CalameLa pâtisserie est sa passion, le restaurant son terrain de jeu favori: Siméon a fait de la gastronomie romande sa spécialité. Montrer plus
Par Siméon Calame publié le 21 février 2023 - 08:45