1. Home
  2. Actu
  3. Télémarketing: Appels publicitaires: du nouveau pour s'en protéger!

Télémarketing

Appels publicitaires: du nouveau pour s'en protéger!

Avec les systèmes de filtrage que les opérateurs ont désormais l’obligation de proposer, les appels commerciaux devraient diminuer sensiblement.

Call center. Group of casual dressed operators at work. Blond business woman in headset at customer service office. Telesales in business

Image d'illustration.

Shutterstock

Ils tombent au mauvais moment, correspondent rarement à nos préoccupations ou provoquent un sentiment d’envahissement: le fléau des appels indésirables figure en tête des plaintes auprès des associations de consommateurs. Après plusieurs décennies de combat acharné, une nouvelle approche du problème est inscrite dans la loi. Explications et mode d’emploi.

Qu’est-ce qui change dès le 1er juillet 2021? Jusqu’à présent, les mesures de protection contre les appels indésirables étaient essentiellement juridiques. Difficiles à mettre en oeuvre, elles n’étaient pas vraiment efficaces. Désormais, les mesures sont techniques et les opérateurs ont l’obligation de les proposer à leurs clients. Cela élargit considérablement le champ des personnes protégées.

Concrètement, en quoi consistent ces mesures techniques? Il s’agit surtout de systèmes de filtrage des appels. C’est désormais une obligation pour tous les fournisseurs de services de télécommunication de mettre à disposition un moyen pour lutter efficacement contre les appels publicitaires indésirables. Ils ont également l’obligation d’informer leurs clients à ce sujet.

Que faut-il faire pour activer cette nouvelle protection? Les procédures sont différentes d’un opérateur à l’autre. Certains activent la protection automatiquement, d’autres pas. Renseignez-vous auprès de votre fournisseur. Les filtres peuvent être activés pour les appels sur les téléphones fixes et portables.

Une fois le filtre activé, est-ce que je peux être sûr(e) de ne plus recevoir aucun appel non désiré? Non. En revanche, les appels commerciaux devraient diminuer de manière significative. Certains opérateurs (dont Swisscom) ont déjà mis en service de tels filtres depuis quelques années. A la suite de cela, les associations de consommateurs ont observé une baisse significative des plaintes.

Y a-t-il d’autres moyens de se protéger contre les appels publicitaires? Si votre numéro est dans l’annuaire, vous pouvez y faire figurer l’astérisque indiquant que vous ne voulez pas recevoir d’appels publicitaires. Vous pouvez également renoncer à faire inscrire votre numéro dans l’annuaire ou l’en faire retirer. Communiquez votre numéro avec prudence, car les entreprises s’autorisent généralement à en faire usage à des fins publicitaires, à le transmettre, voire à le vendre.

Que faire si je reçois un appel publicitaire malgré ces mesures préventives? Relevez les informations relatives à l’appel non désiré et informez votre opérateur. Sous certaines conditions, vous pouvez également déposer une réclamation en ligne auprès du Secrétariat à l’économie (Seco) ou de la Fédération romande des consommateurs (FRC).

>> Davantage d’infos sur mesdroits.ch, le conseiller juridique numérique de L'illustré réservé à ses abonnés. Notamment grâce aux fiches suivantes:

  1. Appels publicitaires importuns
  2. Mes données peuvent-elles être communiquées à des tiers?
  3. Publicité et protection des données
  4. La législation de l'UE sur la protection des données s'applique-t-elle également en Suisse?
Par Nicole Berger publié le 09.07.2021