1. Home
  2. Actu
  3. Assurance maladie: base et complémentaires diffèrent

Système de santé

Assurance maladie: base et complémentaires diffèrent

Presque le même nom, les mêmes assureurs, mais surtout des différences. Mieux comprendre pour éviter les mauvaises surprises.

Partager

Conserver

Partager cet article

Illustration du système de santé
Shutterstock
carré blanc
Nicole Berger

Assurance de base 
Elle est obligatoire et organisée par une loi spéciale, valable pour tous les assurés. Une conséquence est que toute personne est acceptée, sans questionnaire de santé, quels que soient son âge et son état de santé.

Assurances complémentaires 
Elles sont facultatives et privées. Une conséquence est que l’assureur choisit librement qui il veut assurer ou pas. Sur la base d’un questionnaire de santé, il peut émettre des réserves en cas de maladie préexistante ou refuser d’assurer quelqu’un. Attention, car les vendeurs de complémentaires mettent parfois beaucoup de pression pour signer un contrat et leurs conseils ne sont pas toujours en faveur de la personne assurée.
Les mêmes assureurs proposent souvent l’assurance de base et des complémentaires. Cela crée de la confusion et peut entraîner de graves conséquences.

Prestations 
Pour l’assurance de base, ce qui est remboursé est fixé par la loi. C’est donc pareil pour tout le monde, dans toute la Suisse, quel que soit l’assureur. Pour les complémentaires, chaque assureur fixe librement les prestations, ce qui rend difficile de les comparer. Il est recommandé de demander plusieurs offres et de bien vérifier les prestations mais aussi les exclusions.

Primes 
Pour l’assurance de base, les primes varient selon l’assureur, la région, la catégorie d’âge, la franchise et un éventuel modèle alternatif. Elles sont approuvées par l’Etat. Pour les complémentaires, les primes sont fixées librement par l’assureur, pour chaque contrat.

Subside
Selon son revenu et sa fortune, il est possible d’obtenir un subside pour financer tout ou partie des primes de l’assurance de base. Cette aide financière ne concerne pas les complémentaires.

Résiliation
Pour la base, si vous souhaitez changer d’assureur au 31 décembre, la résiliation doit être arrivée à l’ancien assureur avant le 30 novembre. Comme l’assurance de base est obligatoire, il faut d’abord avoir un nouvel assureur avant de pouvoir résilier l’ancien. Pour les complémentaires, le délai de résiliation et la durée du contrat sont différents pour chaque contrat, donc à vérifier soigneusement. Attention, en cas de changement d’assureur pour une complémentaire: ne pas résilier avant d’avoir été accepté définitivement par le nouvel assureur car vous risquez d’être refusé ou d’avoir des réserves.
Pour terminer, rappelons qu’il n’est pas obligatoire d’avoir l’assurance de base et les complémentaires auprès du même assureur. Il n’est pas non plus obligatoire que toutes les personnes d’une même famille soient assurées auprès du même assureur.

>> Pour en savoir plus www.priminfo.admin.ch

>> L’illustré l’abonnement qui vous défend. Pour tout problème juridique, les abonnés de «L’illustré» bénéficient d’un vrai conseiller juridique sur www.mesdroits.ch. Pour en savoir plus, consultez également les fiches suivantes:

Par Nicole Berger publié le 29 septembre 2022 - 11:48