Aller au contenu principal
Publicité
© Shutterstock

A la banque, quand dois-je donner mon identité?

Publié jeudi 18 juin 2020 à 09:00
.
Publié jeudi 18 juin 2020 à 09:00 
.
J'ai échangé des anciens billets de mille francs. Pour cela, j'ai dû présenter une pièce d'identité à la banque. Ça n'était pas le cas auparavant. Qu'est-ce qui se cache là derrière?
Publicité

La banque a procédé correctement. Elle est tenue de vous identifier. Il ne s'agit pas de méfiance envers vous. Le code de conduite en matière de devoir de diligence a été renforcé. De ce fait, les banques doivent prévenir le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.

Pour les opérations au comptant – c'est-à-dire lorsque l'on procède à une transaction au guichet, par exemple changer des devises, acheter des pièces d'or ou échanger des anciens billets – un nouveau seuil de 15000 francs s'applique, au-delà duquel clientes et clients doivent être identifiés.

>> Lire aussi: «La banque a-t-elle le droit de tout savoir de mon argent?»

Auparavant, la limite était de 25000 francs. Cela explique probablement pourquoi vous ne deviez pas présenter de pièce d'identité par le passé.

Un conseil pour l'avenir: si vous réalisez ce genre de transactions dans votre propre banque, l'obligation d'identification est annulée car elle a déjà vos coordonnées.

* Traduit de l'allemand


>> Davantage d'infos concernant les transactions bancaires sur mesdroits.ch, le conseiller juridique numérique réservé aux abonnés de L'illustré, notamment avec les fiches suivantes:

  1. Blanchiment d'argent
  2. Secret bancaire et secret professionnel du banquier 

Newsletter L'Illustré Recevoir la newsletter L'Illustré