Aller au contenu principal
Publicité

Les bons plans pour voyager et se cultiver sans se déplacer

Publié jeudi 26 mars 2020 à 09:14
.
Publié jeudi 26 mars 2020 à 09:14 
.
Parmi les plus formidables ressources d’internet, la possibilité de visiter les plus grands musées, de se plonger dans leurs chefs-d’œuvre ou alors de se promener dans un parc naturel en Sibérie ou dans le Yukon. Historiques ou scientifiques, 25 visites sans sortir de chez soi.
Publicité

Des visites insolites

• Universal Museum of Art
Sa vocation comme un manifeste: pour tous/partout/tout le temps/gratuitement. Un musée entièrement virtuel qui met en scène et en explications des chefs-d’œuvre du monde entier. Expo actuelle sur l’art dans le métro. A ne pas manquer Les chats dans l’histoire de l’art.
>> https://tinyurl.com/ujl3c8y

• Le Musée de la Sacem
Pour les amateurs de chansons et de musique, le site de la société qui gère, en France, les droits des auteurs et compositeurs contient (un peu caché) quantité de partitions originales (Hygiaphone, Un autre monde), de formidables interviews (Johnny, Brassens, Legrand), une histoire de l’opérette ou du disco français.
>> https://tinyurl.com/qv5fcx5

• Le Musée IJC (Is Japan Cool Museum)
Uniquement virtuel, ce musée utilise les techniques les plus modernes de la 3D pour faire découvrir sept artistes contemporains. Les textures en haute définition, mélangées aux versions
numériques des œuvres d’art, renforcent l’impression de se promener dans une véritable galerie d’art.
>> https://tinyurl.com/ubeweg9

• La maison de Frida Kahlo
Une visite du jardin et de l’atelier de la Casa Azul (maison bleue), près de Mexico, dans laquelle l’artiste Frida Kahlo a vécu de sa naissance jusqu’à sa mort.
>> https://tinyurl.com/uee474l

• The National Women’s History Museum
De nombreuses ressources d’archives et une dizaine d’expositions en ligne, par exemple celle consacrée à Harriet Tubman, la militante afro-américaine pour l’abolition de l’esclavage, ou une autre sur les First Ladies.
>> https://tinyurl.com/vb7tdhz

• Le domaine de Léon Tolstoï à Iasnaïa Poliana
En français «la clairière aux frênes», où il écrivit Guerre et paix et Anna Karénine. Le musée contient les effets personnels de Tolstoï, ses meubles, ainsi que sa bibliothèque de 22 000 volumes.
>> https://tinyurl.com/twec6p8

Les grands espaces

Sur le dos, une sphère d’appareils photos combinés à un GPS, le dispositif de Google Street View pour parcourir les réserves naturelles.

• Le Parc national Kluane au Canada
Grâce aux marcheurs de Google Street View, plusieurs des plus beaux parcs canadiens sont accessibles depuis son fauteuil. Dans le Yukon, coup de cœur pour cette petite randonnée au royaume des grizzlis.
>> https://tinyurl.com/tcbzh25

• Réserve de Bargouzine en Sibérie
Sur la côte est du lac Baïkal, deux rares promenades dans une réserve naturelle, dont la plus grande partie est totalement fermée au public.
>> https://tinyurl.com/uhsj5bg

• Le Parc national de Yosemite
Toujours grâce à Google, il est possible de découvrir une dizaine des plus célèbres parcs naturels américains. Même si l’on rencontre davantage de voitures que de bisons, on se console avec les extraordinaires collections d’objets et d’œuvres d’art mis en parallèle.
>> https://tinyurl.com/uvh2ds5

• Le Parc National de Toubkal au Maroc
A 75 km au sud de la ville de Marrakech, ces deux petits tours dans le plus ancien des parcs naturels du Maroc offrent quelques magnifiques panoramas sur le Haut-Atlas.
>> https://tinyurl.com/uooquox

• Conservatoire d’espaces naturels de Savoie
Quatre visites très didactiques avec de nombreux points de vue chez nos voisins de Savoie.
>> https://tinyurl.com/stj75br

De la science et de la technique

• Le musée national d’histoire naturelle de Washington
L’un des musées les plus visités du monde offre un aperçu de ses merveilleux trésors avec une visite virtuelle en ligne de l’ensemble du domaine. Les téléspectateurs sont accueillis dans sa rotonde et sont «emmenés» dans une visite à pied complète, à 360 degrés de ses exceptionnelles expositions, y compris la salle des mammifères, le zoo des insectes, les dinosaures et la salle de paléobiologie.
>> https://tinyurl.com/uzyltm5

• Le Musée d’histoire de l’artillerie, du génie et des transmissions à Saint-Pétersbourg
Une visite de l’extérieur et de l’intérieur. Un peu vieillot, le musée ne manque pas d’intérêt et de surprises avec ses dizaines de vitrines dans lesquelles il est possible de zoomer.
>> https://tinyurl.com/wxmq266

• The Smithsonian Libraries
Réseau de bibliothèques comprenant une vingtaine de succursales, le site des Smithsonian propose des milliers d’informations et d’illustrations sur des sujets aussi divers que l’histoire des champignons ou celle des ordinateurs.
>> https://tinyurl.com/vxmu4rc

• The National Museum of the United States Air Force dans l’Ohio
Une extraordinaire collection de plus de 300 avions, avec une grande partie consacrée aux engins utilisés durant la Seconde Guerre mondiale, et que l’on découvre en se promenant à travers d’immenses hangars. A noter la possibilité d’y faire
ses propres photos.
>> https://tinyurl.com/7u6899l

Les plus beaux sites historiques

• Musée de l’Acropole à Athènes
Les célèbres frises, comme vous ne les avez jamais vues, et la possibilité de zoomer sur quelques-unes des plus belles sculptures d’Athena et de Phidias.
>> https://tinyurl.com/tdukck2

• Herculanum
En collaboration avec le Herculaneum Conservation Project, le site d’un photographe passionné qui a réalisé de nombreux panoramas et autres images à 360 degrés des maisons et des rues de la cité détruite en l’an 79.
>> https://tinyurl.com/tr95ddu

• Le Taj Mahal en Inde
Se promener dans les jardins et grimper sur le toit du Taj Mahal, l’un des plus célèbres mausolées du monde. Sur le même principe, possibilité de découvrir le Chand Baori, gigantesque puits en escaliers ou les ruines de Vijayanâgara.
>> https://tinyurl.com/sazt5s8

• La grotte Chauvet
Un modèle du genre avec deux types de visite à choix, avec un guide et des explications, ou, en toute liberté, partir à la découverte des milliers de dessins, 447 représentations d’animaux de 14 espèces différentes en se promenant de salle en salle.
>> https://tinyurl.com/s3ohf7w

Se promener librement dans la véritable grotte Chauvet (et non pas sa reproduction) grâce à un modèle de site.

Les plus grands musées

• Le Van Gogh Museum à Amsterdam propose une visite de ses trois étages
En plus de revoir quelques-uns de ses tableaux les plus célèbres comme Les tournesols (1889) ou Les mangeurs de pommes de terre (1885), l’occasion d’approcher des œuvres beaucoup moins connues. A voir également deux expositions virtuelles, l’une sur Van Gogh et les femmes, l’autre sur les livres qu’il aimait.
>> https://tinyurl.com/vzn98kh

• Le Musée de l’ermitage à Saint-Pétersbourg
Une expérience virtuelle à la taille du musée, l’un des plus vastes et les plus riches du monde. La visite est magnifique, mais demande de la patience pour le chargement des pages et sollicite fortement la mémoire vive des ordinateurs. 
>> https://tinyurl.com/vuu3ljo

• The British Museum à Londres
L’histoire de l’homme racontée à travers des collections comprenant plus de 7 millions d’objets. Un monde dans lequel se perdre avec bonheur, sans compter une quarantaine de petites expos virtuelles.
>> https://tinyurl.com/svguqsv

• Le Musée du Louvre à Paris propose trois visites virtuelles
Coup de cœur pour le parcours à travers les antiquités égyptiennes. La technologie est un peu vieillotte, mais parfaitement fonctionnelle. Entre la chasse au trésor et la Nuit au musée.
>> https://tinyurl.com/yx7gt72x

• The Metropolitan Museum of Art de New York
Si se promener à travers cette gigantesque collection selon des critères de popularité et de chronologie est assez classique, on peut découvrir ses richesses de manière plus originale en choisissant une couleur ou encore par thèmes en découvrant, parmi 3414 mammifères, le chat sur une statuette égyptienne ou un dessin de Steinlen. Parmi les 26 petites expositions actuellement en ligne, celle consacrée à la styliste Rei Kawakubo, créatrice de la marque Comme des Garçons, est particulièrement spectaculaire.
>> https://tinyurl.com/ursbcb7


Google Arts & Culture

Avec toute la puissance qui est la sienne, le géant californien s’est aussi lancé dans la numérisation du patrimoine mondial.

C’est un projet colossal dont Google a le secret. Lancé en 2011, Google Arts & Culture se propose de donner un accès virtuel aux plus grands musées du monde. D’une part en se promenant à travers les salles sur le même principe que l’on parcourt la planète grâce à Google Street View, d’autre part en offrant des milliers de reproductions d’œuvres d’art en haute résolution. C’est-à-dire dans lesquelles il est possible de zoomer jusqu’à distinguer le détail d’un coup de pinceau de Van Gogh ou de tourner autour d’une statue grâce à la technologie 3D et 360°.

Cette «googlelisation» du patrimoine mondial pose plusieurs questions par rapport à la propriété intellectuelle et aux droits de reproduction. Mais les 17 musées ayant participé au lancement du site ont aujourd’hui été rejoints par des centaines d’institutions, incluant des sites aussi différents que l’île de Pâques ou le Musée des insectes à Chengdu. Disponible sur les smartphones mais aussi comme extension de Chrome, l’application est magnifique et permet de se laisser guider selon des critères aussi originaux que le choix d’une couleur, par exemple.

>> https://artsandculture.google.com


Jouer à se perdre avec GeoGuessr

Mais où diable ai-je donc atterri? Au hasard de la Google Maps mondiale, un jeu pour apprendre à se localiser!

L’idée ressemble à un rêve ou à un cauchemar: d’un clic de souris se trouver parachuté n’importe où dans le monde et tenter de savoir où l’on est. Le jeu imaginé en 2013 par l’informaticien suédois Anton Wallén repose sur la base de données de Google Maps pour la carte du monde ainsi que sur celle de Google Street View pour la navigation virtuelle.

A partir de là, le joueur se déplace en essayant de dénicher des informations lui permettant de se situer. Après avoir, sur une carte, pointé l’endroit où il pense se trouver, il reçoit d’autant plus de points qu’il est proche de l’endroit effectif. Le hasard des logiciels rend l’exercice facile quand on atterrit sur l’île Saint-Louis à Paris mais se corse considérablement quand on se retrouve le long d’une route forestière au Guatemala...

Disponible en version gratuite (une fois par jour) et payante (2 fr. 99 par mois), le jeu, au cours duquel on se mesure aussi à d’autres participants, se révèle rapidement aussi dépaysant que chronophage. Ce qui n’est pas un problème par les temps qui courent.

>>  https://www.geoguessr.com


Vous connecter facilement

Quelques conseils techniques pour accéder facilement aux sites.

1. Economiser. Les sites proposés plus haut sont, pour la plupart, gourmands en énergie pour nos ordinateurs. Il est recommandé de fermer toute autre application pour gagner en rapidité et en fluidité.

2. Adobe Flash. Plusieurs visites virtuelles reposent sur le logiciel Adobe Flash qui est aujourd’hui un peu obsolète (il ne sera plus mis à jour d’ici à la fin de l’année), et se trouve par défaut le plus souvent désactivé sur les navigateurs.

3. Autoriser. Sur Chrome, il est facile de le réactiver en cliquant à gauche de l’adresse sur «Paramètres», puis sur Flash «Autoriser».


Publicité
Publicité
Publicité

Newsletter L'Illustré Recevoir la newsletter L'Illustré