1. Home
  2. Actu
  3. Les Romands ont du talent : Ça roule en douceur, à trottinette ou à vélo électrique

Les Romands ont du talent 

Ça roule en douceur, à trottinette ou à vélo électrique

A Genève, Anna Bory a fondé Miloo avec Daniel van den Berg. Ils proposent deux modèles de vélos originaux et une trottinette pour apporter un vent de nouveauté mobile.

Miloo

Anna Bory et la trottinette électrique à trois roues qu’elle propose. Quant aux vélos customisables, ils sont vendus en show-room ou en ligne, livrés à domicile.

Magali Girardin

Pourquoi se déplacer en voiture ou à scooter si l’on a son vélo électrique sous la main? Plus pratique, plus rapide et surtout moins cher pour se déplacer en ville. C’est le constat qu’a fait Anna Bory lorsqu’elle a vécu entre Singapour et Pékin, où elle a travaillé pour le concessionnaire automobile Audi en tant que directrice marketing pendant huit ans. «Aujourd’hui, le luxe, c’est de se déplacer à deux-roues pour gagner du temps», assure l’entrepreneuse.

Fervente amatrice de voitures, de motos, de sports extrêmes et de vitesse, celle qui a grandi dans le canton de Vaud est pourtant aujourd’hui convaincue que la micromobilité représente l’avenir de nos déplacements. «Je me suis retrouvée dans le marché de l’électrique, qui est très développé en Asie. Or, en Suisse, il ne l’est pas autant», analyse celle qui est revenue au pays en 2019. La jeune femme s’associe avec Daniel van den Berg et, ensemble, ils travaillent sur la marque Miloo pour développer leur propre vélo. Anna apporte sa connaissance du marché et de la mobilité et Daniel y ajoute sa passion du vélo. «Nous essayons d’être plus innovants qu’un vélo électrique classique», explique la trentenaire, qui voulait miser sur la sécurité avant tout. Ce qui justifie l’ajout de clignotants, de lumières puissantes, de rétroviseurs ou encore de grosses roues plus volumineuses que celles d’un autre vélo.

Par ailleurs, les deux associés ont mis en place un système de traçabilité de leurs vélos afin de réaliser un service après-vente sur mesure. «Si un client nous dit que son vélo va trop vite, on va pouvoir aller analyser les problèmes techniques et ajuster le tout selon ses envies», précise Anna, qui a inauguré, avec les sept autres employés de la firme, la première boutique en Vieille-Ville de Genève. Compter entre 3500 et 5800 francs selon le modèle, et 1185 francs pour la trottinette à trois roues. Le tout mis à disposition gratuitement pour essai à Genève.

>> Découvrez les produits d'Anna et Daniel sur miloo.co 

Par Meryl Brucker publié le 3 juillet 2021 - 09:54