1. Home
  2. Actu
  3. Et pour vous Clint Capela, 2018 c'était comment?  

Actu

Et pour vous Clint Capela, 2018 c'était comment?  

Ils sont Romands, ils s’illustrent dans l’humour, le sport, le cinéma ou la musique et ont créé l’événement cette année. Interview bilan.

Partager

Conserver

file736u1syszo9zqyfz7yf
Anoush Abrar

«La meilleure année de ma vie»

2018, c’était comment?
Avec les Rockets, nous avons atteint la finale de la Conférence, j’ai continué à progresser et à obtenir toujours plus de temps de jeu et j’ai prolongé mon contrat de cinq ans. C’était intense!

Qu’avez-vous fait pour la première fois cette année?
J’ai rencontré Barack Obama. Un très grand moment. Il m’a tout de suite mis à l’aise, il connaissait mon parcours et mes résultats. J’ai vraiment réalisé à ce moment-là l’impact de la NBA aux Etats-Unis.

Est-ce que 2018 s’est mieux ou moins bien passée que ce à quoi vous vous attendiez le 31 décembre 2017?
Beaucoup mieux! Il ne me reste plus qu’à me mettre au golf pour pouvoir jouer l’année prochaine avec Barack Obama (il sourit).

Quelle a été votre victoire personnelle en 2018?
D’avoir pu signer de nouveau aux Rockets pour cinq ans, alors que la durée moyenne d’une carrière en NBA n’est que de 4,7 ans.

Et votre défaite?
Celle de notre équipe dans le match No 7 face aux Warriors.

Qu’est-ce qui vous a le plus réjoui?
Avoir fait une saison régulière hors norme à 65 victoires et 17 défaites. Actuellement, on est dans le dur…

Qu’est-ce qui vous a le plus manqué en 2018?
Barcelone. Je suis complètement fan de cette ville.

Quelle est l’information dont vous vous seriez le plus volontiers passé?
Celles que je découvrais en allumant la télévision pendant ma période de négociation de contrat avec Houston. C’était difficile de voir ma tête et les commentaires pas toujours sympas à mon égard. On disait que je n’étais pas content et que je faisais le difficile. Nous avons mis vingt-six jours à trouver un accord et cette attente a été la plus longue de ma vie.

Qu’avez-vous appris d’important en 2018?
Qu’avant d’aider quelqu’un il faut que la personne s’aide soi-même.

Quel a été le plus bel endroit?
Le petit paradis privatisé près de Cancun, au Mexique, où je suis parti en vacances avec ma copine.

Laquelle des questions qui vous préoccupent est restée sans réponse cette année encore?
Celle de savoir si je participerai un jour au All-Star Game.

Votre vœu personnel pour 2019?
Rester en bonne santé. Je suis conscient de la chance que j’ai de pouvoir jouer à un niveau pareil tous les jours. Sans la NBA, j’aurais une tout autre vie. 

Son année

27.07
Le basketteur prolonge pour cinq ans et 90 millions son contrat avec le club de NBA des Houston Rockets, devenant le sportif suisse le mieux rémunéré du pays.

Mai
Le pivot genevois et son équipe atteignent la finale de la Conférence Ouest, battus seulement dans le dernier match par les Warriors, futurs vainqueurs du titre NBA. Consécration

A 24 ans, le basketteur genevois est un pilier de l’équipe de NBA des Houston Rockets et l’un des grands artisans de leur très belle saison passée.


Par Textes: Aurélie Jaquet, Christian Rappaz, Didier Dana et Patrick Baumann. publié le 25 décembre 2018 - 21:05