1. Home
  2. Actu
  3. Les Romands ont du talent: Collégiens et entrepreneurs «foodies»

Les Romands ont du talent

Collégiens et entrepreneurs «foodies»

Derrière TartiFri, des pâtes à tartiner maison, on retrouve six étudiants et une étudiante du Collège de Gambach à Fribourg. Agés de 17 à 19 ans, ils ont monté leur première start-up sucrée.

file7e4x6go549w128fon1wz
Blaise Kormann

Au début de leur aventure, ils répondaient aux attentes du séminaire «Nous créons une mini-entreprise» de leur professeure, Elisabeth Aebischer, pour valider leur travail de maturité. Le but, c’est que «les étudiants soient confrontés au monde réel économique», explique la titulaire de l’équipe de TartiFri, un projet autour des pâtes à tartiner maison.

Après quelques semaines, les jeunes Fribourgeois se sont pris au jeu, passant une grande partie de leur temps libre à développer leur concept. «On a brainstormé pendant les vacances d’été, testé 14 recettes, pour finalement lancer notre première production en novembre dernier», raconte Noé Bolinger, le CEO de la start-up. Pour l’anecdote, ils n’y connaissaient pas grand-chose au début, et apprennent sur le tas. Ce qu’ils souhaitent, c’est revisiter les pâtes à tartiner en misant sur l’aspect local et les saveurs innovantes. Trois déclinaisons ont fait l’unanimité parmi les entrepreneurs en herbe: Tarti-Jam, au goût caramel et pommes, Tarti-Milk, et son lait pur fribourgeois à la cannelle, et finalement Tarti-Choc, composée de chocolat noir régional, de noisettes moulues et agrémentée d’un peu de piment. «On aimerait que nos produits soient associés à des recettes gourmandes.»

Nous vous proposons aussi

Pour Noël, aidée par d’autres camarades de classe, l’équipe de TartiFri a emballé 300 paquets «Trio dégustation» en forme de sapin pour entrer sur le marché. «On a dû préparer environ 1000 pots. Heureusement, on a eu l’autorisation de finaliser notre production dans la cafétéria du collège», sourit Noé Bolinger. Ses collègues ajoutent: «Toutes nos pauses étaient dédiées à l’étiquetage et à l’emballage.» Premier succès. Pour l’heure, ils doivent encore finaliser leur business plan. «On regarde plus loin que l’aspect scolaire. On cherche des revendeurs et un producteur.» Ils participent aussi au programme de coaching de jeunes pousses YES – Young Enterprise Switzerland.

>> Découvrez et commandez les produits de TartiFri sur leur site internet

>> Vous connaissez une ou un Romand qui a un talent particulier? Signalez-le nous à courrier@illustre.ch


Par Jade Albasini publié le 20.01.2021
Nous vous proposons aussi