1. Home
  2. Actu
  3. Argent: Crédit à la consommation et surendettement: à quoi penser avant de signer?

Argent

Crédit à la consommation et surendettement: à quoi penser avant de signer?

Il peut être tentant de se laisser séduire par de l’argent facile. La réalité est bien plus sombre. Quels sont les pièges à éviter?

Pile de cartes de crédit
Shutterstock

Leasing, petit crédit, carte client, carte de crédit, vente par acomptes: dénominations et conditions contractuelles sont différentes mais les conséquences restent globalement les mêmes. La spirale de l’endettement guette, entraînant avec elle son interminable cortège de soucis. Les statistiques le montrent bien: le crédit aggrave l’endettement. L’argent facile relève de l’illusion. Questions indispensables et bons réflexes pour éviter les problèmes.

Mon budget peut-il vraiment supporter un crédit?

Les propositions des entreprises de crédit sont formulées de façon plus alléchante les unes que les autres. Tout paraît pour le mieux dans le meilleur des mondes. La réalité est tout autre: frais et taux d’intérêt extrêmement élevés, remboursements insoutenables en cas d’imprévu, risque de surendettement. Selon la loi, le prêteur a le devoir de vérifier que le consommateur est en mesure de rembourser le crédit (y compris intérêts et frais) dans un délai de trois ans. «Concrètement, les sociétés de crédit effectuent rarement cette vérification de façon sérieuse et réaliste», constate Pascal Pfister de Dettes Conseils Suisse. Dans ce contexte, il insiste sur l’importance de «calculer le budget en prévoyant suffisamment de réserves pour les événements imprévus».

Prendre un crédit pour rembourser mes dettes?

Une très mauvaise idée selon le spécialiste: «Cela ne fait que déplacer le problème à plus tard et augmenter les coûts.» Que faire alors si les factures impayées s’accumulent? «Il est préférable de convenir avec les créanciers d’un remboursement échelonné dans le temps. Ils sont souvent prêts à le faire.» Si besoin, des spécialistes sont à disposition gratuitement pour vous accompagner dans ces démarches. Avant de signer quoi que ce soit, ils peuvent également vous aider à déterminer si votre budget peut supporter un crédit et vous aider à trouver d’autres solutions si ce n’est pas le cas.

Que faire lorsque je n’arrive plus à rembourser mon crédit?

Adressez-vous rapidement à des spécialistes qui vous conseilleront. Pascal Pfister regrette que «les ménages surendettés attendent trop longtemps avant de chercher de l’aide». Les entreprises de crédit, elles, n’attendent pas pour engager une procédure de poursuite ou confier votre dossier à un bureau d’encaissement qui se chargera de vous mettre sous pression. Quant au contrôle de solvabilité, s’il a été négligé par le prêteur, la loi prévoit que celui-ci peut perdre son droit aux intérêts et aux frais, voire, dans des cas graves, au remboursement du capital.

>> Plus d'informations sur mesdroits.ch, le conseiller juridique numérique réservé aux abonnés de L'illustré, notamment grâce aux fiches suivantes:


 

 

Par Nicole Berger publié le 1 novembre 2021 - 09:42