1. Home
  2. Actu
  3. Dans un antre du bio, nos lecteurs ont mis les mains dans la terre

Dans les coulisses de l’atelier potager

Dans un antre du bio, nos lecteurs ont mis les mains dans la terre

Comment préparer des bacs à planter? Combien d’organismes se nichent dans une seule poignée de terre? Falc Zollinger, de Zollinger Bio, a répondu à tout. Et les travaux pratiques ont passionné les lectrices et lecteurs de L'illustré.

Partager

Conserver

Atelier potager organisé pour les lecteurs et lectrices de L'illustré en compagnie de Falk Zollinger

Répartis en deux groupes, le matin et l’après-midi du 9 avril, les lectrices et lecteurs de «L’illustré» ont découvert le jardinage bio avec Falc Zollinger (à dr. sur la grande photo).

Carine Pittet

«Bienvenue chez nous!» s’exclame Falc Zollinger en ce samedi matin valaisan alors que la pluie tambourine sur la serre qui accueille la jolie grappe des lecteurs de L’illustré, aux Evouettes. Il est le cadet des quatre frères qui dirigent cette société productrice de graines biologiques, fondée en 1984 par leurs parents, à une époque où le mot «bio» était à peu près inconnu.

L’écoute est de belle intensité. Il y a du vécu et de l’émotion jardinière. Estelle essaie depuis deux ou trois ans de faire pousser quelque chose sur son balcon; Morgane a une grande expérience dans les plantes d’intérieur, «deux précisément», sourit-elle. Déjà, les questions fusent, tandis que l’expert présente les six principes fondamentaux d’un jardin biologique qui se respecte, de la santé du sol à l’importance capitale de la biodiversité. «N’oubliez pas de ménager un espace pour la flore sauvage, de laisser pousser des herbes pour donner un refuge aux insectes!»

>> Découvrez tous nos futurs ateliers et inscrivez-vous!

Atelier potager organisé pour les lecteurs et lectrices de L'illustré en compagnie de Falc Zollinger

Les lectrices et lecteurs de L'illustré se sont retroussés les manches et ont mis la main dans la terre. Falc Zollinger a distillé ses bons conseils pour avoir la main verte tout en respectant la biodiversité.

Marc David

Clair et patient, il explique comment éviter les pesticides de synthèse, qui s’implantent si durablement. Il prend l’exemple de la coccinelle, si utile quand elle s’attaque aux pucerons, ou du hérisson, mangeur de limaces. «Il est important d’avoir un peu de tout dans votre jardin. Chaque variété va se comporter différemment.» Il provoque des «oh!» et des «ah!» en faisant deviner le nombre d’organismes présents dans une seule poignée de terre en bonne santé. «Une centaine?» hasarde une audacieuse. «Cinq à 6 milliards! Des bactéries, des insectes, des champignons.»

Il est l’heure des travaux pratiques. Des petits pots avec des semis, puis des bacs dans lesquels ces plantons seront transférés quand ils seront devenus ados. Chacun s’y attelle avec plus ou moins de dextérité. Son œuvre terminée, Christine, de Treycovagnes (VD), s’avoue enchantée: «Je n’ai pas trop la main verte, mais aujourd’hui j’ai eu beaucoup de réponses.» Karine, de Savièse (VS), acquiesce: «J’attendais l’impulsion qui donne envie de commencer mon jardin, grâce à quelques connaissances de base.» Captivée, la pluie a d’ailleurs oublié de tomber.

>> Visitez leur boutique en ligne www.zollinger.bio

Par Marc David publié le 19 avril 2022 - 09:39