1. Home
  2. Actu
  3. Commerce: Des produits bios en vrac dans tous leurs états

Commerce

Des produits bios en vrac dans tous leurs états

Bio Bulk, c’est une nouvelle épicerie bio écoresponsable à Lausanne, tenue avec passion par Françoise Maden, qui souhaite rendre le concept plus populaire auprès des curieux.

Bio Bulk

Françoise Maden a ouvert son épicerie, Bio Bulk, un magasin bio écoresponsable à Lausanne. 

Julie de Tribolet

Ouvrir son propre commerce, c’était un rêve d’enfant. En 2019, alors qu’elle vient de se faire licencier, Françoise Maden saute le pas. «J’ai monté mon plan et je suis partie à la recherche de fournisseurs», commence la Lausannoise d’adoption, originaire de Bourg-en-Bresse. «Mon objectif, c’est de démocratiser le vrac, tout en proposant une gamme de produits la plus variée possible», explique la passionnée d’environnement.

En octobre 2020, en pleine pandémie, Françoise ouvre son épicerie, Bio Bulk, dans le quartier de Chailly, à Lausanne, et propose pas moins de 700 produits tournant parmi ses 65 silos en verre. «On vient avec ses propres contenants, des pots ou des sacs en tissu, et on se sert», explique celle qui s’est lancée seule dans l’aventure en investissant toutes ses économies. Et quand on lui demande si son concept n’est pas réservé aux bobos, l’adepte balaie les idées reçues: «Il faut arrêter de croire que c’est plus cher que dans les grands magasins. L’avantage, avec le vrac, c’est qu’on peut doser ses quantités et tester de nouveaux produits.»

Nous vous proposons aussi

Ici, quasiment tout est bio, et les clients prennent le temps d’explorer la gamme de produits, parfois surprenants et pas uniquement alimentaires, comme des serviettes hygiéniques en tissu ou du papier sulfurisé compostable. Les fournisseurs sont issus de l’économie locale, comme ses lentilles de Savigny, ou, lorsque c’est nécessaire, de producteurs à l’étranger labellisés Fair Trade.

Son best-seller? Une pâte à tartiner maison qu’elle confectionne chaque jour à base de chocolat, de cacahuètes ou de noix de cajou, ou encore la bière en fût des microbrasseurs de la région. Si elle possède déjà une clientèle fidèle, notamment grâce au financement participatif qu’elle a lancé l’an dernier, la propriétaire ne cache pas qu’il est difficile de faire connaître son enseigne aux habitants du quartier. Voilà l’appel aux gourmands curieux lancé!

>> Retrouvez plus d'informations sur www.biobulk.ch

>> Vous connaissez une ou un Romand qui a un talent particulier?
Signalez-le nous à l'adresse: courrier@illustre.ch

 

Par Meryl Brucker publié le 23.04.2021
Nous vous proposons aussi