Aller au contenu principal
Publicité
© Guillaume Long

Dois-je appeler la police?

Publié mercredi 24 janvier 2018 à 00:00
modifié jeudi 17 mai 2018 à 14:32
.
Publié mercredi 24 janvier 2018 à 00:00 
modifié jeudi 17 mai 2018 à 14:32
.
Guérisseurs louches, pseudo-ouvriers itinérants et faux neveux: voici les cas où il vaut la peine d’appeler le 117.
Publicité

Il est des numéros qui, même si on les connaît par cœur, ne se composent pas sans une certaine appréhension.

Faire le 117 pour joindre la police n’est pas si évident. Ne va-t-on pas s’attirer les foudres du préposé en le dérangeant pour une peccadille ou un problème qui ne le concerne en aucune façon? Petit tour des situations où la maréchaussée est tenue, ou non, de vous venir en aide…

1. J’AI PAYÉ PAS MAL D’ARGENT A UN VOYANT

Déposez une plainte. L’exercice de la voyance est interdit dans beaucoup de cantons. Et divers autres éléments constitutifs d’une infraction pourraient être présents. Mais vous devez vous rendre compte que vous ne retrouverez pas forcément votre argent. Pour de petits délits, le procureur n’émet en général qu’une ordonnance pénale, au terme de laquelle il n’y a pas de décision quant à votre prétention pécuniaire. Cela signifie que même si votre charlatan est condamné, vous devrez récupérer votre mise par le biais d’une poursuite ou d’une requête de conciliation. Vous ne pourrez l’éviter que si le gredin reconnaît vos prétentions. Mais mieux vaut ne pas en rêver, même si vous croyez aux miracles.

2. DES OUVRIERS M’ONT PERSUADE D’ENTREPRENDRE UN NETTOYAGE DE MON TOIT. HORS DE PRIX

Appelez tout de suite le 117. Ces ouvriers sont souvent peu sérieux, parfois ce sont même des voleurs soucieux de prospecter les lieux. Ne laissez personne entrer, ne signez rien, ne payez rien. Si vous avez déjà payé, vous pouvez certes résilier le contrat dans les 14 jours, puisqu’il s’agit de démarchage à domicile. Mais si les requins sont partis, l’argent est lui aussi parti, pour toujours. Avec un peu de chance, la police vous aidera à retenir les ouvriers et à les persuader de vous rembourser sur-le-champ.

3. J’AI PRETE DE L’ARGENT A UNE AMIE. ELLE NE ME REMBOURSE PAS

Dans un tel cas, la police ne peut rien faire, car il n’y a sans doute pas de délit. L’escroquerie suppose en effet que l’amie avait prévu dès le début de ne jamais rembourser l’argent. Et même si elle est visée par une ordonnance pénale, vous ne récupérerez sans doute pas l’argent pour autant (voir cas 1). Vous avez intérêt à tenter une démarche civile, dès que le remboursement est dû, une poursuite ou une requête de conciliation.

4. ALORS MEME QUE J’AI UN ASTERISQUE DANS L’ANNUAIRE TELEPHONIQUE, JE REÇOIS DES APPELS DE PROSPECTION COMMERCIALE IMPORTUNS

Dans un tel cas, ce n’est pas la police mais le Secrétariat d’Etat à l’économie (Seco) qui est compétent. Relevez le numéro de téléphone et déposez une plainte au Seco.

5. MON VOISIN S’EST DECULOTTE ET M’A MONTRE SON POSTERIEUR

C’est une atteinte à l’honneur et cela concerne donc la police. Vous pouvez déposer une plainte dans les trois mois. La police tentera d’arbitrer le litige.

6. EN PLEINE NUIT, DES VOITURES FONCENT A TRAVERS MON QUARTIER ET NOUS EMPECHENT DE DORMIR

Appelez le 117. Il est punissable de déranger des résidents par un tintamarre évitable et de conduire trop vite. Si possible, la police enverra une patrouille.

7. UN COLLEGUE A EMPRUNTE MA VOITURE ET OCCASIONNE DE LA TOLE FROISSEE. IL NE VEUT PAS PAYER LA REPARATION

La police ne peut rien y faire. Si votre collègue a une assurance RC avec un avenant pour conducteur tiers, c’est celle-ci qui assumera le sinistre. S’il n’en a pas ou qu’il ne veut pas la faire intervenir, vous devrez entreprendre une procédure civile, y compris la mise aux poursuites ou la requête de conciliation.

8. DES ESCROCS M’ONT FAIT MIROITER QU’ILS AVAIENT HERITE DE PLUSIEURS MILLIONS. J’AI AVANCE DES «FRAIS DE SUCCESSION» POUR POUVOIR BENEFICIER DES 30% DE L’HERITAGE QU’ILS ONT PROMIS

La police est compétente dans un tel cas. C’est là ce que l’on appelle la fraude à la commission, l’arnaque nigériane ou encore la fraude 419 (le numéro de l’article du Code nigérian qui réprime cette fraude). La police enregistre la plainte et va enquêter. Mais elle ne peut pas faire grand-chose, parce que les délinquants agissent presque toujours sous un faux nom depuis l’étranger. Il ne reste qu’à amortir votre perte.

Publicité
Publicité
Publicité

Newsletter L'Illustré Recevoir la newsletter L'Illustré