1. Home
  2. Actu
  3. Voyage et assurance: A l'étranger avec une voiture qui n'est pas à moi, suis-je assez assuré?

Voyage et assurance

A l'étranger avec une voiture qui n'est pas à moi, suis-je assez assuré?

Je vais à l'étranger durant trois semaines avec la voiture d'une amie. Que dois-je faire pour être assurée financièrement en cas d'accident?

file7cdt5mettyw1fiuiqf1s

Avant de partir en vacances, il y a de nombreux points à régler, notamment au niveau de ses assurances.

Shutterstock

Vérifiez en premier lieu si votre amie a souscrit une assurance casco complète pour le véhicule. Si c'est le cas, tous les dommages sont couverts en cas d'accident: les dommages à la personne ainsi que les dommages matériels causés à des tiers sont couverts, par l'assurance accident respectivement l'assurance responsabilité civile (RC) automobile, tandis que les dommages causés au véhicule de votre amie sont couverts par la casco complète.

Si cela entraîne une perte de bonus pour votre amie, celui-ci sera à votre charge. Si votre amie a uniquement une assurance responsabilité civile automobile, seuls les dommages aux tiers sont couverts. Pour les dommages au véhicule prêté, c'est vous qui êtes responsable.

Pour ces risques, vous devez vérifier votre assurance responsabilité civile privée. Comprend-elle déjà une couverture pour «l'utilisation de véhicules privés tiers»? Ou bien devez-vous souscrire séparément l'assurance complémentaire correspondante, appelée assurance conducteur tiers? Etant donné que, selon les assurances, celle-ci couvre uniquement les trajets «occasionnels», vous devriez vérifier si c'est suffisant pour les trois semaines de vacances. Idéalement, discutez de vos projets avec votre assurance responsabilité civile privée. Demandez à recevoir une attestation de couverture écrite.

Si le produit standard n'est pas suffisant pour trois semaines, il existe, selon les prestataires, d'autres possibilités de couverture, par exemple une variante premium du supplément pour conducteur tiers. Ou une casco vacances dont votre amie peut convenir avec son assurance automobile, en plus de la casco partielle.

Demandez également à votre amie de signer un papier confirmant qu'elle vous autorise à utiliser sa voiture – idéalement aussi dans la langue du lieu de destination de votre voyage. Cela facilite les discussion en cas de contrôles de police ou lors du passage de frontières, lorsque les agents constatent que la conductrice et la propriétaire de la voiture ne coïncident pas.

Pour terminer, assurez-vous que vous avez avec vous la carte verte d'assurance et le constat européen d'accident.

* Traduit de l'allemand


>> Davantage d'infos concernant les assurances voyages à l'étranger sur www.mesdroits.ch, le conseiller juridique numérique réservé aux abonnés de L'illustré, notamment grâce aux fiches suivantes:

Par Doris Huber (Beobachter*) publié le 31 juillet 2020 - 08:00