1. Home
  2. Actu
  3. Consommation: Factures en retard: que faire?

Consommation

Factures en retard: que faire?

Lorsque les factures impayées commencent à s’accumuler, la tentation est grande d’ignorer le problème. Pourtant, si vos dépenses sont durablement supérieures à vos revenus, il y a peu de chances que la situation s’améliore. Des solutions simples existent.

Factures

Lorsque les factures impayées s'accumulent, notamment en raison d'une baisse soudaine de revenus, la plupart des gens envisagent de recourir à un crédit pour solutionner le problème. «Une fausse bonne idée», selon les spécialistes du domaine. 

Christian Beutler/Keystone

Cela peut arriver à tout le monde. «S’endetter n’est pas forcément dû à une faute personnelle, contrairement à ce que l’on peut parfois penser», relève Pascal Pfister, de Dettes Conseil Suisse. Souvent, c’est un changement de situation qui fait basculer l’équilibre financier: famille, travail, santé, etc. Les conséquences du covid sur l’endettement viennent d’être mises en évidence par une étude (KOF/EPFZ): +11% d’endettement pour la catégorie de ménages dont le revenu est le plus faible. «Lorsque le budget est déjà serré, perdre 20% de son revenu n’est pas sans conséquences», observe le spécialiste. Si les déjà précaires et les plus vulnérables ont été rapidement touchés, ils ne sont pas les seuls à se retrouver fragilisés. Dans ce domaine aussi, il pourrait y avoir une «deuxième vague»: lorsque ceux qui avaient constitué des réserves auront épuisé leurs épargnes.

A éviter: crédits et inaction
Si l’on ne fait rien, le cercle vicieux se met en marche. Mais certaines actions sont également à éviter: «Pris par le désespoir, nombreux sont ceux qui prennent un crédit en espérant s’en sortir ainsi. Ça ne fait généralement qu’empirer la situation», relève Pascal Pfister. Une fausse bonne idée donc, à éviter absolument. Selon les spécialistes du domaine, ce n’est souvent qu’après plusieurs années dans la spirale de l’endettement que les concernés cherchent de l’aide: «Le premier réflexe est de mettre la tête dans le sable et la honte empêche souvent d’en parler, malgré la préoccupation que cela représente.» Pourtant, des solutions existent et il est important de les concrétiser rapidement.

Solutions et conseils par des spécialistes
Partout en Suisse, des spécialistes sont à disposition, gratuitement, pour vous conseiller. Si nécessaire, ils peuvent aussi vous aider à concrétiser les mesures adéquates. Voici quelques exemples d’actions possibles: déterminer les factures à payer en priorité et celles qui peuvent attendre un peu, demander des délais ou des plans de paiement aux créanciers, vérifier si vous avez droit à des aides, adapter votre budget ou en faire un, vérifier si des économies peuvent être réalisées sur certaines prestations, etc. Le site www.dettes.ch propose de nombreux conseils pratiques. Vous y trouverez également, pour chaque canton romand, les adresses pour un accompagnement personnalisé.

 

>> Davantage d’infos sur mesdroits.ch, le conseiller juridique numérique de L'illustré réservé à ses abonnés. Notamment grâce à la fiche:
Je ne peux plus payer toutes mes factures, que faire?

Où s’adresser?
>> Davantage d'infos en contactant SOS info dettes
par téléphone (0800 708 708, gratuit et anonyme, du lundi au jeudi de 10 h à 13 h, formulaire en ligne ou consultation personnalisée près de chez vous

 

Par Nicole Berger publié le 8 avril 2021 - 09:14