1. Home
  2. Envies
  3. Fini les poux!

Bien-être

Fini les poux!

Lorsque le cuir chevelu démange, il s’agit souvent d’une invasion de poux. Les écoliers sont particulièrement touchés. La Dre Christina Ruob, experte en poux, sait comment maîtriser ces petites bêtes.

Partager

Conserver

Partager cet article

poux

Découvrez 5 conseils pour lutter contre ces parasites​.

Getty Images

1. Des poux, des poux partout


Lorsque les enfants sont regroupés ensemble à l’école, les cas de poux de tête se multiplient. Actuellement, on observe de plus en plus de cas, car les parasites ont la vie particulièrement facile cette année. «Depuis des mois, la disponibilité des produits contre les poux est limitée et les traitements sont inefficaces, voire inexistants», explique Christina Ruob.

2. Deux fois, c’est mieux


Il n’est pas nécessaire de rater l’école à cause des poux, mais un traitement est indispensable. «Juste après le premier traitement avec un produit efficace, il n’y a plus de risque de contagion. Si des poux sortent encore des œufs, ils ne sont en mesure de changer de tête qu’à l’âge adulte. C’est pourquoi il est impératif de traiter de nouveau après sept à neuf jours, même si le produit contre les poux indique le contraire.»

3. Les poux sont-ils dangereux?


Comment distinguer un bon peigne à poux d’un mauvais? Qu’est-ce que les lentes? Et quels sont les traitements vraiment efficaces? Sur la plateforme en ligne www.lausinfo.ch, la Dre Christina Ruob donne des réponses fondées sur des preuves. Et, non, les poux de tête ne sont pas dangereux. «Ils ne propagent aucune maladie sous nos latitudes.»

4. Prévenir, ça marche!


Une méthode simple permet de rendre la tête des enfants difficilement accessible aux poux: «Attacher les cheveux ou les relever», conseille Christina Ruob. La chaîne d’information est aussi importante. Si une infestation de poux se produit malgré tout, il faut, en plus du traitement, informer le plus rapidement possible toutes les personnes en contact afin d’éradiquer les lentes.

5. L’hygiène...


On pense souvent que les poux sont dus à un manque d’hygiène. C’est faux, tout comme la croyance selon laquelle les poux aiment les cheveux propres. «Ce n’est pas une question de propreté. La raison pour laquelle les poux s’en vont n’a pas encore été élucidée scientifiquement. Il n’y a pas non plus d’indication sur le groupe sanguin, la couleur des cheveux ou tout autre élément qui pourrait déterminer une préférence.» 

Par Sylvie Kempa publié le 24 novembre 2023 - 09:00