Aller au contenu principal
Publicité
© Shutterstock

Foin des racines grises!

Publié jeudi 16 avril 2020 à 16:36
.
Publié jeudi 16 avril 2020 à 16:36 
.
Les cheveux blancs font la fête sur notre tête depuis que le Covid-19 s’est abattu sur notre corps. Deux solutions sont possibles: on laisse la nature faire son travail ou on décide, en attendant de retrouver les mains expertes de sa coiffeuse, de passer à l’action en mode camouflage. Pour celles qui optent pour l’assaut des racines enneigées: à vos pinceaux!
Publicité

Tout d’abord et pour que les choses soient claires, on ne s’attaque pas à la couleur dans son ensemble mais simplement aux racines, pour ne pas bousiller le travail de sa coloriste. Donc on cible le dessus du crâne et le contour du visage. Autre point important: on ne travaille que la base. Il existe 10 bases qui vont du noir (No 1) au blond platine (No 10). Les Nos 5, 6 et 7 sont les teintes les plus courantes en Suisse, c’est-à-dire le châtain clair, le blond foncé et le blond.

Selon notre experte Pascale Combettes (voir aussi plus bas), créatrice avec Andreas Gleichweit de la ligne genevoise de salons de coiffure 19th Avenue et spécialiste en coloration depuis trente ans, on sait pertinemment que clients et coiffeurs n’ont pas la même vision des couleurs ni le même langage; c’est pour cela que sont utilisés les nuanciers et les supports visuels. A L’illustré, nous avons donc sélectionné quatre types de couleurs pour mieux vous guider dans le choix de votre teinture.

Conseils d’application pour racines
Dans toutes les boîtes de teinture ou presque, il y a des dessins qui vous expliquent, étape par étape, comment appliquer votre couleur. Seulement, c’est pour toute la longueur et nous, on ne touche qu’aux racines! Pascale Combettes nous conseille de faire une raie au milieu et d’appliquer le produit sur les racines à l’aide d’un petit pinceau.

Ensuite, continuer sur le côté droit ou gauche, tracer une raie et badigeonner les racines, et ce, jusqu’à l’oreille. On fait les deux côtés ainsi, et ensuite on s’attaque à l’encadrement du visage si besoin… Et voilà, c’est fait. On laisse ensuite poser trente minutes et on passe au shampoing. C’est toujours bien d’avoir un petit sérum sous la main à appliquer sur les longueurs avant le rinçage, mais, là encore, rien n’est obligatoire.

Dernier conseil, qui peut passer pour une lapalissade: on ne fait pas ça sur son canapé et on porte un t-shirt qui a fait son temps!

Les outils
Les teintures vendues en grande surface se valent plus ou moins toutes. Certaines ont déjà des reflets intégrés (on le voit si c’est un chiffre à virgule), elles ne sont pas conseillées pour ne faire que les racines. A l’intérieur de chaque boîte, il y a généralement une paire de gants et un pinceau. Il vous faudra aussi sacrifier un petit bol pour mettre la couleur et faire vos mélanges si nécessaire.

Il existe néanmoins un kit anti-racines de Schwarzkopf (voir produit sur photo 4 ci-dessous) très bien fait avec lequel, en principe, vous ne pouvez pas vous rater. Il faut juste faire attention au fait que la numérotation est différente, et donc demander à votre coiffeuse – si vous êtes en contact avec elle – quelle couleur prendre. Et sinon, prendre une teinte plus claire que celle que vous pensez avoir et laisser poser quinze minutes au lieu de dix.


Conseils d’experte

Pascale Combettes. Vous pouvez suivre les tutos «Bien coiffée durant le confinement» sur les comptes Instagram, Facebook et sur le site www.19thavenue.ch

● Le temps du confinement, il faut oublier les reflets et se concentrer sur la base. Les dégâts que vous pourrez faire seront ainsi toujours rattrapables par votre coloriste.

● Pour les racines, il faut toujours prendre un ton plus clair que la couleur de vos racines faite par votre coiffeur. Cela évite, lorsque vos cheveux poussent, d’avoir des plaques foncées au milieu de votre chevelure.

● Ne faites que ce qui se voit! Donc les racines visibles selon votre coiffure et les cheveux blancs qui encadrent votre visage. Si vous attachez vos cheveux, faites aussi dans la nuque mais, sinon, votre coiffeur s’en occupera en temps nécessaire.


Quatres niveaux

 

1. Simplissime
Prendre une base No 5 et, si vous avez peur que cela soit trop foncé, prendre aussi une base 6 et mélanger les deux. Il faut donc acheter deux teintures.
2. Facile
Prendre une base 8 blonde. C’est ce qui aura le meilleur rendu au niveau de la couleur et facilitera l’entretien de vos racines.
3. Complexe
Pour cette teinte, vous allez devoir jouer aux expertes en couleur. En fait, bien qu’on vous conseille généralement de ne pas vous attarder sur les reflets, si vous êtes rousse, vous n’avez pas le choix, même pour les racines, puisque toute votre couleur est basée sur les reflets. Il faut donc prendre une base 6 et la mélanger avec un reflet cuivré. Il y a plusieurs reflets, allant là encore du plus clair au plus foncé. Dans ce cas, il faut mélanger avec un quart de reflet 5,4. Vous allez donc obtenir une teinture 6,4 cuivrée.
4. Aisée
On voit très nettement sur cette image que la base du modèle est foncée. L’idéal sera d’acheter deux couleurs,
la No 6 et la No 7, et de faire moitié-moitié, comme pour la fondue, afin d’avoir la teinte parfaite au niveau des racines.


Produits colorants

 

Publicité
Publicité
Publicité

Newsletter L'Illustré Recevoir la newsletter L'Illustré