Aller au contenu principal
Publicité

Grimper toujours plus haut et trouver sa voie avec Whitney Toyloy

Publié jeudi 19 novembre 2020 à 14:03
.
Publié jeudi 19 novembre 2020 à 14:03 
.
Ce mois-ci, on s’est essayé à la grimpe en salle. Suivez-nous jusqu’au sommet.
Publicité

Certes, ce n’est pas un sport pour ceux qui ont le vertige, mais, pour les autres, sachez que la grimpe est une activité qui fait travailler intensément tous les muscles du corps. Et même ceux du cerveau, puisqu’il faut anticiper et planifier sa voie jusqu’au sommet.

Dylan Chuat, grimpeur professionnel, m’a assuré que les cordes sont solides.

L’escalade, c’est
L’escalade ou la grimpe, c’est une pratique qui consiste à avancer le long d’une paroi pour atteindre le haut d’un relief (quand c’est pratiqué en extérieur) ou d’une structure artificielle (en intérieur, et c’est d’ailleurs ce que j’ai testé pour vous) par un chemin appelé «voie». Une discipline qui demande force, souplesse, endurance et un bon esprit de planification! A pratiquer en duo ou en famille.

Comment la pratique-t-on?
Elle peut se pratiquer en extérieur sur des parois rocheuses mais, pour ma part, j’ai décidé de la tester en intérieur, sur une paroi artificielle, où nous retrouverons plusieurs niveaux de difficulté, allant de débutant à très avancé. Pour une initiation, je recommande les cours découverte! J’ai opté pour cette option à la salle Rocspot à Echandens, idéal pour commencer ses premières ascensions sur les parois de grimpe!

Qui peut la pratiquer?
Tout le monde! J’ai trouvé cette discipline vraiment très chouette, car elle est accessible aux plus petits, dès 5 ans déjà. Une belle activité à réaliser en famille. Un seul petit bémol: ne pas avoir le vertige et la peur du vide… En effet, certaines parois montent jusqu’à 13 m et j’ai été très impressionnée une fois arrivée en haut. On m’a cependant affirmé que beaucoup de personnes ayant peur du vide ont vaincu cette frayeur en pratiquant l’escalade.

Lorsqu’on débute, il est recommandé d’avoir une personne qui vous assure depuis le sol et se concentrer sur la voie (représentée par une couleur) que l’on s’est fixée.

La tenue idéale
Confortable! Pour ma part, débardeur et leggings de sport, on a vite chaud. On vous louera sur place baudrier et chaussures d’escalade (pas des plus confortables, mais essentielles à la pratique de cette discipline). N’hésitez pas à prendre de la magnésie avec vous pour encore mieux agripper les prises.

Mon moment préféré
L’arrivée en haut de la voie! C’est une pratique qui demande un bel esprit de planification et d’analyse: on observe sa voie, les prises, on écoute son moniteur pour monter le plus efficacement possible, cela demande pas mal de force et beaucoup de souplesse, donc on est très fier une fois arrivé en haut!

Résultat
La musculature des bras et des jambes est très sollicitée! Les courbatures du lendemain nous font comprendre à quel point cette discipline est complète! Elle est aussi très mentale, car elle nous pousse à devoir bien analyser chacun de nos mouvements et à prendre les bonnes décisions.

Etat d’esprit en sortant du cours?
On a grandement envie de continuer pour atteindre de nouveaux niveaux. En effet, on commence avec les voies pour débutant et, très vite, on aura envie de revenir, de s’améliorer pour tenter quelques voies qui deviennent de vrais défis sportifs!

Afin d’avoir assez d’énergie sans être en pleine digestion et pour pouvoir se sentir léger: quelques fruits secs et une barre protéinée.

Où le pratiquer?
Sur le site www.grimper.ch vous retrouverez quatre centres d’escalade en Suisse romande. Pour ma part, je suis allée au Rocspot, route de la Venoge 3G, 1026 Echandens, 021 612 83 62

Combien ça coûte?
Un cours découverte coûte 59 fr. pour 2 heures, une entrée individuelle 26 fr.


>> Suivez Whitney sur Instagram:@whitney_toyloy
>> Ecrivez-lui à whitney.toyloy@illustre.ch


Newsletter L'Illustré Recevoir la newsletter L'Illustré