1. Home
  2. Actu
  3. Fait divers: «J’ai parfois peur qu’on oublie Adeline!»

Fait divers

«J’ai parfois peur qu’on oublie Adeline!»

Le 14 mars, la sociothérapeute genevoise assassinée en 2013 aurait soufflé 40 bougies. Ses parents ont marqué l’événement pour honorer sa mémoire. Même si, disent-ils, le plus dur est d’accepter qu’Adeline ne soit plus qu’un souvenir.

Partager

Conserver

file74jnjlzigolaykkdc4a
Magali Girardin

Le 14 mars 2019, Adeline Morel aurait eu 40 ans. Une date qui a une résonance particulière pour Esther et Jean-Claude Morel, les parents de la sociothérapeute assassinée le 12 septembre 2013. «Quarante ans, c’est l’âge de l’équilibre, de la maturité, s’exclame sa maman. Adeline aurait été une quadragénaire et une maman rayonnantes, c’est tellement injuste qu’elle n’ait pas pu voir grandir sa fille.»

file74jnjlzjtzq1qje61ac
Les parents d'Adeline se recueillent dans le cimetière genevois où elle repose. Magali Girardin

Ce jour-là, les Morel ont ouvert leur porte à la famille et aux amis d’Adeline, toujours fidèles, et Esther a confectionné le gâteau préféré de sa fille, un cœur au chocolat, dont Adeline raffolait. Rien de morbide dans la démarche, assure-t-elle: «On sait bien qu’on ne fête pas ses 40 ans, elle n’est plus là, mais on veut honorer sa mémoire à travers nos souvenirs partagés. J’ai parfois peur qu’on l’oublie. Adeline n’a pas vécu longtemps, mais elle a donné tellement d’amour autour d’elle que l’empreinte de cet héritage doit rester vivante.»

Les époux ont traversé ce drame avec une dignité exemplaire. «Pas de pardon, mais pas de haine», résume Jean-Claude, évoquant leur état d’esprit. Tous deux ont tenu à connaître, comme la loi les y autorise, sous réserve de l’approbation du détenu, le lieu en Suisse alémanique où Fabrice A., l’assassin d’Adeline, purge sa peine de prison à perpétuité assortie d’une mesure d’internement ordinaire. «Pour nous, c’était important de savoir où il se trouve. Même si le fait qu’on ne puisse pas nous garantir qu’il ne sortira plus restera toujours un facteur de stress.» 


Par Baumann Patrick publié le 22 mars 2019 - 09:06