Aller au contenu principal
Publicité
© Hervé Chabert

Jardiner sur son balcon

Publié mercredi 19 juin 2019 à 09:58
.
Publié mercredi 19 juin 2019 à 09:58 
.
Quel potager sur son balcon? Comment jardiner en ville? Quelles formations? Jardins participatifs, équipements et graines: les adresses et les conseils dans notre guide spécial printemps-été.
Publicité
 

1: Choisir le bon substrat
La terre commune que l’on trouve dans les jardins ne convient pas à la culture sur balcon: trop lourde, pas assez nutritive et ne retenant pas bien l’eau. Hervé Chabert recommande un mélange de terreau et de compost (10 à 40% du total selon les plantes).

2: Varier les contenants
Des jardinières s’accrochant à l’intérieur des rambardes pour les fleurs et les plantes aromatiques, des pots plutôt étroits et hauts en terre cuite (lourds mais esthétiques) ou en plastique (légers mais peu isolants), des tables de culture éventuellement sur roulettes, des bacs en bois (genre caisse à vin), etc.

3: Gérer l’ensoleillement
L’exposition de votre balcon est un facteur déterminant si vous envisagez d’y cultiver des plantes. Sur un balcon exposé au nord, on devra se contenter de cultiver des végétaux de mi-ombre (légumes feuilles, comme la roquette ou les épinards, ou légumes-racines, comme les carottes ou les radis). Par contre, l’exposition sud-ouest de son balcon a obligé Hervé Chabert à le protéger du soleil en été en installant une pergola parcourue de lianes fruitières (raisin et kiwi) et des plantes (jasmin persistant) le long de la façade pour limiter la réflexion de la chaleur sur le mur.

4: Se protéger du vent
Le vent peut être très présent sur les balcons, surtout s’ils sont situés en hauteur, et perturber la croissance des plantes. Hervé Chabert a planté des haies végétales brise-vent de part et d’autre de son balcon (jasmin d’un côté, cerisiers nains de l’autre). D’autre part, en créant une végétation dense composée de multiples variétés, les plantes jouent un rôle de brise-vent les unes par rapport aux autres.

5: Etager les cultures
Sur son balcon de 10 m2, l’auteur a exploité au mieux l’espace disponible en étageant au maximum les cultures: un étage de pots et de jardinières au sol, un étage intermédiaire constitué de tables de culture et une «canopée» de plantes grimpantes prenant racine côté nord.

6: Economiser l’eau
Exploiter les ressources naturelles au mieux pour ne pas les épuiser est un principe essentiel en permaculture. Sur un balcon, s’il est difficile de recueillir l’eau de pluie, on peut installer un système pour récupérer l’eau de lessivage et d’arrosage situé sous les tables de culture.

7: Recycler ses déchets
Rien de ce qui est produit sur ce balcon ne finit à la poubelle. Les restes végétaux sont soit utilisés comme paillis, soit transformés en or noir par lombricompostage, soit utilisés pour fabriquer du thé de compost.

8: Diversifier les cultures
En permaculture, on cherche à créer un jardin productif durable et résilient en diversifiant les milieux et en privilégiant des végétaux restant en place plusieurs années comme les légumes perpétuels (roquette sauvage, poireau perpétuel, ciboule, châtaigne de terre…), les plantes sauvages comestibles et les plantes aromatiques et médicinales.

9: La tomate star
La tomate est certainement le légume fruit le plus adapté à un balcon, pourvu qu’on lui fournisse un substrat riche et que l’on privilégie les variétés de petite taille (tomates cerises) en les associant avec du basilic à leur pied.

10: Cultiver toute l’année
Permaculture signifie culture permanente. Alors pas question d’abandonner pots et terrines dans un coin du balcon à la mauvaise saison. En dehors des vivaces précédemment citées, il ne faut pas oublier à l’automne de semer des légumes d’hiver (radis, choux, épinards…) ou des engrais verts sur les sols dénudés pour éviter qu’ils ne soient lessivés durant l’hiver.

 

>> Le livre de référence: «Mon balcon en permaculture», d’Hervé Chabert, aux Editions Terre Vivante. En librairie, magasin bio, jardinerie et sur www.terrevivante.org


Petit jardin, grand bonheur

Comment récolter 300 kg de fruits et légumes sur 150 m² en pleine ville? Educateur à l’environnement, Joseph Chauffrey montre comment transformer un jardin en un lieu vivant et ultra-productif. Ses solutions, visibles dès la première année, sont résumées ici.

 

1: La terrasse, au pied de la maison, est bordée de plates-bandes et égayée de plantes en pot. Partie la plus ensoleillée du jardin, elle accueille des végétaux exigeants en soleil et en chaleur: tomates cerises, concombres, vigne, figuier…

2: Ce bâtiment comprend une partie fermée pour entreposer le matériel et l’aire de compostage et une partie couverte d’un toit laissant passer la lumière, à la fois lieu de détente et pépinière.

3: La première chose à considérer lorsque l’on crée un espace de culture est l’exposition. Le potager de 25 m2, situé entre l’allée principale et le mur mitoyen, est exposé plein sud. Mais à l’ombre des maisons voisines entre novembre et février, il est peu favorable à la culture de légumes d’hiver.

4: Etablie dans la partie du jardin avec le plus de lumière, la serre en verre de 6 m2 permet de commencer ou de poursuivre des cultures sur une période élargie.

5: Ce petit coin détente est bordé d’un mini-verger composé de deux arbres fruitiers basse tige.

6: La mare, même petite, favorise la biodiversité, au même titre que d’autres zones refuges aménagées dans les endroits les moins fréquentés du jardin: tas de bois mort, prairie fleurie, branchages ou feuillages abandonnés sur le sol…

7: La culture sur botte de paille, au même titre que la culture sur butte ou en lasagnes, permet d’optimiser et d’élargir l’espace cultivable à des zones où le sol s’y prête mal.

8: L’eau est essentielle dans un jardin. Ce système de récupération des eaux de pluie équipé d’une toise a été fabriqué avec de simples palettes de récupération et un film plastique.

9: En faisant grimper des plantes sur le toit de l’appentis, le bûcher ou la pergola (courges, kiwis), on densifie ses cultures en diminuant leur emprise au sol.

10: Les murs sont également des supports de culture très utiles. Mûriers et framboisiers grimpants fournissent des kilos de fruits rouges pour une emprise au sol minimale.

 

>> Le livre de référence: «Mon petit jardin en permaculture», de Joseph Chauffrey, aux Editions Terre Vivante. En librairie, magasin bio, jardinerie et sur www.terrevivante.org


Apprendre à jardiner

Envie de vous lancer dans la culture de vos propres fruits et légumes? Ces formations devraient vous intéresser.

Ça pousse
Cycles de cinq journées de formation à la permaculture, dans le canton de Vaud. Et si vous avez un jardin, vous pouvez accueillir un groupe de stagiaires.
>> www.capousse.ch

Pro Natura, Champ-Pittet
Organisation d’ateliers jardin lors de samedis matin de mai et de septembre. Des professionnels partagent leurs pratiques pour un jardinage respectueux de l’environnement. Calendrier sur le site.
>> www.pronatura-champ-pittet.ch

Ecojardinage
Fondation qui propose des formations en jardinage bio pour éviter les limaces dans les salades tout en respectant la nature. Cours à Bex (VD), à Essert-sous-Champ­vent (VD), à Bernex (GE) et à Lausanne. Sur une à deux journées en week-end. Aussi en semaine et en cours du soir.
>> www.ecojardinage.ch

Maison Verte
Cours de permaculture et paraculture dans une ancienne distillerie proche de la gare de Romont.
>> www.maison-verte.ch

Permaculture-Fribourg
Réseau de membres publiant événements, projets, annonces et autres infos dans l’éthique de la permaculture.
>> www.permaculture-fribourg.ch

Pôle Sud
Initiation à la permaculture et aux plantes sauvages au Jardin aux 1000 mains, ferme de Rovéréaz, Lausanne.
>> www.polesud.ch

Permaculture Romande
Association pour adeptes de la permaculture: plateforme d’échanges, mise en commun de ressources, conseils et outils.
>> www.permaculture.ch


Cultivons ensemble

Pas un rebord de fenêtre où planter quelques fines herbes? Si la terre vous attire tout de même, voici des adresses pour jardiniers en herbe.

Incroyables Comestibles: Un mouvement citoyen international né à Todmorden (GB), ville touchée par la crise il y a une douzaine d’années. Il invite les citoyens à planter partout où c’est possible et à partager ces récoltes. Il offre la possibilité de jardiner près de chez soi, de créer une vie de quartier où la terre reprend ses droits, de se réapproprier les espaces publics pour y planter fruits et légumes. Cultures locales et biologiques en libre-service contre bons soins.
>> www.lesincroyablescomestibles.ch

Des sections à: La Chaux-de-Fonds, Neuchâtel, Lausanne, Genève, Morges, Yverdon-les-Bains, Martigny.

- Pully (VD)
Jardin des Liaudes
Projet de jardin potager écologique et participatif. Les habitants sont invités à cultiver en partageant savoirs et récoltes.
>> www.permaculturepully.ch

- Lausanne (VD)
Ville de Lausanne
021 315 57 15
Les plantages lausannois ont été sacrés par le Prix Schulthess des jardins en 2015. Il récompense une quinzaine de réalisations de potagers urbains et communautaires bios, mis à la disposition des habitants. Possibilité de s’inscrire pour un plantage.
>> www.lausanne.ch/prestations/parcset...

Le Jardin aux 1000 mains
Entre mars et octobre, ateliers participatifs le lundi de 16 h à 20 h (gratuit et sans inscription) à la ferme de Rovéréaz, Lausanne. Chantiers participatifs les week-ends des 23 juin, 6 juillet et 26 octobre.
>> www.1000mains.ch

- Yverdon-les-Bains (VD)
Jardin Cartons du cœur
024 425 18 42
Potager de bénévoles pour fournir les Cartons du cœur en légumes frais et bios.
>> www.cartonsducoeur-yverdon.ch

- Sion (VS)
Le jardin partagé des Creusets
Un lieu ouvert à tous pour cultiver ensemble et partager de bons moments.
Rue des Creusets 51 (à 2 minutes de la gare).
>> mail: partageonslejardin(at)gmail.com

- Chamoson (VS)
Japarcha
Jardin partagé et installation de jardinières urbaines aux couleurs des Incroyables Comestibles.
>> www.japarcha.ch

- Neuchâtel (NE)
Ville de Neuchâtel
Espace de 10'000 m2 à Pierre-à-Bot mis en 2016 à disposition de diverses associations, partenaires et habitants de Neuchâtel.
>> www.neuchatelville.ch

- Genève (GE)
Les Jardins des Délices
Jardin urbain pour encourager le jardinage, la biodiversité et les rencontres, au parc des Délices et dans son voisinage. Association ouverte à tous bien qu’en priorité aux habitants du quartier. Avec «grainothèque» et «outilthèque».
>> www.lesjardinsdesdelices.com

- Ville et canton de Genève
Une quarantaine de projets collectifs dans la ville. Possibilité de rejoindre une initiative existante ou de constituer un collectif pour cultiver une parcelle potentielle.
Canton: www.ge.ch/parcourir#territoire...
Ville: Service Agenda 21 - Ville durable


Plantons et graines

En matière de plantons et semences bios, pourquoi se priver des conseils avisés et de l’offre variée de professionnels passionnés?

MAGASINS SPÉCIALISÉS

- Lonay (VD)
Bioplants SA
Société spécialisée dans la production de plants et de légumes biologiques. 021 801 62 29
>> www.bioplants.ch

- Bretonnières (VD)
ResSources
Ex-Kokopelli Suisse. Magasin ouvert le mercredi avec plus de 200 graines de fleurs, de légumes, de plantes condimentaires et à graines. Commandes sur le site. 024 453 12 91
>> www.association-ressources.ch

- Dizy (VD)
Ferme de la Lizerne
Plantons bios au marché self-service. Commande sur catalogue. Envoi par la poste. 079 253 17 70

- Bex (VD)
Le Grainier
Le marchand grainier Serge Girardin commercialise 3500 variétés de graines bios sur sa boutique en ligne. Plantons bios (600 variétés de légumes) en vente sur place. 076 563 96 03
>> www.legrainier.com

- Poliez-Pittet (VD)
Pépinière Le Bioley
Vente de plantes vivaces pour jardins, bacs et terrasses. Conseils pour la plantation. Stand le samedi au marché de Lausanne. 079 755 05 17
>> www.le-bioley.ch

- Neuchâtel (NE)
Le Jardin des Senteurs
Vente de plantes sur place ou par envoi postal. Spécialiste des plantes aromatiques, fraises et tomates. 078 603 61 02
>> www.jardin-des-senteurs.ch

- Cormérod (FR)
L’autre Jardin
Shop en ligne de plantons de plantes vivaces et aromatiques cultivés en pépinière. Cours pour amateurs et professionnels. 079 301 12 51.
>> www.lautrejardin.ch

- Saillon (VS)
Valplantons Bio. Production et commerce de plantons bios. 027 744 13 86

- Les Evouettes (VS)
Zollinger. Le plus ancien producteur de semences biologiques de Suisse. Graines de légumes, herbes aromatiques, fleurs. Commande directe ou sur le site, livrables par la poste. 024 481 40 35
>> www.zollinger.bio

VENTE EN LIGNE

- ProSpecieRara. Graines de légumes, tomates, herbes aromatiques et ornementales. Plus de 1000 plantes de jardin et des champs, nombreuses variétés en voie d’extinction. 022 418 52 25
>> www.prospecierara.ch 

- Sativa. Semences, bulbes et plantons biologiques. 052 304 91 60
>> www.sativa-rheinau.ch

- Ethnoplants. Graines et plantes du monde et hors du commun (plus de 500 espèces végétales).
>> www.ethnoplants.com

L'AGENDA DES MARCHÉS

Samedi 24 et dimanche 25 août
Fête de la Terre au Parc Evologia de Cernier (NE).
>> www.parc-evologia.ch

Dimanche 1er septembre
Troc et marché aux plantes au château de L’Isle (VD).
>> www.jardilisle.ch

Dimanche 8 septembre
Marché Pro Specie Rara, Sauvabelin (VD).

Samedi 14 et dimanche 15 septembre
Marché bio à Saignelégier (JU).
>> http://marchebiojura.ch

Samedi 21 septembre
Marché bio à Fribourg.
>> www.marchebio-fribourg.ch


Outils et produits

A côté de la Coop, avec Oecoplan, et de la Migros, avec Bio Garden, quelques adresses pour des conseils professionnels.

- Chambrelien (NE)
Biosem
Herbes biologiques pour des décoctions servant à fortifier les plantes, auxiliaires contre les ravageurs et outils pour le jardin bio. Analyse du sol avec conseils. 032 855 14 86
>> www.biosem.ch

- Grossdietwil (BE)
Biogarten
Référence pour la culture de fruits et légumes bios. Protections naturelles des végétaux, lutte naturelle contre les ravageurs, outils de jardinage, etc. Magasin sur place ou envoi par la poste. 062 917 50 00
>> www.biogarten.ch

Cheseaux-Noréaz (VD)
Pro Natura
A la boutique, semences et livres de jardinage ainsi que la grelinette, qui ameublit le sol sans le retourner. 024 423 35 70
>> www.pronatura-champ-pittet.ch

- Gland (VD)
Sol Conseil
Référence romande en matière d’analyse des sols. 022 361 00 11
>> www.sol-conseil.ch

SUR INTERNET 

- FiBL
Liste des engrais, terreaux et produits autorisés en jardinage bio sur le site de l’Institut de recherche en agriculture biologique. Fiches un brin techniques.
>> www.fibl.org/fr/suisse

- Compost urbain
Possibilité d’acquérir le compost à bon marché dans beaucoup de villes romandes.
>> www.lausanne.ch/thematiques/nature-parcs-et...




Newsletter L'Illustré Recevoir la newsletter L'Illustré