1. Home
  2. Actu
  3. Éditorial: La force du rire

Éditorial

La force du rire

En période de crise, le rire est essentiel à notre santé mentale, il nous permet de souffler et d'affronter la déprime, mais malheureusement les humoristes, eux, ne rient plus. L'édito de Jade Albasini.

Partager

Conserver

Le rire, indispensable, en particulier en période de crise.

Shutterstock

Après le spleen baudelairien, place aujourd’hui au spleen covidien. La pandémie nous colle à la peau, avec pour effet secondaire une croissance alarmante du taux de dépressions en Suisse, selon une étude de l’Université de Bâle. Comment naviguer cet hiver, enlisés dans cette boucle temporelle qui nous mine? Il y a les potes, bien sûr, et la famille. Mais où se procurer en solo une petite dose d’hormones du bonheur?

En Suisse romande, heureusement, il y a l’embarras du choix (masculin surtout), puisqu’on peut compter sur de nombreux humoristes pour nous retaper. Et ce, malgré la crise qui les touche de plein fouet.

Où trouver son shoot d’endorphines? Sur leurs réseaux sociaux respectifs, YouTube, mais aussi sur le site de la RTS. Franchement, c’est agréable de commencer sa journée avec une chanson satirique de Yann Marguet sur Couleur 3. De revisiter les conférences de presse de nos ministres avec les mèmes délirants de Thomas Wiesel sur Instagram ou de s’endormir le sourire aux lèvres après une série de «scrolls» des derniers sketchs des Vincent ou de la nouvelle génération du Jokers Comedy.

Entre deux fous rires, une réalité: nos comiques se donnent du mal pour rendre cette période un chouïa supportable! Fidèles au poste alors qu’ils voient leurs spectacles annulés, ils inondent toujours le digital pour nous faire marrer. Ils nous questionnent aussi. Nous touchent. Rire est fédérateur, cathartique. Le rire est essentiel, ses bienfaits psychiques ne sont plus à démontrer. Alors pourquoi ce métier n’est-il pas, lui aussi, considéré comme essentiel par la Confédération?

Pour parler très sérieusement de leur statut de héros ordinaires, L’illustré a décidé de réunir une dizaine de ces artistes en petit comité. Evidemment, ils refusent ce titre. OK, ils ne sauvent peut-être pas des vies comme le personnel médical ou les Avengers. Mais ils ont bien contribué à alléger notre quotidien confiné avec leurs sketchs!

Et rien que pour ça, on les remercie. Tenez bon, vous êtes nos derniers remparts contre le spleen.

Par Jade Albasini publié le 25 février 2021 - 08:53