1. Home
  2. Actu
  3. La voie est libre pour la construction facilitée d’installations solaires

Énergie

La voie est libre pour la construction facilitée d’installations solaires

Plus besoin d’attendre durant des mois pour obtenir une autorisation de construction pour des installations solaires. En juin dernier, la Confédération a supprimé les obstacles administratifs.

Partager

Conserver

Partager cet article

Panneaux solaires

Le soleil nous fournit quotidiennement de l’énergie. Un potentiel que de plus en plus de propriétaires souhaitent exploiter. 

Pixabay
Portrait Felix Ertle
Felix Ertle

Dans cet article, vous apprendrez:

  • Ce qui s’applique en matière d’autorisation pour des installations solaires
  • Où obtenir des subventions pour la construction d’installations solaires
  • Comment accéder à l’électricité solaire en tant que locataire ou propriétaire
  • Quels sont les organismes externes qui peuvent vous soutenir lors de la planification d’installations photovoltaïques

Le soleil nous fournit quotidiennement de l’énergie. Un potentiel que de plus en plus de propriétaires souhaitent exploiter. Jusqu’à récemment, il fallait se préparer à des mois d’attente et à surmonter des obstacles bureaucratiques pour se doter de sa propre installation solaire. Afin de les réduire, la Confédération a modifié la loi en juin dernier. Voici ce qui s’applique désormais.

Obligation d’annonce pour les toitures en pente et plates

Jusqu’à fin juin dernier, seules les installations solaires sur des pans de toit inclinés étaient exemptées de l’obligation d’autorisation, mais pas celles sur des toits plats. Pour ceux-ci, il fallait demander un permis de construire – une procédure souvent coûteuse qui dure généralement trois mois.

Depuis juillet, une simple procédure d’annonce suffit également pour les installations solaires sur toitures plates. Il suffit pour cela d’envoyer les documents requis à l’autorité cantonale compétente. Si celle-ci n’a pas fait opposition après 30 jours, vous pouvez commencer la construction.

Conseil: afin de satisfaire aux directives fédérales et cantonales, engagez pour la planification une entreprise de construction solaire fiable. Vous minimisez ainsi le risque d’oppositions et de corrections ultérieures.

Parler avec les voisins

Les voisins s’opposent à votre installation solaire? Si votre installation répond à toutes les exigences, tant au niveau cantonal que fédéral, ils ne peuvent pas faire grand-chose. Parlez tout de même avec eux. Des panneaux photovoltaïques placés très bas peuvent éblouir les voisins. Tandis que les arbres du jardin voisin pourraient faire de l’ombre à la future installation solaire.

Les cantons peuvent apporter un soutien supplémentaire aux énergies renouvelables

Les cantons peuvent adopter leurs propres modèles, règles et droits de conception. Ainsi, dans le canton de Zurich, une ordonnance est actuellement en consultation selon laquelle, dès 2023, une simple procédure d’annonce devrait suffire pour les installations solaires sur les façades et les surfaces indépendantes ainsi que pour les pompes à chaleur et les stations de recharge électriques.

Conseil pour une installation photovoltaïque 

  1. Déterminez le potentiel du toit ou de la façade sur toitsolaire.ch ou facade-au-soleil.ch.
  2. Au moyen du calculateur solaire de SuisseEnergie, estimez la rentabilité de l’installation. Elle est souvent amortie après 15 à 20 ans.
  3. Demandez au moins trois offres. Sur solarprofis.ch, vous trouvez les entreprises proches de chez vous. SuisseEnergie propose d’évaluer gratuitement les offres.
  4. Annoncez l’installation aux autorités avant le début des travaux.
  5. Pour la plupart des installations, il existe des subventions. Annoncez votre installation auprès de Pronovo SA pour obtenir une rétribution unique.
  6. Faites contrôler vos installations. SuisseEnergie recommande un contrôle par un expert indépendant après environ trois ans.

Comment produire son propre courant quand on est locataire?

  1. Selon l’Office fédéral de l’énergie, vous n’avez pas besoin d’autorisation. L’association suisse des propriétaires fonciers revendique toutefois une obligation d’autorisation par le propriétaire. Raison pour laquelle il est conseillé d’informer votre propriétaire avant l’installation.
  2. Evaluez vos habitudes de consommation. Si vous vous êtes beaucoup en route durant la semaine, une installation de 300 watts suffit amplement. Pour des raisons de sécurité, vous pouvez produire 600 watts d’électricité au maximum par ligne d’abonné via des modules solaires raccordables.
  3. Vous pouvez acheter votre installation mobile dans un commerce spécialisé, un magasin de bricolage ou sur internet. Veillez alors impérativement à ce que les composants de l’installation soient conformes aux normes suisses et que celle-ci soit équipée d’un disjoncteur différentiel.
  4. Orientez l’installation au sud et fixez-la bien pour la sécuriser en cas de vent. 
  5. Afin de maximiser les rendements, nettoyez régulièrement les surfaces et évitez les ombres portées.

Autres conseils: en tant que locataire, vous pouvez promouvoir l’électricité solaire de différentes manières, par exemple auprès de votre fournisseur d’électricité, en achetant des vignettes solaires ou en adhérant à une coopérative solaire. Vous trouvez sur SuisseEnergie des informations détaillées sur le modèle qui correspond le mieux à vos besoins.

*Traduit de l'allemand (Beobachter)

Par Felix Ertle publié le 18 août 2022 - 15:01