1. Home
  2. Envies
  3. Envies: Et si l'acupuncture soignait la migraine?

Envies

Et si l'acupuncture soignait la migraine?

Bonne nouvelle pour les migraineux. En mars dernier, une étude chinoise impliquant 147 patients a apporté des preuves supplémentaires de l’efficacité de l’acupuncture contre les maux de tête à répétition. Comment cela fonctionne? Le point en cinq questions avec Fabrice Jordan, médecin généraliste et acupuncteur au centre taoïste Mingshan à Bullet (VD).

Partager

Conserver

file7bql6as7t551eyinkkgt
Rééquilibrer ses énergies, se calmer, se soigner, les aiguilles ont de nombreux pouvoirs. Shutterstock
file7bql6asq8fd80a4haba
Mannequin avec les points d'acupuncture.

• J’ai des maux de tête, c’est forcément une migraine?
Non. Les migraines sont des formes particulières de maux de tête. Contrairement à d’autres types de céphalées, les migraines commencent généralement par une douleur sur un seul côté de la tête. Perçues comme des pulsations dans la boîte crânienne, ces douleurs peuvent durer entre quatre et septante-deux heures. Elles sont parfois précédées de symptômes avant-coureurs comme une irritabilité et une sensibilité accrue à la lumière. Parfois très intense, la douleur peut être accompagnée de nausées et aggravée par les efforts, la lumière et le bruit. Par ailleurs, dans environ 20% des cas, un trouble neurologique transitoire, appelé aura, précède la crise migraineuse. La plupart du temps, les troubles sont visuels, mais ils peuvent aussi affecter l’odeur, le goût ou la parole. «On connaît mal les mécanismes qui provoquent la migraine, précise le docteur Jordan. Par contre, les migraineux se connaissent extrêmement bien. Les interroger permet souvent de reconnaître des facteurs déclencheurs, comme les changements climatiques ou la nourriture. Surtout, pour l’acupuncteur, comprendre le trajet de la migraine est important. Cela lui permet de déterminer les points où piquer.»

• L’acupuncture contre la migraine, comment ça marche?
Piquer avec un instrument pointu. Voilà la définition littérale de l’acupuncture. Cette technique de médecine chinoise part du principe que le corps humain est traversé par différentes énergies vitales appelées qi (prononcé «tchi»), qui circulent dans un ensemble de 72 canaux que l’on nomme méridiens. C’est, notamment, la perturbation de ce flux qui fait apparaître les maladies, selon la médecine chinoise. «Pour traiter une migraine, nous commençons toujours par un interrogatoire, détaille Fabrice Jordan. Il faut identifier les corrélations qui existent entre la description de la douleur et les organes touchés. Par exemple, si la douleur est latérale, temporale, il y a de fortes chances que cela soit lié au foie, qui est un organe lui-même en relation, dans la médecine chinoise, avec des éléments comme le printemps et le vent.» Cette analyse permet de trouver le méridien qui est affecté par la migraine. Le principe est ensuite de rééquilibrer le système global en libérant de l’énergie dans un ou plusieurs méridiens complémentaires grâce à des piqûres sur des points d’acupuncture. Les zones à piquer varient d’un individu à l’autre.

file7bql6akvfw2k1jys79h
Pose d'aiguilles d'acupuncture.

• Quelles sont les preuves de l’efficacité de l’acupuncture?
En 2016 déjà, l’organisation à but non lucratif Cochrane, qui regroupe plus de 28 000 bénévoles dans le monde et qui collecte des preuves d’efficacité de traitements médicaux, a mis à jour ses recommandations dans le contexte de la migraine. Pour l’organisation, «l’addition d’acupuncture au traitement symptomatique des crises réduit la fréquence des maux de tête». Selon Fabrice Jordan, «il y a toujours un aspect aspécifique dans l’acupuncture. Le fait de piquer – même hors de points spécifiques – déclenche des effets physiologiques positifs qui ne dépendent pas de l’endroit de la piqûre.» Mais, pour l’acupuncteur vaudois, les résultats de l’étude chinoise (lire encadré) montrent que bien piquer a aussi toute son importance, ce qui plaide pour que la technique soit utilisée de façon plus précoce et plus systématique pour lutter contre la migraine.

• Combien de sessions faut-il faire?
L’étude chinoise propose un traitement de 20 séances. «Ce n’est pas possible chez nous, explique Fabrice Jordan. Cela coûterait beaucoup trop cher. Nous faisons plutôt trois ou quatre séances et nous évaluons l’effet. Si rien n’évolue, il faut pratiquer des analyses complémentaires, car les migraines peuvent aussi être le signe d’une maladie sous-jacente plus grave.»

• Est-ce remboursé?
Oui. L’acupuncture est remboursée par la LAMal depuis 1986. Mais il faut que le praticien soit un médecin FMH avec une attestation de formation complémentaire (AFC) d’acupuncteur.

* Rédigé en collaboration avec Planète Santé.

>> michael.balavoine@planetesante.ch
>> www.planetesante.ch


Bon à savoir

L’étude chinoise sur l’acupuncture et la migraine en bref.

● Qui? Des chercheurs chinois ont suivi 147 patients âgés en moyenne de 37 ans avec des antécédents migraineux.

● Comment? Les participants ont été assignés au hasard aux groupes (A, B, C) suivants:
A. 20 séances d’acupuncture
B. 20 séances placebo (avec de fausses aiguilles et ne suivant pas les points d’acupuncture) en plus de leurs soins habituels
C. uniquement leurs soins habituels

● Les résultats.
A. L’acupuncture réduit de 1,4 à 2,1 jours par semaine les épisodes migraineux en comparaison avec les sujets recevant le placebo
B. L’acupuncture placebo montre peu de différences avec les personnes qui suivaient uniquement leurs soins habituels
C. Aucun effet indésirable grave n’a été rapporté par les participants

● Les limites. L’étude n’a duré que vingt semaines. Pour mieux évaluer l’efficacité de l’acupuncture, des études sur une durée plus longue sont nécessaires.


Par Michael Balavoine* publié le 6 août 2020 - 08:46