Aller au contenu principal
Publicité
© Nicolas Righetti

Laetitia Guarino, des podiums de miss au bloc opératoire

Publié vendredi 6 septembre 2019 à 10:28
.
Publié vendredi 6 septembre 2019 à 10:28 
.
L’ex-Miss Suisse Laetitia Guarino est plus que jamais sous les projecteurs: comme star des médias sociaux 
et comme médecin assistante. Regard croisé sur une fille qui ne s’arrête jamais.
Publicité

La radio de la salle d’opération de l’hôpital de La Chaux-de-Fonds diffuse Robbie Williams. Au programme aujourd’hui: une reconstruction mammaire. Laetitia Guarino, 26 ans, Miss Suisse 2014, est au front. Depuis trois mois, elle est médecin assistante en chirurgie générale. Elle commence par se laver et se désinfecter les mains. Puis elle enfile blouse verte stérile, coiffe, masque, gants. Elle grimpe sur un petit tabouret métallique à côté de la table d’opération. En face, le chirurgien responsable, le Dr Laurent Smeets, 37 ans. Avec ses multiples couches de vêtements et l’éclairage scialytique, Laetitia ne remarque même pas qu’il fait froid. «J’aime cette adrénaline qui monte en moi avant chaque opération. Alors, j’oublie tout ce qu’il y a autour de moi.» On peut y aller.

Nicolas Righetti
La médecin assistante Guarino se prépare à l’opération avec l’aide de collègues. «Ici, j’apprends énormément.»

Maintenant, la radio diffuse à plein volume de la musique napolitaine. Laetitia Guarino se change dans son appartement de Neuchâtel. Elle choisit un ensemble tout noir. Depuis son élection à Miss Suisse, elle est souvent invitée à des manifestations.

Sur les réseaux sociaux, elle est influenceuse et compte près de 14 000 followers, ce qui lui rapporte un peu d’argent de poche, parfois plus. Les galas, les cadeaux et la représentation de marques font partie de son quotidien. Elle conduit par exemple une voiture qui porte son nom. Il arrive parfois, en cas d’urgence, qu’elle doive passer directement d’une invitation à l’équipe de nuit. Et elle dort quand? «Jamais», répond-elle en riant.

Nicolas Righetti
Le dressing de Miss Suisse 2014 est plein: «J’aime bien de temps à autre m’habiller de façon extravagante.»

Un déménagement sensé

Au bloc opératoire de La Chaux-de-Fonds, mieux vaut avoir l’œil aiguisé. Pendant l’intervention, on bavarde et on rit. L’influenceuse raconte au chirurgien Laurent Smeets comment fonctionne l’univers Instagram: «Il m’arrive aussi d’attirer l’attention sur des projets humanitaires.»

Elle travaillera encore six mois ici, puis elle poursuivra ses deux ans d’assistanat à Neuchâtel. «C’est génial de travailler dans des hôpitaux plus petits: je ne me contente pas de regarder, je suis plus volontiers sollicitée, ce qui fait que j’apprends beaucoup.»

Pour assumer ce job de médecin assistante, l’ancienne reine de beauté a déménagé il y a deux mois de Lausanne à Neuchâtel avec son compagnon, Stefano Iodice, 29 ans, dans un deux-pièces avec vue sur le lac. Et avec leurs deux chats, Madame Prouprou et Ricky. Comme son chéri travaillait déjà ici auparavant – il est chef de projet au sein de l’entreprise familiale d’électricité –, le déménagement avait vraiment du sens.

Silence absolu

Nicolas Righetti
Laetitia Guarino dans sa blouse de médecin-assistante à l'hôpital de La Chaux-de-Fonds.

Bien entendu, il n’y a pas que pour ce qui a trait à son habillement que Laetitia est soigneuse et précise; elle l’est également en salle d’opération. La chirurgie plastique la séduit: «C’est un travail très fin, ça me plaît, mais je ne veux pas encore trop m’engager.»

Il règne un silence absolu au bloc. Concentrée, Laetitia recoud la poitrine de la patiente. L’intervention dure trois heures. «Laetitia est une médecin assistante très sérieuse, elle travaille de manière proactive et crée une ambiance positive», s’enthousiasme le Dr Smeets.

A plein régime

Nicolas Righetti
Au travail ou pour le fun avec Stefano son amoureux, Laetitia Guarino est très connectée.

Laetitia tourne toujours à plein régime, au point que pour Stefano il est souvent difficile de suivre le rythme. «Elle est toujours parfaite, elle ira très loin.» Mais c’est lui qui la rassure quand les choses sont trop stressantes. «Il est le rocher auquel je me raccroche quand la mer est agitée.»

Nicolas Righetti
Laetitia Guarino et son amoureux Stefano, avec leurs chats Madame Prouprou et Ricky.

Le 5 de chaque mois, Stefano offre à sa chérie un petit cadeau. Et ça dure depuis huit ans, depuis qu’ils se sont rencontrés. «Ça avait été le coup de foudre. Stefano ne l’a pas oublié une fois. Il est très romantique», s’extasie Laetitia en souriant.

D'un monde à l'autre

La médecin assistante enlève son masque. Là aussi, elle sourit: l’intervention s’est bien déroulée, elle et son collègue sont satisfaits. Au vestiaire, Laetitia se transforme de nouveau en reine de beauté: elle remplace la tenue verte uniforme par une blouse blanche et un jean, enfile plusieurs bagues, met des boucles d’oreilles et glisse ses pieds dans des mules. Un peu de gloss sur les lèvres et Laetitia est parée pour passer dans son autre monde.

Nicolas Righetti
Après une opération qui s'est bien déroulée, Laetitia tombe le masque et retrouve le sourire.

Newsletter L'Illustré Recevoir la newsletter L'Illustré