Aller au contenu principal
Publicité
© Shutterstock

L’argile, c’est du solide!

Publié jeudi 30 avril 2020 à 14:17
.
Publié jeudi 30 avril 2020 à 14:17 
.
Si vous en étiez réduit, confinement oblige, à n’avoir qu’un seul produit de beauté et de soin dans votre salle de bains, choisissez l’argile. Ecologique et économique, elle fait des miracles pour soigner une brûlure (de la peau ou de l’estomac) ou pour se concocter un soin fait maison.
Publicité

Présente déjà dans les pharmacopées égyptienne et grecque, l’argile est utilisée depuis la nuit des temps par l’homme, pour ses vertus aussi bien thérapeutiques que cosmétiques. Gageons qu’il y a quelques millénaires, un humain voyant un animal se rouler dans la terre argileuse pour soigner ses blessures a eu l’idée de faire la même chose lorsqu’il s’est entaillé un doigt en façonnant un silex. Quant à Cléopâtre, la référence antique en matière de soins de beauté, on sait qu’elle utilisait de l’argile comme soin capillaire après son fameux bain de lait d’ânesse.

Des pouvoirs étonnants
Silicate d’aluminium, l’argile contient au moins 50% de silice. Nécessaire au bon fonctionnement du système immunitaire et ostéo-articulaire, cette silice est associée à de l’aluminium, du magnésium, du fer, du sodium et du calcium notamment, ce qui explique les pouvoirs reminéralisants de l’argile. Elle est absorbante, agissant comme une éponge au contact des liquides, du gras, des toxines et des gaz nocifs (mise dans une coupelle à l’intérieur du frigo, elle élimine les mauvaises odeurs). Absorbante, elle couvre les surfaces et agit comme anti-acide en cas de brûlures d’estomac. Bactéricide et antiseptique, elle est souveraine pour traiter la peau. Cicatrisante et anti-inflammatoire, elle soigne écorchures et coups de soleil. Myorelaxante, elle atténue les douleurs articulaires.

Un auxiliaire de santé indispensable
De nombreuses pathologies externes peuvent être soignées avec l’argile: abcès cutanés, plaies, zona, brûlures, hématomes, contusions, coups de soleil, entorse articulaire, acné, herpès labial, courbatures… la liste est sans fin. La plupart de ces maux se soignent par des masques, cataplasmes ou emplâtres que l’on élabore simplement en mélangeant dans un bol en porcelaine, en bois ou en acier inoxydable de la poudre d’argile à une eau peu calcaire à l’aide d’une cuillère en bois, la quantité d’eau variant selon la consistance désirée. On laisse ensuite reposer la mixture au moins une heure, si possible au soleil, avant de l’appliquer sur la zone à traiter, en la maintenant en place avec des bandes de coton pour les emplâtres. Appliquez cette argile légèrement froide ou tiède selon l’indication, sans jamais l’exposer à des températures extrêmes ou la chauffer au micro-ondes.

A noter qu’il est également possible de saupoudrer directement la zone à traiter (en remplacement du talc pour les fesses des bébés) ou de se préparer un bain en y ajoutant 3 ou 4 cuillerées à soupe d’argile (excellent pour les sportifs courbaturés!). La durée d’application varie selon l’usage: 10 minutes pour un masque (laver avant que l’argile ne sèche), 30 minutes pour une pâte, 1 à 2 heures pour un cataplasme ou un emplâtre, 30 minutes pour un bain.

Un cosmétique naturel hypoallergénique
Ecologique et économique, l’argile peut tout simplement être utilisée, à la place du savon, pour se laver, en particulier pour l’hygiène intime. Elle est également parfaite pour se laver les cheveux, car elle régule la teneur en lipides du cuir chevelu beaucoup mieux que les shampoings industriels.

On prendra soin de choisir plutôt une argile de type kaolin lorsque l’on a des cheveux fins et secs, le rassoul marocain convenant mieux, vu ses origines, aux cheveux épais. Le rinçage avec du vinaigre de pomme est recommandé si l’eau de la douche est calcaire, afin de rendre sa brillance à la chevelure. Et entre deux passages sous la pomme de douche, un peu d’argile en poudre frottée sur le cuir chevelu et brossée ensuite constitue un excellent shampoing sec.

Les masques à l’argile sont également très populaires: posés sur le visage et le décolleté, ils éliminent impuretés et peaux mortes, atténuent les cernes et, en tirant la peau, effectuent un lifting naturel. Ces masques peuvent également aider à traiter l’acné chez les jeunes filles.

A l’intérieur comme à l’extérieur!
Votre système digestif aurait également tout à gagner à faire connaissance avec l’argile. En couvrant les muqueuses de l’estomac et de l’intestin et en absorbant certaines molécules les rendant ainsi inactives, l’argile peut soulager en cas d’acidité de l’estomac ou de syndrome du côlon irritable. C’est pourquoi certains animaux en mangent, et qu’elle est très efficace en cas de tourista: il suffit alors de mélanger dans un verre d’eau 0,3 gramme d’argile ultra-ventilée par kilo de poids corporel, puis d’attendre 10 minutes avant de boire le tout. Utilisé en gargarisme, ce mélange peut également aider à soigner abcès dentaires, aphtes et gingivites.

Dans le cadre d’une cure revitalisante et purifiante de trois semaines, six jours sur sept, prenez chaque matin au réveil ou le soir, mais toujours une heure avant ou deux à trois heures après un repas, une à deux cuillères à café de poudre d’argile dans un verre d’eau peu minéralisée. Après avoir fait reposer le mélange quelques heures, de préférence au soleil ou toute une nuit, on peut, les premiers jours, si l’on a un système digestif fragile, se contenter de boire l’eau d’argile avant d’absorber l’intégralité du mélange les jours suivants. Ce genre de cure est souverain pour surmonter les périodes de fatigue ou d’épuisement ainsi que les problèmes digestifs et de peau. L’avantage de l’argile, c’est qu’en même temps qu’elle traite un problème précis, elle rééquilibre également les autres organes.

A ce stade, je pense que vous avez déjà envisagé de faire le ménage dans votre armoire à pharmacie et trousses de toilette en éliminant tous les produits industriels que vous remplacerez demain par de l’argile. Avant de passer en cuisine! Car l’argile, en bloc de qualité alimentaire, peut également servir à réaliser des cuissons en croûte d’argile, technique qui permet de faire cuire les aliments comme dans une papillote, à l’étouffée, pour en préserver les arômes et les saveurs. Après tous les flaconnages plastiques de votre salle de bains, ce sera au tour du papier sulfurisé et de l’aluminium de tomber dans l’oubli.


Bon à savoir

Les différents types d’argile

Shutterstock
 

La kaolinite (roche kaolin) vient du mot chinois Gaoling, «collines hautes», nom d’une colline argileuse située dans la province de Jiangxi. Avec sa blancheur et sa finesse exceptionnelles, elle fut utilisée pour créer les premières porcelaines chinoises.
L’illite doit son nom à la région de l’Illinois, aux Etats-Unis. De couleur vert clair, elle est très utilisée en cosmétique.
La montmorillonite doit son nom à la ville de Montmorillon, en France, où furent découverts les premiers gisements. De couleur vert foncé, elle est très polyvalente et on la trouve facilement dans le commerce.
Le rassoul est une argile savonneuse de couleur brune obtenue à partir de roches volcaniques marocaines, traditionnellement utilisée au hammam.


CONSEILS D'EXPERTE

Les conseils de Sara Taddei, médecin spécialiste en phytothérapie.

● Achetez des argiles séchées au soleil, naturelles, en magasin bio, pharmacie ou droguerie.
● L’emballage doit informer de la provenance, de la structure chimique du produit et de la grosseur du grain: ultra-ventilée (usage interne), surfine ou ventilée (usage externe), fine (cataplasme).
● Limitez les achats sur internet à des marques reconnues afin d’éviter de vous retrouver avec des terres polluées par des métaux lourds, l’argile étant très absorbante.
● Evitez les pâtes argileuses toutes prêtes en tube. Chères et sources de déchets plastiques, elles doivent être réservées à la trousse de soin de voyage (pour les coups de soleil ou pour faire sortir une écharde ou un dard d’insecte).


Publicité
Publicité
Publicité

Newsletter L'Illustré Recevoir la newsletter L'Illustré