1. Home
  2. Actu
  3. Table ronde à la Foire du Valais: Le business des influenceurs, comment ça marche?

Table ronde à la Foire du Valais

Le business des influenceurs, comment ça marche?

Mais qui sont ces influenceurs dont tout le monde entend parler? On les voit sur les réseaux sociaux et sont les nouvelles idoles des moins de trente ans, rassemblant parfois plus d’un million de personnes sur leur compte Instagram, YouTube ou TikTok. Eléments de réponses avec les premiers concernés lors d'une table ronde sur le stand de L'illustré vendredi à la Foire du Valais à Martigny. Présentation.

Foire VS Influenceurs

Quelques influenceurs à la créativité débordante.

DR

Les spécialistes d’internet et des réseaux sociaux utilisent leur passion pour la partager à d’autres adeptes et postent ainsi du contenu en lien avec leur vie de tous les jours. Photo, vidéo ou article de blog, les formats sont variés et la créativité devient de plus en plus de mise afin d’attirer de l’audience. Et de fait, leur activité s’est transformée en véritable business depuis les années 2015, poussant les marques à faire appel à l’image des influenceurs pour créer de la publicité et «influencer» leur communauté à consommer.

Ce qui n’était alors qu’une activité de passion devient aujourd’hui un réel métier et attire d’autres acteurs. Mais les influenceurs peuvent également utiliser leur notoriété pour faire passer des messages à travers leurs contenus digitaux. En Suisse et plus particulièrement en Suisse romande, son marché est récent et demeure peu mature, pourtant en pleine ébullition.

>> La table ronde de L'illustré sur le thème «Le business des influenceurs, comment ça marche?» avec Myriam Pichard, Lidia Seydoux, Thérèse and the kids et Graphiam aura lieu vendredi 1er octobre à 17h30 dans le cadre de la Foire du Valais à Martigny.

Le Grand JD

3,2 millions d’abonnés sur YouTube, 907'000 abonnés sur Instagram.

De son vrai nom Julien Donzé, le YouTubeur de 34 ans Le Grand JD comptabilise 3,2 millions d’abonnés sur sa chaîne (Le grand JD) et comptabilise entre 900 000 et 10 millions de vues sur chacune de ses vidéos. Après avoir posté sa première vidéo sur Dailymotion en 2010, le Genevois s’est fait connaître par ses vidéos humoristiques et se démarque pour son intérêt pour le surnaturel et les univers paranormaux, qu’il alimente désormais sur YouTube. Dans ses contenus, il propose des expérimentations étranges et loufoques («J’ai acheté des objets hantés», «Dans le plus grand bunker de Suisse»), mais s’investit également dans des projets humanitaires, comme l’action Love Army lancé par l’influenceur français Jerome Jarre en 2018.

Caméraman, monteur et réalisateur de formation, JD est un amateur de voyages et de nature. En 2018, il part filmer les désastres de la déforestation à Bornéo causée par le marché de l’huile de palme avec le journaliste de la RTS Bernard Genier.

En mai 2021, JD s’est lancé le défi de partir sur les traces du «plus grand félin d’Europe» dans le Jura. 

Le créateur de contenu est également actif sur sa page Instagram qui dépasse les 900'000 abonnés, en postant des photos qui font la promotion de son contenu vidéo. Il fait partie de la première génération des vidéastes web mais touche un public jeune entre 12 et 25 ans.

Anil B.

895'000 abonnés sur Twitter, 667'000abonnés sur YouTube, 681'000 abonnés sur Instagram.

Anciennement connu sous le pseudo WaRTeK, Anil Brancaleoni s’est fait connaître grâce à ses vidéos gaming au début des années 2010, notamment sur le jeu «Call of Duty». Agé de 30 ans, le Genevois d’origine indienne et italienne a créé une seconde chaîne depuis, où il se consacre aux vidéos de voyage. Il est vloggeur, c’est-à-dire blogueur vidéo.

Le féru de jeux vidéo et technologie a collaboré avec le YouTubeur Squeezie (vidéaste francophone le plus suivi), en publiant deux vidéos sur sa chaîne.

Anil a depuis supprimé tous ses contenus vidéos en lien avec le gaming, et possède plusieurs chaînes YouTube. La principale, du nom de WaRTeKGaminG, comptabilisait près de 1,5 millions d’abonnés. L’influenceur s’est depuis reconverti en blogueur et utilise sa chaîne principale Anil B.

Mêlant le professionnel à sa vie privée, celui qui vit désormais à Paris a notamment été en couple avec EnjoyPhoenix, la YouTubeuse la plus suivie en France, postant des vidéos lifestyle avec elle. Aujourd’hui, il est désormais fiancé avec l’influenceuse française Romy (1,6 millions d’abonnés) qui apparaît régulièrement sur son fil Instagram.

Toujours passionné par le jeu vidéo, Anil a repris son pseudo WaRTeK et est en ce moment actif sur Twitch, la plateforme dédiée au gaming, ou il poste des live quotidiens et rassemble 211,6 millions d’abonnés.

BIRDYY

1,37 million d’abonnés sur YouTube, 176'000 abonnés sur Instagram.

BIRDYY, un Genevois de 26 ans passionné de réseaux sociaux et de mode est aussi étudiant en direction artistique à l’école CREA. Cédric Matjabo, de son vrai nom, s’inscrit sur YouTube en 2014 en publiant d’abord sur les jeux vidéos, notamment en se filmant en train de jouer à FIFA, puis se spécialise dans le canular (ou «prank» en anglais) qui consiste à piéger des gens et filmer en caméra cachée.

Véritable phénomène, le passionné collabore désormais aussi avec de nombreuses marques grâce à la notoriété qu’il s’est créée à travers sa chaîne, et incarne même le visage de publicités de Zalando ou Reebok. Sur Instagram, il publie des photos de ses «looks» vestimentaires et partage également son quotidien. Depuis 2019, le YouTubeur s’est aussi lancé dans la chanson, en sortant 3 singles aux sonorités rap et r’n’b. Un touche-à-tout!

Benjamin Friant

168'000 abonnés sur Instagram, 163'000 abonnés sur TikTok, 105'000 abonnés sur YouTube.

Il a été vice-champion d’Europe de trottinette en 2019 et a fait de son sport et de sa passion pour la glisse des contenus pour les réseaux sociaux. Benjamin Friant, 31 ans, se présente donc comme athlète et youtubeur, alimentant sa chaîne avec des vidéos tests, des conseils ou autres expériences dans le monde de la glisse («Je teste un saut à ski en snowscoot», «Je saute en parachute avec ma trotinette»).

Le Bâlois d’origine, né à Paris, a grandi en Suisse et vit désormais à Zurich, mais c’est en français qu’il réalise ses vidéos et multiple les canaux comme son compte Instagram mais surtout TikTok, toujours sur le thème du sport mais dans des contenus plus courts et plus pratiques, comme les courts tutoriels ou conseils qu’il poste sur TikTok. Par ailleurs, le Suisse a également rendu son chien Milo The Italian Greyhound célèbre puisque le compte qu’il a créé à son effigie cumule plus de 55'000 abonnés sur Instagram et 60'000 sur TikTok, en partageant son quotidien.

Après avoir ouvert son école Freestyle Scooter Academy à Bâle et le lancement d’une boutique en ligne où il a développé sa marque de vêtements, celui qu’on surnomme «Benji» Friant est l'objet de plusieurs collaborations. En avril dernier, il apparaît dans une vidéo de Jamy Gourmaud dans laquelle les deux acolytes explorent les paysages suisses.

Caroline Leuba

803'000 abonnés sur YouTube, 231'000 abonnés sur Instagram.

Révélée par sa chaîne YouTube lancée en 2012 à l’âge de 22 ans, Caroline Leuba alias Dear Caroline a été considérée comme la youtubeuse numéro 1 de Suisse romande. Elle donnait notamment des conseils beauté et lifestyle dans ses vidéos aux touches humoristiques («La vraie vie de youtubeuse», «Les essentiels d’une flemmarde») qui dépassent parfois les 2 millions de vues. Elle a fait des études dans l’audiovisuel, écrit ses propres scénarios et tourne ses vidéos.

Inactive sur YouTube depuis deux ans, celle qui est aujourd’hui installée à Paris a sorti un livre en 2019 intitulé «Chipie à tout prix», où elle revient sur son parcours de vie et son activité d’influenceuse. Depuis, la Genevoise retrouve sa communauté sur Instagram «dearcarotte», où elle partage un contenu mode, lifestyle et beauté. Elle propose bien sûr ses collaborations avec des marques de cosmétique ou vêtements et publie régulièrement des concours. Elle est aussi active sur TikTok (38'900 abonnés) et poste des vidéos humoristiques de son quotidien.

Valentine Caporale

148'000 abonnés sur Instagram, 46'900 abonnés sur YouTube.

Valentine Caporale a commencé à poster des photos sur Instagram durant sa grossesse, se connectant ainsi avec d’autres mamans en 2016. Aujourd’hui mère de Leo et Axel, la Valaisanne qui s’est installée à Genève partage son quotidien de mère de famille avec ses abonnés. Anciennement à la matinale de Rouge FM, la trentenaire se consacre désormais à son projet de restaurant, Caps BBQ à Genève, qu’elle a ouvert avec son mari Conor, mais aussi aux réseaux sociaux qui lui prennent une grande part de son temps. Elle entreprend plusieurs collaborations rémunérées sur son compte Instagram en lien avec la beauté, le lifestyle et la nourriture.

En 2017, Valentine a lancé sa chaîne YouTube, Reine des tartines, avec des vidéos conseils et astuces de jeune maman («Les livres préférés d’Axel et Leo», «10 trucs que je fais le matin»)

Elle a également co-fondé une agence de talents-influenceurs: la Joséphine Agency depuis fin 2020.

Et encore...

Sami Loft, 1 million d’abonnés sur TikTok et 34'700 sur Instagram.

Le Morgien de 19 ans partage sa vie d’influenceur mode et est adepte du «vlog» sur TikTok, où il filme et publie ses habitudes de la journée et ses sorties entre amis à travers la Suisse romande. Le jeune homme ouvertement gay partage également son quotidien avec une pointe de second degré et un penchant pour la nourriture, tout particulièrement les fruits. Une recette qui comptabilise le million d’abonnés sur le réseau social chinois.

Hayekk, 22'600 abonnés sur Instagram.

Yousra Zein, 31 ans, originaire d’Ecublens (VD), est connue pour ses collaborations mode avec de grandes marques comme Mango et Zalando, mais aussi avec les magazines Vogue Arabia et British et Harpers Bazaar Arabia. En tant que femme voilée, la styliste poste des tenues qui l’inspirent et autres inspirations de mode, en plus de ses photos de voyage. Elle est inscrite depuis 2013 sur Instagram et a créé en 2015 son blog «hayekk.com».

Graphiam, 129'000 abonnés sur YouTube.

Graphiam

Graphiam.

DR

William Roth de son vrai nom est un youtubeur spécialisé dans les jeux vidéo et actif depuis 2011. Mais depuis 2014 il est surtout sur ce qu’il appelle «sa chaîne secrète de Nintendo» Graphiam. Ce passionné ne parle que de jeux de la firme japonaise et s’adresse ainsi aux fans. Zelda, Mario, Pokémon… tous les célèbres jeux y passent dans des vidéos tutoriels, des tests, ainsi que des secrets à partager sur les protagonistes.

Originaire de la Tour-de-Peilz, cet étudiant de l’Eracom de 22 ans a même eu l’opportunité d’entreprendre un partenariat avec Nintendo Suisse en 2018, lui qui compte environ 129'000 abonnés sur sa chaîne consacrée à des trucs et astuces en tous genres.

Lidia Seydoux, 107'300 abonnés sur TikTok et 28'900 abonnés sur Instagram.

Lidia Seydoux

Lidia Seydoux.

DR

Originaire de Vevey mais installée à Remaufens (FR) où elle tourne ses vidéos TikTok, Lidia Seydoux, 33 ans, est aussi mère de trois enfants. Dans ses courtes vidéos, elle partage avec humour son quotidien familial ainsi que son intérêt pour la mode et les cosmétiques. Avec son mari Arnaud Seydoux, l’entrepreneuse a fondé une marque familiale de vêtements et partage également ses conseils pour devenir influenceuse sur une jeune chaîne YouTube. Elle répond par exemple aux questions «comment bien débuter sur Instagram».

Gregory Logan, 189'000 abonnés sur LinkedIn.

Pour lui, entre entrepreneur et influenceur, il n’y a qu’un pas. L’ancien champion de natation de 29 ans a co-fondé une start-up et fondé l’agence de marketing Dare. Gregory Logan n’est pas que conférencier et expert en entrepreneuriat, mais tente aussi de donner ses conseils en management sur sa chaîne YouTube ou d’expliquer sa propre réussite. Et c’est sur le réseau social réservé aux professionnels, LinkedIn, que le Vaudois trouve sa plus grosse audience, où il publie ses messages «motivants, ambitieux et inspirants», comme il le décrit dans sa description!

Thérèse and the Kids, 13'200 abonnés sur Instagram.

Thérèse and the Kids

Thérèse and the Kids.

DR

Attention, la passionnée le précise: Thérèse, ce n’est pas son vrai nom mais celui de sa grand-mère. Bloggeuse lifestyle, maman de quatre enfants et entrepreneure, Isaline Ackermann partage ses passions et son mode de vie sur son site web ainsi que sur son compte Instagram où elle souhaite briser certains tabous comme elle l’explique sur son site. Famille ou escapade font partie des thématiques qu’elle aborde avec de courts articles sur ses balades en famille à travers la Suisse comme aux Diablerets, au Lac de Derborence ou au Signal de Bougy. Et elle enchaîne les partenariats avec les marques qu’elle met en avant sur ses réseaux sociaux!

 

Par Meryl Brucker publié le 30 septembre 2021 - 12:16