1. Home
  2. Actu
  3. Insolite: L’incroyable bric-à-brac amoncelé par un cambrioleur

Insolite

L’incroyable bric-à-brac amoncelé par un cambrioleur

En interpellant un cambrioleur en février, la police judiciaire de Lausanne ignorait encore qu’elle allait hériter d’un véritable inventaire à la Prévert. Vous reconnaissez l’un ou plusieurs de vos biens? Faites-vous connaître!

Objets volés

100 lots bien gardés: la police lausannoise espère retrouver les propriétaires des objets volés qu’elle a catalogués sur son site internet.

Darrin Vanselow

Un vélo, un sac en cuir, une planche de paddle, une batterie électronique Yamaha, des palmes, un ciseau de tailleur, des albums de timbres-poste et une collection de devises étrangères, des jeux (backgammon et poker), un canot pneumatique et ses rames, une trottinette électrique, des arcs et des flèches, un fusil à lunette et plusieurs armes à feu, des chaussures à talon, une Xbox 360, cinq montres dont deux Tissot, des livres, une tente de camping, des caisses en bois contenant des appareils multimédias, un plan de Lausanne dans son étui, une Game Boy Color, une plaque de garde-frontière, une longue-vue, des Lego à la pelle et des dizaines d’autres objets encore: tel est le butin totalement improbable qu’un cambrioleur arrêté au mois de février par la police judiciaire (PJ) de Lausanne avait amoncelé au cours de multiples effractions opérées depuis 2018 dans des caves du Grand Lausanne, du Chablais et du Bas-Valais.

Cet invraisemblable bric-à-brac, la Sûreté lausannoise l’a scrupuleusement répertorié et mis sous clé. Elle lance maintenant un appel dans l’espoir de retrouver les propriétaires légitimes qui n’ont pas encore été identifiés. Ils sont invités à se faire connaître en adressant un courriel à l’adresse pjm.cambriolages@lausanne.ch sans oublier d’indiquer leurs nom, prénom, numéro de téléphone, adresse et justificatif correspondant à chaque objet reconnu, ainsi que les codes figurant dans le catalogue mis en ligne par la brigade cambriolage de la police de Lausanne sur le site web de cette dernière. Si tout concorde, les biens pourront ainsi être restitués à leurs propriétaires et les délits identifiés, espère la police.

Que sait-on du principal suspect appréhendé dans cette affaire? Qu’il s’agit d’un ressortissant suisse âgé de 40 ans déjà impliqué dans des délits contre le patrimoine. Visiblement bien organisé, il n’hésitait pas à faire main basse sur des objets parfois fort encombrants. Tel Ali Baba, il veillait jalousement sur son magot. Les perquisitions menées par les forces de l’ordre ont été fructueuses, en tout cas en termes de volume.

Lancés sur sa piste, les agents de la Sûreté vaudoise et de la PJ ont fini par l’arrêter, mettant ainsi un point final à l’opération Sparow, un nom plutôt bien choisi pour un tel… pilleur de trésor.

Par Blaise Calame publié le 23 juillet 2021 - 08:35