1. Home
  2. Magazine
  3. Exposition: Lorsque l’art brut est poli par les croyances

Exposition

Lorsque l’art brut est poli par les croyances

"Croyance" est le titre de la 5e biennale de l'art brut, présentée jusqu'au 1er mai au Musée de l'art brut à Lausanne. A cette occasion, retrouvez 43 artistes s'exprimant sur l'ésotérisme, les mythes et les supertstitions à l'aide de sculptures, peintures, dessins et compositions. Il faut le voir pour le croire!

art brut

"Croyance" est le titre de la 5e biennale de l'art brut, présentée jusqu'au 1er mai au Musée de l'art brut à Lausanne. 

DR

Commencée à la mi-décembre de 2021, cette 5e Biennale de l’art brut est placée sous le thème des croyances. Cette fois-ci, ce sont 43 artistes qui s’expriment sur ce sujet qui tutoie à la fois les religions, les mythes, mais aussi les superstitions et l’ésotérisme.

Ainsi sont déclinées sous plusieurs formes de supports – tels que des dessins, des peintures, des compositions de différentes matières, des sculptures et même des broderies – des œuvres qui placent toutes sortes de divinités au centre de l’exposition. On peut donc y admirer notamment une magnifique huile sur toile d’Augustin Lesage réalisée en 1938 dans laquelle les divinités hindoues s’associent aux égyptiennes, voire aux chrétiennes, le tout peint avec des couleurs vives qui donnent à penser que l’on regarde une icône russe. En effet, l’art se retrouve sacralisé au cœur de cette thématique mais avec des artistes qui justement l’ont désacralisé pour pouvoir s’exprimer au mieux.

Parmi les 43 auteurs rassemblés pour donner vie à la biennale, on retrouve bien sûr la Lausannoise Aloïse Corbaz, mais aussi la peintre médium britannique Madge Gill, née à la fin du XIXe et décédée en 1961, qui s’exprimait magnifiquement en majorité avec un crayon graphite ou du fil à broder, ou encore, pour n’en citer que trois, le Fribourgeois Marc Moret avec ses collages volumineux, tout en relief, ou ses sculptures mêlant l’abstrait au concret.

>> Découvrez «Croyances», 5e Biennale de l’art brut: jusqu’au 1er mai, Musée de l’art brut, av. des Bergières 11, Lausanne, 021 315 25 70, www.artbrut.ch

Par Laurence Desbordes publié le 25 février 2022 - 13:53