1. Home
  2. Actu
  3. Les Romands ont du talent : «Loyal», la carte de fidélité numérique pour le commerce local

Les Romands ont du talent 

«Loyal», la carte de fidélité numérique pour le commerce local

Avec Loyal, Valon Kurteshi et Redouane Benimam posent un nouveau regard sur la consommation locale. Cette application permet d’accéder à des cartes de fidélité avec un smartphone.

Loyal

Valon Kurteshi et Redouane Benimam ont développé l'application «Loyal», un logiciel qui permet un accès rapide aux carte de fidélité digitales de petits commerces genevois. Une vraie innovation! 

Julie de Tribolet

Valon Kurteshi pensait déjà à cette idée folle de développer une application lorsqu’il rencontre Redouane Benimam en 2017 à l’Université de Genève. Immédiatement emballés mais sans expérience dans le domaine, ils travaillent avec acharnement tout en étant livreurs et en poursuivant leurs études. Trois ans plus tard, l’application Loyal voit le jour.

Disponible gratuitement sur Android et iOS, ce logiciel permet un accès rapide aux cartes de fidélité digitales d’une quarantaine de petits commerces genevois variés, allant du salon de coiffure à la restauration. Fonctionnant avec un système de tampon – comme pour les cartes de fidélité physiques –, l’application est une réelle nouveauté en Suisse. En parallèle, elle permet aux commerçants de proposer des offres ponctuelles, ce qui, d’après Valon, «favorise l’achat des produits et donc crée un cercle vertueux entre clients et vendeurs». Lors de la mise en place de Loyal, l’obstacle principal a été le financement.

Après avoir cherché en vain des investisseurs, les deux ambitieux, tous deux âgés de 26 ans, décident de se lancer en autofinancement. Décision risquée mais qui a porté ses fruits puisque, aujourd’hui, tant Valon et Redouane que les autres employés vivent en partie de cette entreprise. «La réelle réussite, c’est d’être parvenus à trouver une indépendance financière», se félicite Valon. Pandémie oblige, l’application n’a pas pu être lancée comme prévu au printemps 2020. Ce contexte a alors créé l’occasion de former une communauté sur Instagram et Facebook. L’application démarre en trombe en octobre 2020. D’ici à la fin de cette année, les deux amis visent les 150 commerçants genevois partenaires. «Ambitieux, reconnaît Redouane, mais faisable.»

A terme, ils ont pour but de s’étendre à un niveau national et international. Avec à ce jour pas moins de 8000 utilisateurs, situés dans la tranche d’âge des 18-35 ans, l’avenir de Loyal s’annonce radieux.

Par Erica Berazategui publié le 26 juillet 2021 - 08:48