1. Home
  2. Marie Robert
  3. L'édito de Marie: Marie Robert: «Mon premier bébé, ça a été le Café Suisse. Maintenant, je vais être maman pour de vrai»

L'édito de Marie

Marie Robert: «Mon premier bébé, ça a été le Café Suisse. Maintenant, je vais être maman pour de vrai»

A la tête de son propre restaurant le «Café Suisse» depuis ses 21 ans, Marie Robert entend plus que jamais relever de nouveaux défis. Entre sa maternité, le lancement de son propre magazine et la gestion de son restaurant, la cheffe étoilée appréhende tous ces challenges avec enthousiasme et détermination.

Partager

Conserver

La cheffe Marie Robert

La cheffe étoilée Marie Robert avoue sur le ton de la plaisanterie qu'elle aura eu deux bébés en une année: d'abord son restaurant, le Café Suisse ouvert à Bex. Mais la future maman attend surtout avec impatience la naissance de son nouveau-né.

Lenaka.net

Un enfant prêt à naître et maintenant un magazine: ça fait presque deux bébés en une année!

Dans ces pages, que j’ai choisi d’appeler «Authentique», je vous propose de partager mes passions et mes émotions, avec optimisme, comme je le fais en cuisine. D’aborder quelques-unes des embûches qui ont jalonné ma vie, aussi. Pour que les jeunes, surtout, voient qu’il y a toujours de l’espoir, même quand on est une pive à l’école. Et là, je sais de quoi je parle.

Même s’il faut parfois tâtonner pour trouver sa voie, à condition de persévérer, on peut faire des choses magnifiques. Et puis, il faut savoir s’entourer. C’est pourquoi j’aimerais remercier ici tous ceux qui m’ont épaulée et qui me soutiennent dans l’aventure du Café Suisse: l’équipe créative qui met en scène mes idées, Arnaud, mon associé, et surtout mes 14 collaborateurs.

Grâce à eux, je peux voir venir ma maternité avec légèreté, continuer à explorer mes passions et à affiner ma technique culinaire. Car ma cuisine est évolutive et elle doit le rester. D’ailleurs, je rassure ceux qui craignent que le Café Suisse ne soit plus ma priorité. Depuis que je suis petite, j’ai toujours voulu être cuisinière et avoir mon restaurant. Alors, vous pouvez me croire, je ne vais pas lâcher maintenant.

Et si vous croyez que le succès me monte à la tête, croyez-moi, j’ai effectivement les chevilles qui enflent… Mais c’est l’effet de la rétention d’eau!

>> Retrouvez d'autres articles sur Marie Robert, ses bons plans et ses recettes: 

Par Knut Schwander publié le 8 juin 2022 - 08:46